La Gouvernance d'Orange

La gouvernance d’Orange repose sur quatre principes : la responsabilité et l'intégrité des dirigeants et des administrateurs, l'indépendance des membres du conseil d'administration, la transparence des informations et le respect des droits des actionnaires.

Administrateurs indépendants

Mmes Helle Kristoffersen, Mouna Sepehri et MM. Alexandre Bompard, José-Luis Durán, Charles-Henri Filippi, Jean-Michel Severino et Bernard Ramanantsoa ont été qualifiés d’administrateurs indépendants par le conseil d’administration, soit sept membres sur les 15 le composant. Cette proportion est conforme aux préconisations du code AFEP-MEDEF (la part des administrateurs indépendants dans les sociétés contrôlées doit être d’au moins un tiers).

Stéphane Richard, président-directeur général, est quant à lui considéré comme un administrateur non-indépendant du fait de ses fonctions exécutives au sein du groupe.
Chaque année, sur proposition du comité de Gouvernance et de Responsabilité Sociale et Environnementale, Le conseil d’administration qui examine l’indépendance des administrateurs.

 

Administrateur référent

Charles-Henri Filippi a été nommé administrateur référent par le conseil d’administration le 7 décembre 2016. Les pouvoirs et missions qui lui sont confiés figurent à l’article 10 du règlement intérieur du conseil d’administration.
Le conseil d’administration et les actionnaires constituent les deux piliers de la gouvernance du Groupe. Stéphane Richard occupe quant à lui le poste de président-directeur général depuis le 1er mars 2011.

Dans l'exercice de sa gouvernance, Orange respecte deux principes clés

  • L’application d’un code de gouvernement d’entreprise : Orange a choisi le code AFEP-MEDEF de gouvernement d’entreprise des sociétés cotées, dans sa version de novembre 2016 (à consulter notamment dans notre rubrique "Documentation gouvernance" ou bien sur le site de l’Afep ou du  MEDEF).
  • L'application du principe de représentation équilibrée des femmes et des hommes : le conseil d’administration compte actuellement au total six femmes sur les 15 administrateurs qui y siègent à ce jour.