Viva Technology réitère son succès en 2017

Orange est présent à Viva Technology 2017. Résumé des enjeux qui animent cette deuxième édition de l’événement en passe de devenir la grand-messe de l’innovation digitale en France, où se croisent grands groupes, start-up, société civile et pouvoirs publics.

Viva Technology réitère son succès en 2017

La transformation digitale sous toutes ses formes

Pour sa deuxième année, Viva Technology Paris, ou VivaTech, confirme une impression déjà ressentie l’année précédente : la très grande diversité des secteurs représentés démontre une forte prise de conscience des enjeux de la transformation digitale. Parmi les groupes présents, on retrouve Cisco, BNP Paribas, La Poste, PMU, Manpowergroup, Carrefour, SNCF, AccorHotels, Air France, Valeo, Engie, TF1, Airbus, Vinci…et bien d’autres encore.

Signe d’engagement pour l’open innovation, grand nombre d’entre eux sont venus entourés de start-up – dont les pods forment une bordure de jeunes pousses autour des Labs. Elles sont 40 sur le stand d’Orange, venues chercher des partenaires financiers ou technologiques, de futurs employés ou encore des débouchés commerciaux.
Retrouvez leurs témoignages sur Orange Start-up.

Les technologies phares éclairent des enjeux sociaux

Parmi les multiples technologies représentées à VivaTech, l'intelligence artificielle, la réalité virtuelle et les objets connectés ont la part belle. Aucune n’est étudiée en isolation, cependant : impossible de parler d’objets connectés sans parler de connectivité, thème-clé de la présence d’Orange. De même, on ne saurait aborder l’IA sans évoquer l'utilisation des drones et des robots, ni son potentiel disruptif, thème-clé de l’intervention de Stéphane Richard au début de salon.

VivaTech paraît animé par une volonté de faire la lumière sur les technologies les plus décisives de notre temps, mais aussi sur leur manière de s’insérer dans nos vies quotidiennes et la société. Le « Positive Impact Challenge », concours qui dure tout le long de l’événement, ambitionne de révéler des start-up dont les solutions ont un effet positif lié au développement social, environnemental et financier. Demain samedi 16 juin, 12 finalistes viendront pitcher leurs solutions liées aux thématiques travail, éducation, social et environnement – avec un premier prix d’une valeur totale de 200 000 euros.

« L’économie de l’hyper innovation »

Le président de la République, Emmanuel Macron, a également fait sa deuxième apparition au Salon l’après-midi du jeudi 15 juin. Il a notamment confirmé la création d'un fonds de 10 milliards d'euros pour l'innovation, déclarant que « nous sommes entrés dans l'économie de l'hyper innovation ».

Cette implication des pouvoirs publics fait l’écho d’une préoccupation relayée par de nombreux intervenants et participants au Salon. Pour que l’innovation soit réussie et profite à tous, il est essentiel de mettre en commun les énergies et les ressources – y compris celles du grand public, qui est fortement attendu pour la journée portes ouvertes du samedi 17 juin.

 

VIVATECH EN CHIFFRES

 

  • 3 jours : les 15, 16 et 17 juin
  • 50 000 visiteurs, professionnels et grand public
  • 5 000 start-up, dont 55% proviennent de l'étranger
  • 1 000 investisseurs
  • 500 conférenciers
  • 50 pays représentés
  • 1 000 médias sur place
  • 1 journée grand public pour vous accueillir !