Mundiya Kepanga, le chef papou qui pose avec Robert Redford

Pour lutter contre la déforestation, le chef traditionnel Mundiya Kepanga a plus d’un tour sous son chapeau de plumes.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée abrite l’une des plus riches et anciennes forêts de la planète. Bien qu’elle couvre près de 70% de la surface du pays, abrite 20 000 espèces de plantes, 1 500 espèces d’arbres, 3 000 espèces d’insectes et plus de 750 espèces d’oiseaux, elle pourrait être réduite de moitié d’ici 2021. La raison : l’exploitation forestière effrénée des grands arbres par des entreprises étrangères.

Pour lutter contre la déforestation, le chef traditionnel Mundiya Kepanga a plus d’un tour sous son chapeau de plumes. Ami de longue date du documentariste Marc Dozier, il est le personnage central de l’un des épisodes de la série documentaire “Frères des arbres”, justement réalisée par le français.

Aussi, à l’occasion d’une tournée internationale pour alerter l’opinion sur la situation de sa forêt primaire de Papouasie-Nouvelle-Guinée, le chef papou a croisé la route de Robert Redford, star de cinéma mais aussi de l’écologie. Il a invité l’acteur à venir lui rendre visite dans son village. Une manière de placer l’urgence de la situation sous le feu des projecteurs. Et puis qui sait, Mundiya apprendra peut-être à Robert comment murmurer à l’oreille des arbres…

Robert Redford avec Mundiya Kepenga, chef traditionnel papou © UNESCO/F.Gentile