Mobile World Congress : Innovation, 5G & cadre réglementaire européen au menu des échanges institutionnels

Le Mobile World Congress (MWC), organisé par la GSMA,  s’est tenu à Barcelone du 27 février au 2 mars.

Réunissant plus de 100 000 participants, ce congrès est à la fois un lieu d’exposition des dernières innovations du secteur numérique mais également un lieu d’échange entre parties prenantes, en particulier sur les sujets réglementaires ou de politique industrielle menés au niveau européen.

Les discussions ont principalement porté cette année sur la révolution de la 5G et les ajustements réglementaires jugés nécessaires pour en tirer un maximum de bénéfice pour la société, l’Union européenne et le secteur numérique. A cet égard, Mme Pilar del Castillo Vera, députée européenne rapporteure en charge de la révision du cadre réglementaire des communications électroniques, a rappelé l’importance d’une meilleure coordination européenne des politiques liées au spectre, notamment pour favoriser le développement des services innovants.

Orange a fait part de sa position notamment lors des débats sur :

  • la 5G et les voitures connectées, lors d’une table ronde en la présence des Commissaires européens MM Ansip et Oettinger ;
  • les tendances et évolutions du secteur réunissant, autour du Vice-Président Ansip,  les opérateurs mobiles, Orange étant représenté par son Directeur General Délégué Pierre Louette ;   
  • a révision du cadre réglementaire applicable à notre secteur, lors de réunions spécifiques avec les autorités de régulation de l’ORECE/BEREC, ou avec les députés européens présents sur place.

Stéphane Richard, Président Directeur Général d’Orange, a également prononcé un discours sur la 5G suivi d’un échange avec notamment le président de la FCC, l’agence de régulation américaine, et le Vice-Président Ansip.

Enfin, Orange a notamment accueilli sur son stand une délégation de députés européens ; sont notamment venus les députés  Brando Benifei (Italie), Michal Boni (Pologne), Pilar Del Castillo Vera (Espagne), Róża Gräfin von Thun und Hohenstein (Pologne), Miapetra Kumpula Natri (Finlande), Cora van Nieuwenhuizen (Pays-Bas), Emilian Pavel (Roumanie) et Lambert Van Nistelrooij (Pays-Bas).

Après s’être fait présenter les dernières  innovations d’Orange,  les représentants du Parlement européen ont pu assister à une simulation des performances d'un réseau 5G couplé à une visualisation en 3D des résultats. Une démonstration des premiers essais pratiques menés en collaboration avec PSA, Ericsson et Qualcomm sur la voiture connectée leur a été faite ; le « See Through », qui permet la communication entre deux véhicules circulant sur la route, et « Emergency Vehicle » qui signale en temps réel l’approche d’un véhicule de secours. Enfin, la démonstration des ruches connectées, leur a permis de découvrir un service d’optimisation de la production de miel pour les apiculteurs, en connectant leurs ruches grâce au réseau LoRa (un réseau Low Power Wide Area) en combinaison avec une application permettant de mieux gérer leurs besoins.

C’est désormais à Bruxelles et à Strasbourg que les débats vont reprendre sur ces différents sujets, notamment avec l’adoption à venir au Parlement européen d’un rapport sur la 5G et des amendements sur le projet de code européen des communications électroniques.