Ondes radio : Orange fait la lumière sur toute la ligne

Sans ondes radio, pas de réseaux et pas de mobiles... Un constat qui n’empêche pas de contrôler leur éventuel impact. Si aucun effet sanitaire n'est avéré à ce jour, des études sont toujours en cours pour évaluer les usages mobiles à long et permettre aux autorités de définir les précautions adaptées. Dans ce contexte, Orange poursuit une mission de pédagogie et d'information, afin d'apporter un éclairage expert sur le sujet auprès de toutes ses parties prenantes.

Quelques notions fondamentales

Onde

Les ondes sont partout dans la nature ! En sciences physiques, le terme désigne le phénomène par lequel de l’énergie est transportée sans déplacement de matière. C'est-à-dire une perturbation ou une agitation qui se déplace dans un environnement donné et le laisse dans son état initial après son passage, par exemple celle produite par la chute d'une goutte d'eau. Toute onde se caractérise par son amplitude, sa longueur et sa fréquence.

Onde radio

L'onde radio fait partie de la famille des ondes électromagnétiques (OEM), qui n'ont pas besoin de support matériel pour se propager, à la différence des ondes mécaniques comme le son. Les ondes radio sont divisées en plusieurs bandes de fréquence mesurées en hertz (Hz). De 100 KHz à 300 GHz, elles sont utilisées pour les télécommunications, pour la téléphonie mobile et le Wifi notamment.

Réseau mobile et antenne-relais

Un réseau mobile se compose d'un ensemble d'antennes-relais. En émettant et en recevant des ondes radio, celles-ci acheminent le trafic téléphonique sur le territoire, permettant à des millions d'utilisateurs mobiles de communiquer avec leurs interlocuteurs depuis n'importe où et en mobilité.

Exposition et DAS

Quand une onde radio rencontre un objet, une partie de l’énergie qu’elle transporte est réfléchie, une autre est transmise et une autre encore est absorbée. Cela vaut pour le corps d'un utilisateur de mobile, et l'on parle dans ce cas de débit d’absorption spécifique, ou DAS. Le DAS sert à quantifier l'exposition maximale aux ondes radio, exprimée en Watt par kilogramme (W/kg). En France, depuis 2003, les fabricants de téléphone mobiles ont l’obligation d'indiquer le niveau de DAS de leur appareil sur chaque notice ainsi que, depuis 2010, dans les points de vente et sur les publicités.

Rayon ionisant / non-ionisant

Un rayonnement ionisant est une onde transportant une quantité d'énergie telle qu'elle est capable de transformer la structure de la matière qu'elle traverse, et de casser ainsi des atomes ou des molécules (ionisation) : UV, rayons X, rayons gamma. Ces rayonnements présentent un risque en cas d'exposition prolongée, c'est pour cette raison notamment que l'on recommande de limiter le temps passé dans une cabine de bronzage à ultra-violets. A l'inverse, le rayonnement non-ionisant, dont relèvent les ondes radio, ne transporte pas suffisamment d’énergie électromagnétique pour provoquer un phénomène d’ionisation.

ICNIRP

L'ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection), ou Commission internationale pour la protection contre les rayonnements non-ionisants, est une organisation scientifique indépendante mise en place par l'Association internationale de radioprotection (IRPA). Son rôle est de promouvoir la protection contre les rayonnements non-ionisants (RNI) dans l'intérêt des populations et de l'environnement, notamment en formulant des limites d'exposition de portée internationale à ces RNI.

Valeurs-limites

Elles correspondent aux niveaux maximaux admissibles d’exposition aux ondes radio. En 1998, l'ICNIRP a proposé des valeurs-limites internationales d’exposition des personnes aux champs électromagnétiques pour l’ensemble des appareils et services émettant des ondes radio. Largement adoptées dans le monde entier à l'exception de certains pays ayant opté pour des seuils plus stricts, ces valeurs sont régulièrement réévaluées. Orange applique volontairement les recommandations de l'ICNIRP.

Le saviez-vous ?

Orange s'applique un même devoir de transparence sur les ondes radio à l'égard de ses parties prenantes externes (clients, partenaires, etc.) qu'au sein même de l'entreprise, à destination des collaborateurs, en particulier ceux travaillant près ou sur les antennes.

Des formations et des actions de sensibilisation sont mises en œuvre tout au long de l'année dans tous les pays où nous sommes présents, en cohérence avec les évolutions réglementaires sur le sujet. En France, dès 2010, le Groupe avait publié sa charte Ondes radio, qui rappelle son action et précise ses engagements dans le domaine.