5G : pour une connectivité globale responsable

Développer la 5G, c’est s’engager pour une connectivité ambiante offerte à tous avec un souci constant d’efficacité énergétique des réseaux. C’est dans cette optique qu’Orange travaille à la normalisation de la 5G avec ses partenaires européens.

Connecter tous les territoires

Pour Orange, la 5G va devenir le réseau de la « planète augmentée » qui connecte les villes comme les zones rurales. Sa couverture élargie aux pays émergents à un coût économique limité permettra d’offrir à terme une connectivité ambiante à tous. Le Groupe est donc particulièrement actif dans la recherche et le développement autour de la 5G et de ses applications dans les différents marchés et secteurs. En ce sens, nous participons aux travaux de sa normalisation et à l’harmonisation des fréquences à l’échelle mondiale au sein d’organismes internationaux.

Limiter les dépenses énergétiques du réseau

L’une des particularités de la 5G est de pouvoir s’adapter aux besoins de connexion en s’activant uniquement quand cela est utile et en proposant le meilleur débit en fonction des usages. Pour Orange, développer la 5G c’est donc proposer plus d’efficacité énergétique tout en garantissant un réseau accessible et performant en toutes circonstances. Le Groupe milite activement pour offrir des gains énergétiques proches de 50 % par rapport à la 4G, tout en permettant une multiplication du trafic par 1 000.

Des tests, menés en partenariat avec Ericsson, ont permis d’atteindre des débits allant au-delà de 15 Gbit/s en mobilité en milieu urbain.

Pour atteindre cet objectif, Orange a rejoint l’alliance Next Generation Mobile Network (NGMN) qui rassemble Deutsche Telekom, Telecom Italia et NTT Docomo, et travaille en collaboration étroite avec les industriels et les acteurs académiques dans le cadre de partenariats public-privé aux niveaux français et européen tels que le 5G-PPP. Des partenariats ont par ailleurs été conclus avec différents acteurs du marché pour tester des technologies et travailler sur des aspects particuliers de la 5G : la voiture connectée avec Ericsson et PSA, les usages de la 5G pour les entreprises avec Nokia, ou encore la réalité virtuelle et augmentée avec Huawei.

5G : le point sur la réglementation

La Commission européenne a présenté le 14 septembre 2016 une proposition très ambitieuse, « La 5G pour l’Europe : un plan d’action ». Il prévoit entre autres d’harmoniser les déploiements de la 5G à travers tous les États membres de l’Union européenne d’ici son introduction (2018) et son adoption à large échelle (2020). La Commission a également énoncé des objectifs ambitieux. Une ville majeure par pays devrait ainsi être dotée de capacités 5G avant 2020 et les zones urbaines et les principales voies de transport devraient être couvertes d’ici 2025.