Des réseaux modernisés pour une connexion responsable dans tous les territoires

Parce que tous les individus n’ont pas un accès égal à Internet, Orange fait de la réduction de la fracture numérique une ambition majeure pour que l’innovation soit accessible au plus grand nombre. Le Groupe s’est engagé à accroître considérablement la couverture des territoires en haut débit et à déployer des réseaux plus efficaces énergétiquement.

La connectivité pour tous les territoires

En France, nous poursuivons le déploiement et la commercialisation de la fibre en zones rurales, dans les territoires « peu denses » et dans les zones blanches, c'est-à-dire les communes dont le centre-bourg (et un rayon de 500 m autour) n’est couvert par aucun des réseaux mobiles des quatre principaux opérateurs. Le Groupe accompagne le programme « Zones Blanches » initié par le Gouvernement français visant à faire bénéficier tous les centre-bourgs d’une couverture en services mobiles (3G) d'ici fin 2017. Le programme « Orange Territoires Connectés » marque par ailleurs une ambition renouvelée d’Orange pour améliorer les débits dans les zones rurales françaises en améliorant l’expérience internet de 2,5 millions de foyers d’ici fin 2019. Le Groupe souhaite pour cela déployer le FTTH dans les foyers, les entreprises et les sites publics en partenariat avec les collectivités territoriales et amener la 4G dans les foyers pour améliorer les débits internet fixe.

Convaincus que l'accès au numérique et au web est un moteur de développement humain, nous continuons également à élargir la couverture des territoires dans les autres pays d’Europe, en Afrique et au Moyen-Orient, avec un effort particulier dans le déploiement des réseaux haut débit. La 4G est déployée dans tous les pays d’Europe et la 3G dans tous les pays du secteur Afrique & Moyen-Orient où Orange est présent. La 4G est désormais disponible au Botswana, en Côte d'Ivoire, en Guinée Bissau, en Jordanie, au Liberia, au Maroc, à Maurice, en République Démocratique du Congo, au Sénégal et en Tunisie.

Des réseaux modernisés moins gourmands en énergie

Améliorer la connectivité doit aller de pair avec la réduction de l’empreinte environnementale liée aux réseaux. Au travers de son plan de transformation « Green ITN », le Groupe vise à déployer des réseaux et un système d’information moins énergivores pour réduire de 50 % les émissions de CO2 par usage client d'ici 2020.

Orange déploie des infrastructures réseaux de nouvelle génération qui contribuent aux économies d’énergie : alimentation de sites radio par panneaux solaires, solutions de refroidissement des sites techniques, intégration de compteurs énergétiques dans les équipements, passage du cuivre vers la fibre...  Entre 2010 et 2015, ces actions ont permis d’économiser 2500 GWh d’électricité et d’éviter la consommation de 170 millions de litres de fuel.

Dans ses travaux autour du développement de la 5G, Orange porte l’ambition du Consortium Next Generation of Mobile Networks (composé des constructeurs et des opérateurs télécoms) qui souhaite que le réseau mobile 5e génération consomme deux fois moins que les technologies actuelles, en multipliant le volume de trafic par 1 000.