L'Internet des objets et le big data

Montres, bracelets de suivi d’activité, compteurs énergétiques, balances, thermostats, luminaires, voitures… Selon les sources, il y aura entre 25 et 50 milliards d’objets connectés dans le monde en 2020. Et même s’ils font aujourd’hui partie du quotidien, le potentiel de l’Internet des objets reste à venir. Ce marché est porté par une multitude d’acteurs : start-up, industriels de l’électronique grand public ou encore opérateurs de télécommunications. La construction d’un écosystème cohérent autour de ces acteurs contribuera à accompagner la nouvelle ère de l’Internet des objets.

Des évolutions technologiques favorisent la nouvelle ère de l’Internet des objets

Trois évolutions technologiques accompagnent le développement de l’Internet des objets et du Big Data et permettront de transformer la donnée en information utile pour prendre les bonnes décisions, au bon moment et en toute sécurité :

  • l’essor des smartphones a engendré une baisse du coût des capteurs et favorisé l’essor de tout un ensemble d’objets connectés qui intègrent des myriades de capteurs produisant des données.
  • l’amélioration des performances des réseaux en termes de débit et/ou de consommation d’énergie pour véhiculer ces données.
  • l’amélioration des algorithmes dans le traitement des données et pour des volumes fortement croissants.

Donc les objets connectés investissent de plus en plus nos vies à différents niveaux et modifient les usages. Ils doivent pouvoir s’interconnecter et s’appuyer sur des réseaux adaptés : fiables, rapides et disponibles, pour relier les objets entre eux et transporter des volumes de données croissants.

L’interopérabilité entre les objets eux-mêmes et entre objets et services est un élément clé du marché de l’IoT. Depuis longtemps, Orange participe activement aux travaux via ses efforts de recherche et de normalisation à l’échelle européenne et mondiale.

Ce phénomène accélère aussi l’émergence de gisements de données personnelles issues de toutes les traces numériques. C’est donc une nouvelle ère qui s’ouvre. Orange entend jouer un rôle actif dans la structuration de l’Internet des Objets en étant le référent. Il s’agit de faciliter l’éclosion d’un écosystème actif et profitable autour de l’Internet des objets :

  • en facilitant l’innovation ouverte
  • en accélérant l’aménagement de nos territoires
  • en offrant des solutions opérationnelles pour accompagner les entreprises dans leurs projets de transformation digitale
  • en proposant à tout un chacun un choix toujours plus large d’objets connectés pour transformer son quotidien. Ainsi, Orange distribue actuellement plus de 100 objets connectés dans ses boutiques en Europe et en ligne.

Orange, en proposant des services au grand public et aux entreprises, couvre l’ensemble de la chaîne de valeur

  • des solutions de connectivité adaptées à chaque usage ;
  • la distribution d’objets connectés notamment au travers de son réseau de boutiques ;
  • des services à valeur ajoutée autour de ces objets pour le grand public, notamment dans le domaine de la santé et du bien-être ou encore de la maison connectée ;
  • des services aux entreprises pour faciliter leur transformation digitale, les accompagner dans l’amélioration de leur performance interne et leurs développements d’offres.

Homelive, pour les particuliers :

En France, depuis  octobre 2014 et en Roumanie depuis février 2016, Homelive pilote votre maison depuis votre mobile. A partir d’une seule application, avec Homelive il devient simple d’interagir avec les objets connectés compatibles de la maison !

La réponse d’Orange aux besoins des entreprises : Datavenue

Pour aider les entreprises à lancer leurs projets data et IoT, Orange Business Services leur propose Datavenue. Une offre modulaire innovante qui regroupe le meilleur de son expertise dans les domaines de la data et des objets connectés, tout en offrant un haut niveau de confiance et de sécurité. Datavenue couvre toute la chaîne de valeur Data & IoT au travers de 4 modules : Select (catalogues d’objets et de données), Connect (solutions de connectivité), Manage (plateformes de gestion des objets et des données) et Control (services d’intégration, sécurité, build & run des projets…).
Parallèlement, Datavenue s’inscrit dans une démarche de co-innovation par l’animation des écosystèmes intégrant des start-up, des partenaires du monde académique, économique et des industriels. Cette ouverture permet de démultiplier les réflexions, augmenter les potentiels de création de valeur et réduire les cycles de développement. Le cycle d’innovation continu aura aussi pour vocation d’enrichir le catalogue Datavenue pour les entreprises, afin qu’elles bénéficient des solutions les plus en pointe du marché.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

LoRa : un réseau pour l’internet des Objets

Pour répondre aux besoins de l’Internet des objets, Orange travaille sur la technologie LoRa®, pour les applications réclamant peu de débit, une très grande couverture et une consommation électrique minimale, par exemple dans les réseaux d’utilité Machine-to-machine. Il est notamment dédié à la connexion des capteurs de l’industrie et des villes intelligentes.
D’ores et déjà, ce réseau est déployé dans 18 agglomérations françaises. Il est prévu que le réseau LoRa® d’Orange desserve 120 agglomérations, soit environ 2600 communes, d’ici à fin janvier 2017.
En outre, cette couverture s’étend au rythme des projets que nous menons avec nos partenaires et clients : elle peut ainsi comprendre des sites industriels (aires d’autoroutes, parkings, usines, zones urbaines, etc.) dans ou hors de ces communes.