Post Hit : Quand la pop culture s’invite à l’école

Qu’on se le dise, se lever pour aller en cours n’est pas forcément la chose la plus motivante, surtout quand le réveil est programmé pour 7 heures du matin (ou avant). Mais aujourd’hui, il semblerait que les grandes écoles aient trouvé le moyen ultime de faire augmenter le taux de fréquentation moyen en allant piocher directement dans des éléments impactants de la culture pop moderne.

Un cours de stratégie marketing « Beyoncé » à Harvard

Non ce n’est pas une blague, il s’agit bel et bien d’un tweet d’un des sites officiels de la grande université américaine Harvard qui annonce un cours sur la reine des charts.

Fin 2013, la Queen Bey a fait trembler le monde en sortant son cinquième album en pleine nuit, sans promo et sans annonce préalable. L’étude d’Anita Elberse porte sur la stratégie marketing de cette sortie : comment la chanteuse a-t-elle gardé l’affaire secrète ? Quels ont été les obstacles de production ? Rendez-vous entre les murs d’Harvard pour les réponses à ces questions.

L’espagnol et l’italien, c’est dépassé ! A Berkeley on apprend le Dothraki, la langue de Game Of Thrones.

Durant l’été 2017, l’université californienne UC Berkeley, propose un cours de langue pas comme les autres : le Dothraki, le dialecte parlé par le peuple du même nom dans la série à succès Game Of Thrones.
Elle est inspirée du turc, du swahili, de l’estonien et de l’inuktitut. Selon David J. Peterson, le linguiste à l’origine de cette langue, il s’agit d’un cours d’art plutôt que d’un boot camp sur la signification des mots de cette nouvelle langue.

On s’imagine déjà les conseillères d’orientation qui demanderont de choisir entre Anglais, Dothraki et Allemand.

 

La grande histoire des Beatles célébrée dans leur ville natale

C’est à Liverpool qu’a été lancé le cursus universitaire mettant en lumière l’illustre carrière des Beatles. Beaucoup plus que des cours sur la musique des Fab Four, la Liverpool Hope University propose une étude complète sur l’impact du groupe dans la culture et la société, en passant par leurs chansons, ou encore leurs vêtements. C’est vrai que c'est beaucoup plus motivant qu’un cours de flûte...