Des wonder women badass (et cultes) au cinéma

Bien moins nombreuses que leurs homologues masculins, les personnages de femmes au cinéma n’en sont pas moins emblématiques, et parfois bien plus iconiques. Surtout quand il s’agit d’une héroïne qui fait du grabuge partout où elle passe !

1. Ellen Ripley, interprétée par Sigourney Weaver, dans Alien (1986) : Plus badass qu’Ellen Ripley, tu meurs ! Certains on essayé, comme l’Alien lui-même, mais ils ont finalement eu de gros problèmes. Guerrière solitaire, toujours rattrapée par les créatures monstrueuses qu’elle combat, elle fait partie du Panthéon des héros du cinéma américain, tous genres confondus.

Ellen Ripley © Twentieth Century Fox

2. Nikita,  interprétée par Anne Parillaud, dans Nikita (1986) : Dans le film de Luc Besson, Nikita devient Joséphine une fois recrutée par les services secrets français qui lui “offrent” une seconde vie après sa condamnation à perpétuité pour meurtre. Redoutable tueuse à gage, elle découvre aussi l’amour et devient un personnage double, tiraillé entre deux mondes, sensible et vénéneuse. Inoubliable.

Nikita © Photo by Thierry Arbogast

3. Shu Lien,  jouée par Michelle Yeoh, dans Tigres & Dragons (2000) : Gardienne de “Destinée”, l’épée légendaire de son ami et virtuose des arts martiaux Li Mu Bai, cette combattante n’a que peu d’adversaires à sa taille. Maîtrisant toutes les armes et d’une grâce incomparable, Shu Lien est l’emblème de la wonder-woman badass du cinéma asiatique.

Shu Lien © Photo by Kam Chuen Chan

4. Black Mamba, interprétée par Uma Turman, dans Kill Bill (2003) : On ne présente même plus l’un des personnages les plus éblouissants de Quentin Tarantino, la “Mariée” ou Black Mamba. Dans les deux volets de Kill Bill, maniant le sabre à la perfection dans son survêtement légendaire, cette dernière n’est animée que par un seul objectif : la vengeance à tout prix.

Black Mamba © Photo by Andrew Cooper

5. Margaret Fitzgerald, jouée par Hilary Swank, dans Million Dollar Baby (2004) : La vie de la wonder woman badass n’est jamais de tout repos et sa destinée bien souvent tragique. “Maggie” est justement de celle-là. Boxeuse brillante au crochet foudroyant, elle incarne la rage de vaincre ultime. Une véritable chevalière aux poings d’argent !

Margaret Fitzgerald © Warner Bros. Entertainment Inc.