Orange sur la voie de l’économie circulaire

Orange s’intéresse depuis de nombreuses années à la réduction de l’impact de son activité sur les ressources et matières premières. Avec comme objectif d’optimiser nos processus mais également d’aider nos clients à réduire leur propre impact. C’est pourquoi déployer l’économie circulaire est pour nous un enjeu stratégique.

Nous avons formalisé cet engagement en nous inscrivant dans le cadre de l’agenda d’actions Lima-Paris  pour la COP21 et l’avons réaffirmé lors de la COP22 à Marrakech pour le « Global Climate Action ».

Par ailleurs, Orange est depuis début 2015 membre du programme « Les 100 de l’économie circulaire » initié par la Fondation Ellen MacArthur, un réseau international qui regroupe 100 entreprises engagées sur la voie de l’économie circulaire.

  1. Orange rejoint la Fondation Ellen MacArthur pour l’économie circulaire 

Aujourd’hui, à l’initiative de l’Association Française des entreprises Privées (AFEP) et sous l’égide du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, et aux côtés de 33 grandes entreprises françaises, Orange s’engage sur des objectifs opérationnels et des actions concrètes.

 

Orange s’engage donc résolument sur la voie de l’économie circulaire : de l’analyse des ressources rares à la mise en œuvre de l’économie circulaire, une évolution progressive de nos modèles économiques et processus, en lien avec tout notre éco-système. Cette démarche contribue à notre objectif de réduction de nos émissions de CO2.

 

L'économie circulaire comme modèle

L’économie circulaire en termes simples, c’est passer d’un schéma de production vertical et linéaire, qui va de l’extraction de matières premières pour produire jusqu’à la consommation et à la création de déchets, à un modèle « en cercle ». Dans celui-ci, on favorise de nouveaux modes de conception, de production et de consommation vertueux où le recours aux ressources naturelles est réduit, et la réutilisation des matières des produits privilégiée. Parce que tout se transforme, et surtout rien ne (doit) se perd(re) ! Réduire, collecter, réutiliser, recycler, ce sont les maîtres mots de l’économie circulaire.

 

L’écoconception : réduire les impacts à la source

Pour limiter l’impact environnemental des équipements Orange utilisés en interne et par les clients, les équipes du Technocentre et des Orange Labs développent des démarches d’écoconception afin de réduire l'impact environnemental des produits.

  1. Réduire l’impact des produits et services par l’éco-conception

 

Repenser notre dépendance aux matériaux critiques

Dès 2011, Orange a engagé une étude sur les ressources rares ou critiques entrant dans la composition de ses équipements électroniques. À l’issue de cette étude, une cartographie a été réalisée pour évaluer notre dépendance à l’égard de ces ressources.  Aujourd’hui, nous agissons pour prendre des mesures sur l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement en travaillant avec nos fournisseurs , pour chercher à valoriser de nouveaux types de gisement et déjà, réfléchir au futur avec les Orange Labs qui travaillent sur des études de substitution des minerais critiques.

  1. Notre dossier sur les ressources rares

 

Optimiser la gestion des déchets

Le Groupe agit selon trois axes complémentaires :

  • optimiser la gestion des déchets et des équipements en fin de vie générés en interne, en mettant en place des filières de traitement adaptées à chaque catégorie de déchets et en assurant leur traçabilité 
  • collecter et traiter avec des partenaires externes agréés ou des filières collectives (lorsque existantes) les équipements électroniques usagés des clients
  • prolonger la durée des équipements en développant le réemploi par les clients d’Orange ou par d’autres acteurs 

Pour diminuer les impacts des activités du Groupe sur l’environnement, Orange a mis en place des systèmes de gestion des déchets adaptés. Ainsi, deux guides de référence ont été élaborés : un pour l’Europe et un pour l’Afrique et le Moyen-Orient. Ils permettent à chaque entité du groupe Orange de maîtriser toutes les étapes du processus de gestion des déchets : inventaire et classement, gestion des filières de collecte et de traitement, traçabilité et transparence de ces filières, aspects contractuels et veille juridique.

 

Collecter les équipements électroniques des clients

Les DEEE (déchets d’équipements électriques et électroniques) professionnels représentent des volumes et des enjeux clients très importants. Orange a mis en place des dispositifs adaptés afin notamment d’apporter des prestations de services à nos clients entreprises et grands comptes en France.

  1. OBS, logistique inversée

 

Redonner une 2ème vie aux mobiles

Orange s’est engagé à accélérer sa transition vers l’économie circulaire, en se fixant un objectif de 30 % dans la collecte de mobiles usagés en Europe d’ici  à 2020 (contre 14 % et 1,7 million de mobiles en 2015), et en développant la vente de terminaux d’occasion ou remis à neuf.

A cet effet, et depuis de nombreux années, Orange met en place des dispositifs de collecte des téléphones usagés de ses clients particuliers, avec diverses actions adaptées aux pays ciblés : partenariats avec des associations de collecte, campagnes de collecte écocitoyenne, rachat d’anciens équipements.

En Afrique, Orange encourage la création de partenariats pour favoriser la mise en place d’initiatives locales. Le Groupe a ainsi contribué à la mise en place de plusieurs ateliers de collecte et de recyclage de mobile en Afrique en partenariat avec Emmaüs International.

  1. Revaloriser les mobiles usagés avec les Ateliers du Bocage