Intelligence Artificielle - Quand la réalité rattrape la fiction

Bienvenue dans le futur !

Ils s’appellent Heasy, Pepper, Spoon ou encore Nao et nous les voyons déjà un peu partout dans nos gares, sur les plateaux tv ou encore sur internet. Retour sur un phénomène qui prend de l’ampleur.

NAO / PEPPER :

Imaginés et conçus par la société SoftBank Robotics, une société de robotique japonaise, les 2 robots interagissent avec leurs interlocuteurs et évoluent au fil des discussions. Que ce soit aux côtés de Thierry Ardisson dans Salut les terriens pour NAO ou dans les pubs de Renault et dans les allées de Carrefour pour PEPPER, les machines de SoftBank Robotics ont su s’installer dans la culture française.

Actuellement en déploiement à la gare d’Aix-en-provence, Heasy est le nouveau robot qui arpente les couloirs de la gare. Grâce à un logiciel de gestion de flotte robotisée et une phase d’apprentissage, il devrait bientôt pouvoir renseigner et guider l’ensemble des usagers.

SPOON :
Spoon est le premier robot non-humanoïde doté d’une véritable dimension émotionnelle. Pour son créateur, Jérôme Monceaux, il s’agit avant tout de “rendre naturelle l’interaction entre l’homme et la machine”. Spoon a également la capacité d’être l’interface d’autres intelligences artificielles, comme pour Djingo, l’assistant virtuel ouvert d’Orange. 

Et si les robots pouvaient faire plus ?

C’est en tout cas ce que pense la société américaine Boston Dynamics qui souhaite changer notre perception des robots. Elle a ainsi créée un “robot-chien”, notamment capable de porter de lourdes charges et… d’ouvrir les portes !

De la fiction à la réalité ? Ou l’inverse ? 

Après Terminator en 1984 ou encore i, Robot en 2004, la série américaine Black Mirror présente fin 2017 un épisode où il est question d’un robot semblable à celui de Boston Dynamics qui se lance à la poursuite d’un groupe qui cherche désespérément à lui échapper. 

Pour découvrir cet univers fascinant, rendez-vous à Vivatech (qui se tiendra du 24 au 26 mai à Paris) qui souhaite tout miser sur ses robots pour attirer le public.

Au programme : combat de machines automatiques et autres humanoïdes plus pacifiques seront à découvrir dans cette édition consacrée aux robots.