la French Tech peut et doit accompagner l’essor numérique de l’Afrique

La French Tech, expression qui désigne les écosystèmes numériques français, dispose de nombreux atouts en Afrique, notamment du fait de la francophonie. En effet, plus de 700 millions de francophones se situeront en Afrique dans les 30 prochaines années. Mais ces atouts existent aussi grâce aux Diasporas numériques, qui, installées en France, sont de plus en plus enclin à revenir créer de la valeur sur le continent africain. Et positionner ainsi le savoir-faire numérique de la French Tech à l’international.

Avec l’explosion des classes moyennes africaines et la montée en puissance des smartphones, les consommateurs africains sont de plus en plus enclins à consommer en ligne. Et font ainsi émerger un nouveau besoin : l’envie de consommer des contenus numériques africains (médias en ligne, jeux vidéo, programmes éducatifs, etc. ), destinés aux africains.

Ceci représente une réelle opportunité pour les startups africaines souhaitant développer des produits destinés à un marché local de plus en plus exigeant, mature et bancarisé grâce au paiement mobile. Mais aussi pour les startups françaises et européennes prête à venir s’installer en Afrique pour comprendre le marché, tisser des partenariats et vendre leurs propres solutions en l’adaptant aux réalités du terrain. Dans une logique de co-création.

les Diasporas, passerelles entre la French Tech et l’Afrique

Face à des écosystèmes africains de plus en plus dynamiques, la Diaspora Tech d’origine africaine vivant en France est de plus en plus nombreuse à vouloir venir tenter sa chance entrepreneuriale dans le pays de leurs ancêtres, qu’il s’agisse du Sénégal, du Mali ou du Togo. Ils sont aussi prêts à venir apporter leur expertise technique, souvent précieuse et acquise à l’international, par exemple en donnant du temps pour faire du coaching auprès de startups africaines. Ou en étant mentor, à distance ou sur le terrain.

Ces rapprochements, cette envie d’Afrique représente une formidable opportunité pour les écosystèmes numériques français, la French Tech. En effet, la Diaspora Tech, qui possède cette double culture française et africaine, peut servir de passerelle humaine pour connecter les écosystèmes africains (encore naissant certes, mais en plein essor) au reste du monde.

Côté financement, la Diaspora peut également constituer un maillon important de la chaîne de valeur de l’innovation numérique, en devant eux même business angels. Et répondre ainsi à ce qui freine le plus le développement des entreprises innovantes en Afrique, le manque de capitaux nécessaires à leur création, et surtout à leur développement.

les startups françaises peuvent accompagner le décollage numérique africain

Des acteurs importants de la French Tech comme l’école de codeurs-entrepreneurs Simplon.co commence ainsi à se positionner en Afrique, via les diasporas : l’académie numérique de Montreuil essaimera bientôt au Mali en travaillant étroitement avec la Diaspora malienne basée en France, avec le soutien d’Orange. Installé à Paris, l’accélérateur TheFamily prépare sa première implantation internationale au Sénégal, en proposant des formations entrepreneuriales à très forte valeur ajoutée. En région parisienne, l’incubateur Bond’Innov, propulsé par l’Institut pour la Recherche et le Développement, aide aujourd’hui une dizaine de startups françaises à se positionner sur les marchés africains, comme QuickDo, une startup du Calvados qui distribue ses produits (des liseuses numériques) dans plusieurs pays africains. D’autres jeunes pousses françaises comme Infinity Space, Yeelenpix ou Afrostream enregistrent aujourd’hui une forte traction auprès des consommateurs africains et se préparent à s’étendre sur le terrain, tout en créant de la valeur et des emplois en France.

L’Afrique est le continent qui créera la croissance digitale de demain, et la French Tech dispose de nombreux atouts pour se positionner sur ce marché. Pas de doutes : c’est quelque part entre Dakar, Abidjan, Nairobi, Lagos ou Bamako que jailliront les innovations disruptives qui demain inspireront le monde entier. From Africa to the World!

en savoir plus



les migrants connectés



QuickDo, un exemple de la diaspora tech



les passerelles Nord Sud



dossier de presse Open Innovation

en savoir plus