Le secteur bancaire : une révolution en marche

La vague digitale déferle de plein fouet dans le secteur bancaire. De nouveaux usages sont en train de modifier en profondeur le lien et les attentes des utilisateurs vis-à-vis des établissements qui tiennent leurs comptes.
D’ailleurs, une nouvelle génération d’actifs "digital native" n’aura déjà jamais connu une relation « traditionnelle » avec son banquier qui pourtant, il y a quelques années encore, semblait devoir rester immuable. Aujourd'hui ils attendent surtout confort, rapidité et transparence.

En quelques points

Le développement de la banque digitale

  • La banque fait partie du top 3 des applications consultées chaque jour au réveil avec la météo (en France).
  • Un nouveau compte bancaire sur trois est ouvert dans une banque en ligne.
  • Le nombre de clients qui utilisent Internet et le mobile pour leurs opérations bancaires a augmenté de 50 % sur un an.
  • Les banques en ligne ont gagné 14 % de parts de marché en 3 ans en France.
  • Aujourd’hui, 85 % des contacts entre un client et sa banque se font sur le numérique, 17 % des clients visitent leur agence bancaire contre 62 % en 2007.

Les technologies nouvelles transforment la banque

  • La blockchain rendue célèbre par la monnaie virtuelle Bitcoin est une technologie qui permet d’enregistrer et de vérifier en temps réel les transactions réalisées. En réduisant les intermédiaires, elle remet en cause des modèles économiques existants et fait diminuer les coûts de fonctionnement.

  • L’intelligence artificielle comprend et interprète le langage naturel. Dans le domaine bancaire, des robots advisors, "chatbots" proposent des services à valeur ajoutée avec un haut niveau de qualité et une maîtrise des coûts opérationnels.

  • La biométrie permet d’offrir de nouveaux moyens de sécuriser l’authentification des clients à leurs services bancaires. Il est désormais possible de s’authentifier sur une application bancaire via l’empreinte digitale ou de réaliser des paiements grâce à la reconnaissance vocale ou faciale.

L’arrivée de nouveaux entrants

Les fintechs

Trois grandes catégories de fintech :

  • Lending Platform (plateforme de financement)
  • Consumer Banking (banque au quotidien)
  • Payment (moyen de paiement)

Les néo banques

Les néo banques reposent sur une application mobile et une expérience client simplifiée. Certaines ont une licence bancaire, d’autres un agrément. Elles sont nombreuses à proposer des offres mobiles innovantes en Europe (Royaume-Uni, Allemagne, France).

Les GAFA

Les géants du secteur comme Apple, Samsung ou Google offrent des solutions de paiement mobile : Apple Pay, Samsung Pay et Android Pay. En acquérant des licences bancaires, ils peuvent désormais proposer directement des services financiers.

Des réglementations qui vont booster les usages sur mobile

  • En 2017, la DSP2 (Directive Européenne sur les Services de Paiements) permettra d’ouvrir le marché du paiement à de nouveaux acteurs afin de développer la concurrence entre les acteurs et réduire le coût d’accès aux moyens de paiement pour les consommateurs.

  • La réglementation européenne prévoit également d’ici à fin 2017 la mise en place de paiements instantanés. Il s’agit d’une solution de paiement électronique disponible à tout moment. Cette réglementation annonce une nouvelle révolution dans le domaine du paiement mobile.

Téléchargez la brochure :