En vacances, restez connecté au gré de vos envies

Loin du quotidien, du travail et des soucis, les vacances peuvent s’avérer le moment idéal pour mettre de côté smartphones, tablettes et ordinateurs. A contrario, cela peut être aussi l’occasion de se connecter autrement en privilégiant d’autres usages. Alors cet été, on reste connecté… avec modération !

Jamais sans mon mobile ?

Débrancher ou rester connecté pendant les vacances, c’est le dilemme auquel la plupart d’entre nous sommes soumis tous les étés. Le paradoxe ? En France, nous sommes 83 % à déclarer vouloir ralentir les usages numériques pendant les vacances mais 92 % d’entre nous glissent au moins un appareil connecté à internet dans leurs bagages (smartphone, tablette, ordinateur portable).

Le smartphone est même le compagnon de voyage le plus indispensable pour 76 % des Américains, 85 % des Argentins et 96 % des Russes, avant même la brosse à dent, le déodorant ou le permis de conduire ! Accéder à internet et aux applications mobiles s’avère également un critère de choix dans la destination pour plus d’un Australien sur deux.

Connecté pendant le trajet

Certains d’entre nous éprouvent des difficultés à « décrocher » et à laisser le bureau derrière eux. Selon le 2015 Expedia/Egencia Mobile Index, une étude conduite dans 19 pays dans le monde, près d’un quart des touristes se procure du Wi-Fi pour travailler dans l’avion. Les Hong-Kongais (53 %), les Chinois (42 %) et les Taïwanais (40 %) sont parmi les nationalités les plus mobilisées.

Une bonne connexion, c’est important pour bien réussir son trajet. 78 % des Français affirment qu’une bonne connexion pendant le voyage permet de mieux profiter des vacances : trouver le meilleur itinéraire, éviter les bouchons, accéder à des informations touristiques… Et pour se sentir rassuré aussi : la connexion est utile en cas de problème sur le trajet. C’est pourquoi, en France, le réseau 3G et 4G Orange s’étend sur le réseau autoroutier et dans le train. 5 autoroutes et 5 liaisons TGV sont même couvertes par la 4G Orange.

À la montagne ou à la mer, pour quoi faire ?

Une fois arrivés à destination, nous souhaitons pouvoir accéder aux informations quel que soit l’endroit où nous nous trouvons. Aux États-Unis, le top 5 des applications utilisées en vacances couvre les réseaux sociaux, les applis de messagerie, la géolocalisation, les voyages et la musique.

Nous restons également connectés pour garder le contact avec nos proches. Pour cela, les appels téléphoniques et surtout les SMS restent le moyen privilégié : 61 % des Français envoient des SMS tandis que 58 % d’entre eux téléphonent.

 

En vacances, nous partageons davantage de photos et vidéos via les applications de messagerie ou sur les réseaux sociaux. En 2015, une étude de Facebook dans 22 pays de l’hémisphère Nord a montré une nette augmentation du trafic au cours de l’été avec une hausse de 26 % des contenus postés et de 43 % des vidéos entre mai et septembre. Facebook, Instagram et Snapchat sont d’ailleurs parmi les réseaux sociaux les plus utilisés pendant les vacances.

 

Certains touristes profitent enfin du numérique pour enrichir leurs visites culturelles pendant l’été grâce aux applications développées par les musées, toujours plus nombreuses et dans le monde entier.

Nul doute que tous ces usages sont particulièrement favorisés en Europe cet été grâce à la fin du roaming et des frais d’itinérance sur le continent.