Agir en faveur du développement économique et social

Orange est présent dans 29 pays, en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient. Nous participons au développement économique et social de chacun de ces territoires où nous sommes au service de 263 millions de clients. Cette présence étendue nous confère une responsabilité forte avec des objectifs clairs : faire du numérique un accélérateur de progrès pour tous, partout où nous déployons nos activités.

Lutter contre la fracture numérique

Le digital est devenu un outil essentiel pour accéder à l’information, à l’instruction, mais aussi à des services commerciaux, sociaux et économiques. C'est pourquoi nous contribuons à réduire les nombreuses formes de fractures numériques – économiques, physiques ou culturelles – sources d’exclusions.

Nous étendons donc la couverture de nos réseaux fixes et mobiles en accélérant le déploiement de la fibre et de la 4G en Europe, en Afrique et au Moyen-Orient et en contribuant à résorber les zones blanches. En 2016,
10 pays étaient couverts en 4G et 21 en 3G au Moyen-Orient et en Afrique. En Europe, nous augmentons à la fois la couverture de la population et les débits – le taux de couverture de la Belgique et de la Pologne était en augmentation de 99 % en 2016. 

Parallèlement, nous nous engageons à participer au désenclavement numérique de l’Afrique et du Moyen-Orient grâce à des solutions innovantes qui correspondent aux besoins locaux. Par exemple, nous installons des stations radio solaires et nous mettons en place des téléphones communautaires dans les collectivités rurales les plus reculées du continent africain.

Au travers de notre fondation nous participons à lutter contre les facteurs d’exclusion liés à l’éducation ou à des raisons culturelles.

  • Nous assurons la couverture 4G dans 18 pays
  • 118 Maisons Digitales (dont 48 en France) accueillent 11 000 femmes
  • 8 000 jeunes sans emploi sont formés à la fabrication numérique dans nos 61 FabLabs solidaires

Imaginer des services nouveaux et essentiels

Les technologies numériques constituent un levier de progrès et de développement économique et social, à condition de concevoir des solutions qui répondent à des besoins spécifiques – finance, agriculture, accès à l’énergie, santé ou autonomisation des femmes par exemple – et adaptées à la réalité des pays auxquels elles sont destinées.

Certains pays peu ou pas bancarisés connaissent de forts taux d’équipement de leurs populations en mobiles. C’est pourquoi nous avons développé à leur intention Orange Money, une application qui permet des transferts d’argent instantanés et sécurisés ainsi que le paiement par mobile. Depuis son lancement, d’autres solutions issues d’Orange Money ont été créées : Orange Collecte en Côte d’Ivoire qui permet de mobiliser un grand nombre de personnes pour financer un projet et Cash à domicile au Sénégal, un service de retrait ou dépôt d’argent sur le compte Orange Money sans bouger de chez soi.

Par ailleurs, l’accès à l’électricité est une condition nécessaire au développement économique et social. Or, plus de la moitié des habitants du continent africain n’ont pas accès à l’électricité, soit 620 millions de personnes. Nous contribuons au développement de l’électrification rurale en offrant en partenariat avec ENGIE, des solutions de production et de distribution d’électricité dans les zones rurales et reculées sans accès à l’électricité nationale, notamment sous la forme de kits solaires individuels. Les premiers projets pilotes ont été lancés en Côte d’Ivoire, au Cameroun et au Sénégal à la fin 2016.

Enfin, nous avons pour ambition d’ouvrir l’accès au numérique au plus grand nombre de femmes, qui sont aujourd’hui moins connectées que les hommes. Cela s’inscrit dans notre démarche m-Women qui vise à promouvoir l’autonomisation des femmes grâce à des services essentiels adaptés à leurs besoins. Par exemple, le partenariat noué entre Orange Sénégal et la start-up Sooretul (plateforme web qui propose à la vente des produits locaux transformés par des communautés de femmes) a permis l’implication directe ou indirecte de 3 540 femmes dans les structures agricoles du pays à fin 2016.

  • 29 millions de clients Orange Money et 8 millions d’utilisateurs chaque jour dans 17 pays d’Afrique et du Moyen-Orient

Soutenir l'entrepreneuriat local et les écosystèmes innovants

Nous accompagnons les start-up et les PME innovantes dont l’activité contribue au développement socio-économique des régions dans lesquelles elles sont implantées. Nous soutenons par exemple en France l’initiative publique nationale et régionale de la #FrenchTech en étant acteur des écosystèmes numériques des 13 métropoles labellisées French Tech et en valorisant dans nos points de vente leurs objets connectés.

De plus, nous organisons le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient depuis 2011. Ce concours a pour objectif de favoriser le développement des entreprises et start-up qui utilisent les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) pour répondre aux besoins des populations locales. Les gagnants du Grand Prix reçoivent une aide financière et un accompagnement de six mois par des professionnels.

Nous soutenons donc les start-up mais aussi l’écosystème qui les entoure pour générer des synergies, amplifier la diffusion des savoirs, optimiser l'innovation et la co-création. Orange a ainsi créé des incubateurs pour accompagner les entrepreneurs dans la création de leur start-up, en France ou en Afrique. Des accélérateurs, via le réseau international Orange Fab présent sur 4 continents, aident les jeunes pousses à se développer dans un environnement favorable. Orange Digital Ventures participe au financement de jeunes entreprises dans le monde.

  • 235 start-up accélérées par Orange Fab fin 2016
  • 5 incubateurs en Afrique