Zoom sur la 5G

Orange prépare aujourd’hui le réseau de demain : nous contribuons à la 5G avec des propositions technologiques innovantes et nous participons à la normalisation internationale.

La 5G, c’est un travail de longue haleine car elle couvre un champ beaucoup plus étendu que les technologies précédentes. Ainsi la 5G devra répondre à :

  • la croissance de la demande pour les services de données sans fil,
  • la communication « machine to machine » et le développement de l’Internet des objets (IoT),
  • une expérience utilisateur homogène quels que soient le lieu et l’usage,
  • la réalisation d’économie d’énergie et la diminution des coûts,
  • une interface radio multi-services.

Pour satisfaire à ces attentes, et selon les pistes actuelles, la 5G inclura :

  • une nouvelle interface radio,
  • une architecture basée sur IP, optimisée pour des petites cellules,
  • une conception prévue pour une grande variété d’appareils, du M2M à faible énergie au haut débit.
  • Un cœur de réseau qui devra gérer les différentes technologies d’accès, fixes et mobiles, et sera optimisé pour la virtualisation et le slicing. Ces nouvelles fonctionnalités ne sont aujourd’hui pas permises par le cœur de réseau de la 4G (EPC), ce qui demande d’étudier un nouveau cœur de réseau.

La qualité de l’expérience client est au centre du plan stratégique d’Orange et de nos actions de déploiement et de transformation de nos réseaux, pour que nos clients du grand public disposent d’une connectivité de qualité, partout et tout le temps. Et pour que les  entreprises et les collectivités puissent opérer leur transformation digitale.

 

La 5G : pour quels usages ?

La 5G représente un enjeu fort pour le futur, à la fois pour le grand public, l’industrie et les entreprises en général, et pour les opérateurs comme Orange.

  • La 5G apportera des débits bien supérieurs à ce que permettent les réseaux mobiles aujourd’hui. Elle proposera à chacun une connexion personnalisée, avec un débit et un confort d’utilisation inégalés, y compris en bordure de cellule. Elle coopèrera très étroitement avec les réseaux 4G pour offrir une expérience client incomparable immédiatement après son déploiement. Tout ceci rendra possible de nouveaux usages pour le grand public comme pour les professionnels : réalité virtuelle et augmentée, « moi augmenté », internet tactile, caméras 4K embarquées sur des drones, travail en mobilité ou à distance, « digital workspace » et applications basées dans le cloud.
  • Par ailleurs, cette technologie intègrera nativement les besoins de l’Internet des Objets :
    -    Pour des objets économiques requérant une connectivité bas débit, comme les capteurs mesurant la consommation d’eau ou les trackers pour localiser des pièces industrielles, à longue durée de vie et connectés sur de très longues distances.
    -    Pour les applications nécessitant du très haut débit.
    -    Pour les applications critiques nécessitant des temps de latence extrêmement faibles et une sécurité accrue. Par exemple, dans le domaine automobile, avec les voitures connectées, de l’e-santé, pour du monitoring à distance, ou encore dans le domaine de l’industrie, avec la télésurveillance ou la robotique.
  • Pour l’opérateur Orange, la 5G permettra d’adapter nos réseaux à la demande et apportera une meilleure efficacité énergétique.

 

 

Comment Orange prépare-t-il l’arrivée de la 5G ?

Orange joue un rôle moteur dans le travail de définition de la 5G et de ses applications pour les différents marchés et secteurs d’activité.
Nous collaborons étroitement avec les industriels et académiques du secteur au sein de partenariats public-privé aux niveaux Français et Européen.
 
Nous sommes également extrêmement actifs dans les organismes de normalisation internationaux et sur les sujets d’harmonisation des fréquences. En parallèle, nous conduisons des expérimentations techniques avec des industriels pour lever les verrous technologiques et évaluer des usages potentiels de la 5G.

La 5G en vidéo : vrai ou faux ?