Les cabines téléphoniques, véritables figures pop

C'est l'heure du point téléphone

Si en France, 300 000 cabines téléphoniques étaient disponibles sur la voie publique en 1997, il n’en restera qu’une centaine d’ici la fin 2018.  

La cabine aura laissé son empreinte sur la culture populaire.

Le compte Instagram « Payphones » compte près de 70 000 followers. 
Son créateur, Dan Orst, s’amuse à photographier les cabines du monde entier des plus classiques aux plus insolites. Le hashtag #payphoneography recense près de 13 000 publications.

 

L’artiste Patrick Chappert-Gaujal utilise des cabines des quatre coins du monde pour ses sculptures et autres installations artistiques. Toutefois, il a quand même ses préférences : « Bien entendu, c’est la cabine Made In France. Le modèle qui a mon affection est celui de Paris, très typé années 70 mais avec sobriété »

Si on ajoute à tout cela le titre « Payphone » de Maroon 5, les cabines téléphoniques semblent donc être vouées à disparaître physiquement…

Mais comme nous le dit M. Chappert-Gaujal : « A présent, elles ont rejoint l’Histoire »

Explorer sur Instagram les cabines du monde  : https://www.instagram.com/explore/tags/payphoneography/  

Découvrez les œuvres de Patrick Chappert-Gaujal : http://www.chappert-gaujal.com

Redécouvrez toute l’histoire des télécommunications : https://www.orange.com/sirius/histoire/fr/histoire/