Troisième baromètre sur les CVCs, un marché en forte croissance

Orange Digital Ventures et Deloitte publient le baromètre annuel sur les Corporate Venture Capitalists en France pour la troisième année de suite.

Le Corporate Venture a fortement évolué en France depuis 10 ans. Dans un environnement de plus en plus compétitif, les grands groupes se sont dotés de ce type de fonds d’investissement afin d’optimiser leurs relations avec les start-up dans une logique d’open innovation. Répondant à un double objectif stratégique et financier, cet engagement dans le capital risque progresse de façon significative. Pour sa 3e édition, le Baromètre realisé conjointement par Deloitte et Orange Digital Ventures, dresse un état des lieux du marché et dégage les grandes tendances des CVC français.

« L’année 2018 signe une forte croissance du marché mondial des CVC. La France confirme sa place centrale dans cette évolution avec une croissance multipliée par 2 du nombre moyen d’investissements réalisés par rapport à 2016. Alors que les CVC français confirment leurs stratégies d’investissement dans un objectif d’Open Innovation, les collaborations mises en place s’orientent vers des politiques win/win notamment par un accompagnement métier », déclare Julien Maldonato, Associé Conseil Industrie Financière chez Deloitte.

Les CVC français conservent une place centrale sur le marché

Au niveau mondial le marché des CVC s’impose comme un segment majeur du capital risque avec, pour l’année 2018, une participation à des levées de fonds de 53 milliards de dollars, soit 47% de plus qu’en 2017. Cette croissance est largement portée par l’Asie qui enregistre une augmentation du nombre de deals de +62,4% vs 2017. La zone Europe profite également largement de cette dynamique avec une progression de plus de 18,6% comparé à 2017. Le marché Nord-Américain reste, quant à lui, plutôt stable et mature avec une augmentation de deals de +13,1% par rapport à l’an dernier.

Cette croissance se traduit sur le marché français par un nombre moyen d’investissements réalisés multiplié par 2 par rapport à 2016. Par ailleurs, 75% de CVC sondés prévoient d’ores et déjà d’augmenter leurs investissements en valeur cette année. L’importance constante de ces nouveaux acteurs sur le marché se confirme également au sein même de leur organisation structurelle. Presque la moitié (45%) des répondants possèdent aujourd’hui un bureau à l’étranger et 75% d’entre eux ont eu recours à de nouveaux recrutements en 2018 pour accompagner leur croissance.

Une reconfiguration des approches d’investissement au profit des CleanTech

Concernant les stades d’investissement privilégiés, les CVC français ont adapté leur stratégie. Ainsi, 67% des sondés se focalisent sur de nouveaux investissements plutôt que dans les start-up déjà en portefeuille. En revanche, seuls 38% prennent le lead sur l’investissement. Cette tendance est partagée par la majorité des CVC dans le monde : 19% seulement faisant un choix d’orientation de lead sur plus de la moitié de leurs opérations. Cette stratégie de « follower » fait du CVC un partenaire de croissance idéal pour la startup.

Si les CVC français investissent majoritairement en Series A ((la phase de commercialisation est lancée et les fonds sont utilisés pour accélérer le développement et la structuration de l’entreprise, y compris à l’international), l’étude pointe également une augmentation significative (x2,1) en Series B dans des start-ups plus matures. A contrario, les apports en Pre-seed affichent un net recul (68%) par rapport à 2017. Par ailleurs, les CVC français privilégient les marchés plus matures (France 41% + Europe 32% + Amérique du Nord 12%). Le dynamisme de l’Asie attire également mais dans une moindre mesure, représentant 12% des investissements en moyenne.

Le secteur des CleanTech/Energie profite largement de ces nouvelles stratégies et enregistre 53% d’investissements supplémentaires en 2018.

Un objectif d’Open Innovation « gagnant-gagnant »

79% des investissements réalisés par les CVC en 2018 ont répondu à un objectif d’open innovation toujours dans une logique de synergie entre les grands groupes et les start up. Afin de fournir un accompagnement adapté à ces dernières, plus de la moitié des CVC français se sont dotés d’une équipe dédiée, dont 80% contribue au Business Development. En outre 70% des répondants déclarent avoir réalisé des tests ayant permis par la suite de déployer des partenariats commerciaux (56%) et d’accompagner les start-up dans leur développement (44%).

« L’essor continu du corporate venture reflète l’attractivité des investisseurs corporates aux yeux des entrepreneurs. Cela prouve que le CVC peut réussir – au-delà du financement et du ROI financier – à apporter de la valeur à la startup, via des synergies, et à présenter des effets d’apprentissage pour le grand groupe. » commente Yann Kandelman, Directeur des Investissements chez Orange Digital Ventures.

Les CVC inscrivent le partenariat grands groupes / start up dans collaboration « organique », tout en favorisant le développement externe : la vaste majorité des CVC répondants ont conduit une ou plusieurs startups de leur portefeuille vers un rachat au cours des 5 dernières années, et dans 22% des cas vers une introduction en bourse sur cette même période. L’avenir est prometteur avec 5 levées de fonds majeures en 2018 auxquelles des CVC français ont contribué : GO JEK, WeRide, Monzo, Ledger et Ionic Materials.

Le lien vers le baromètre https://digitalventures.orange.com/wp-content/uploads/2019/05/barometre-cvc-en-france-2019.pdf 

A propos de Deloitte

Deloitte fait référence à un ou plusieurs cabinets membres de Deloitte Touche Tohmatsu Limited (DTTL), société de droit anglais (« private company limited by guarantee »), et à son réseau de cabinets membres constitués en entités indépendantes et juridiquement distinctes. DTTL (ou “Deloitte Global”) ne fournit pas de services à des clients. Pour en savoir plus sur notre réseau global de firmes membres : www.deloitte.com/about. En France, Deloitte SAS est le cabinet membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited, et les services professionnels sont rendus par ses filiales et ses affiliés.

© 2019 Deloitte SAS, Membre de Deloitte Touche Tohmatsu Limited

À propos d’Orange Digital Ventures

Orange Digital Ventures est un fonds d’investissement technologique early-stage de 125 millions d’euros à visée internationale. Il finance les startups innovantes dans les domaines de la connectivité et des réseaux, du SaaS pour les entreprises (cloud, IA, big data, cybersécurité, etc.), de la FinTech et de l’Internet des Objets. Soutenu par le groupe Orange, le fonds propose de la «smart money» en facilitant la mise en place de synergies avec ses nombreuses unités commerciales et ses 263 millions de clients répartis dans 29 pays.

Pour de plus amples informations, rendez-vous sur digitalventures.orange.com ou suivez-nous sur Twitter @Orange_DV.

Contacts presse :

Yasmine Fadil , Relations Presse Deloitte, +33 (0)1 58 37 05 94, yfadil@deloitte.fr

Marie Vasseur, Agence Kalima, + 33 (0) 1 42 21 56 39, mvasseur@kalima-rp.fr

Olivier Emberger, Service de presse Orange, +33 (0) 1 44 44 93 93, olivier.emberger@orange.com

À propos
 d’Orange

 
 

      

Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, avec un chiffre d'affaires de 41 milliards d'euros en 2018 et 148 000 salariés au 30 juin 2019, dont 89 000 en France. Le Groupe servait 266 millions de clients dans le monde au 30 juin 2019, dont 207 millions de clients mobile et 20 millions de clients haut débit fixe. Le Groupe est présent dans 27 pays. Orange est également l'un des leaders mondiaux des services de télécommunications aux entreprises multinationales sous la marque Orange Business Services. En mars 2015, le Groupe a présenté son nouveau plan stratégique « Essentiels2020 » qui place l'expérience de ses clients au cœur de sa stratégie, afin que ceux-ci puissent bénéficier pleinement du monde numérique et de la puissance de ses réseaux très haut débit.

Orange est coté sur Euronext Paris (symbole ORA) et sur le New York Stock Exchange (symbole ORAN).

Pour plus d'informations (sur le web et votre mobile) : www.orange.com, www.orange-business.com ou pour nous suivre sur Twitter : @presseorange et @orange.

Orange et tout autre produit ou service d'Orange cités dans ce communiqué sont des marques détenues par Orange ou Orange Brand Services Limited.