Orange Digital Ventures investit dans Aire, une FinTech fournissant aux institutions financières des solutions d’évaluation des risques de crédit

 

Orange Digital Ventures s’associe à Crane Venture Partners, Experian Ventures, et les investisseurs existants White Star Capital et Sunstone Capital, dans un tour de financement Series B de 11 millions de dollars destinés à la FinTech Aire.

Alors qu’Aire vise à rendre les crédits plus équitables pour les consommateurs et plus profitables pour les prêteurs, ce nouveau financement permettra à l’entreprise de soutenir sa phase de croissance rapide, notamment en investissant davantage dans son moteur innovant d’analyse des crédits et dans son expansion aux États-Unis.

Aujourd’hui, 1,7 milliard d’adultes dans le monde n’ont pas accès aux services financiers conventionnels. Rien qu’aux États-Unis, un Américain sur 10 est considéré comme «invisible du système de crédit», car il ne possède pas d’historique d’emprunt, et près de la moitié des Américains de la génération millenials se sentent «freinés» dans leurs projets en raison d’une notation de crédit insuffisante. Développés il y a près de trois décennies, les systèmes de notation de crédit servent aujourd’hui à déterminer qui peut accéder aux produits financiers et, par conséquent, qui peut acheter une maison, aller à l’école, acheter une voiture ou participer à plusieurs autres activités économiques de base.

De nouvelles formes de «données alternatives» se sont multipliées ces dernières années et ont élargi la base de données utilisée pour calculer les notations de crédit. Cependant, avec le recours au machine learning comme catalyseur, ces données et ces empreintes numériques peuvent encore améliorer la capacité de prédiction et fournir ainsi une opportunité sans précédent de mieux servir les consommateurs.

Les solutions d’Aire — basées sur une connaissance approfondie du risque de crédit associée à de nouvelles données fournies par les consommateurs, et tirant parti d’un usage du machine learning respectant le cadre réglementaire — répondent à cette opportunité croissante de rendre le crédit plus équitable pour les consommateurs et plus profitable pour les prêteurs.

La solution de la start-up répond à plusieurs objectifs stratégiques d’Orange, notamment en matière de services financiers mobiles, domaine dans lequel le Groupe a lancé deux initiatives majeures de diversification — Orange Bank en Europe et Orange Money en Afrique — visant à proposer aux clients les solutions les plus adaptées pour améliorer leur gestion financière au quotidien.

Dans les deux années qui ont suivi son agrément par la Financial Conduct Authority (FCA), la société Aire a évolué ; la start-up de huit personnes est devenue une entreprise à part entière comptant près de 40 salariés. Au cours de ce processus, elle a noué de nombreuses alliances avec des institutions financières telles que Toyota Financial Services, le détaillant en ligne N Brown et plusieurs banques de premier plan. Ces partenariats ont mis en évidence la polyvalence de la technologie d’Aire qui peut être intégrée à différentes étapes du cycle de vie du crédit. À ce jour, le modèle algorithmique sophistiqué d’Aire a évalué le risque associé à plus de 10 milliards de dollars de crédits à la consommation relevant de catégories variées, prouvant ainsi la pertinence et la robustesse de la plateforme Aire.

Aneesh Varma, cofondateur et CEO d’Aire : «Aire repose sur le principe selon lequel permettre aux consommateurs de jouer un rôle actif dans l’évaluation de leur solvabilité est le seul moyen de donner aux prêteurs une vision assez exhaustive pour leur permettre de prendre des décisions. Depuis le lancement d’Aire il y a cinq ans, nous avons travaillé à réunir toutes les briques essentielles autour de l’écosystème du crédit : réglementation de la FCA, technologie évolutive, création de valeur avérée pour les prêteurs, et financement. L’annonce d’aujourd’hui marque une étape importante dans le parcours d’Aire en tant que société, elle montre aussi à quel point le marché est à l’écoute, avec le soutien notamment du plus grand credit bureau. Ce nouveau financement nous permet de proposer l’approche originale d’Aire à de nouveaux marchés, comme les États-Unis, ainsi qu’à de nouveaux secteurs.»

Marc Rennard, président d’Orange Digital Ventures : «Dans les marchés matures comme dans les marchés émergents, plus de 1,7 milliard d’adultes n’ont pas accès aux produits financiers conventionnels. En tant que fournisseur de services financiers mobiles en Europe et en Afrique, Orange tire parti des nouvelles technologies pour proposer à ses clients un accès à des solutions numériques de paiement et de transfert d’argent. Nous sommes convaincus que l’accès aux crédits à la consommation est la prochaine barrière à lever, et la société Aire — en s’appuyant sur l’intelligence artificielle pour améliorer l’évaluation des risques - est idéalement positionnée pour permettre aux prêteurs d’améliorer leur système d’évaluation du risque et ainsi fournir aux consommateurs un accès plus équitable aux produits financiers.»

À propos d’Aire

Le moteur innovant d’analyse des crédits  proposé par Aire vise à rendre les crédits plus équitables pour les consommateurs et plus profitables pour les prêteurs. La technologie employée fournit aux prêteurs des analyses de crédit avancées qui leur permettent d’identifier les risques et le potentiel des clients (existants et nouveaux), en analysant les situations dans leur ensemble, tout en mettant l’accent sur l’accessibilité, de manière à ajouter de la profondeur par rapport aux données fournies par les credit bureaux traditionnels. En aidant les prêteurs à accéder à davantage de clients sans augmenter leur exposition au risque, Aire a permis d’augmenter le taux d’octroi de crédit de 19 %. Pour produire des analyses de crédit précises, la technologie d’Aire s’appuie sur des décennies d’expérience en matière de gestion des risques. Aire travaille avec des prêteurs réputés opérant à grande échelle et des banques de premier plan uniquement. En outre, Aire est agréée et réglementée par la Financial Conduct Authority (744817).

Pour plus d’informations : www.aire.io  / @AireScore

Contact presse :

Olivier Emberger, +33 1 44 44 93 93, olivier.emberger@orange.com

À propos
 d’Orange

 
 

      

Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2017 et 150 000 salariés au 30 septembre 2018, dont 92 000 en France. Le Groupe servait 261 millions de clients dans le monde au 30 septembre 2018, dont 201 millions de clients mobile et 20 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 28 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.

Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).

Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange et @orange.

Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.