Quel(s) réseau(x) pour nos objets connectés ?

Pour communiquer avec nous et entre eux, les objets connectés ont besoin d’une connectivité ambiante adaptée à leur fonction. Chez Orange, nous investissons activement dans les réseaux IoT, ceux d’aujourd’hui et ceux de demain ! Tour d’horizon de leurs atouts et usages.

LoRa® : le réseau bas débit, basse consommation, dédié à l’IoT

Pour de nombreuses applications, notamment dans les secteurs de la santé, l’industrie ou l’agriculture intelligente (suivi médical des patients, maintenance prédictive, suivi du bétail, contrôle humidité des sols…), les objets connectés ont besoin d’une forte autonomie mais ne nécessitent pas de débit élevé (bien souvent quelques kb/s suffisent). LoRa® (pour Long Range) est un réseau qui répond à 100 % à ces besoins. À ultra-longue portée (jusqu’à 30 km en zone rurale), il assure une connectivité bas débit avec une faible consommation électrique et avec une très bonne pénétration dans les bâtiments ou encore les sous-sols, permettant le développement de nouveaux usages.

 

C’est pour cela que, chez Orange, nous avons investi dans la technologie LoRa®. En juin 2017, notre réseau LoRa® couvrait près de 4 000 communes ou sites industriels en France. L’objectif ? Poursuivre son déploiement en vue d’une couverture nationale d’ici fin 2017.

De plus, le Groupe est membre de la LoRa AllianceTM, une association à but non lucratif qui rassemble de nombreux acteurs et opérateurs IoT afin de garantir la compatibilité entre les objets connectés et d’assurer la standardisation de la technologie au niveau mondial.

LTE-M, porté par le réseau téléphonique mobile

Certains usages complexes, comme le suivi d’actifs, la surveillance à distance, la télématique ou l’automobile, exigent cependant des débits supérieurs et une faible latence. La technologie LTE-M répond à ce besoin. C’est une évolution des réseaux mobiles 4G, simple à mettre en œuvre : il suffit d’une mise à jour du logiciel pilotant les antennes et équipements réseaux 4G.

Avec de nombreux opérateurs, nous soutenons le développement du LTE-M notamment en Belgique et en Espagne. Le Groupe a également lancé le premier Open IoT Lab sur le LTE-M en Europe. Celui-ci propose notamment aux fabricants IoT des équipements réseau afin de tester leurs objets connectés, la mise à disposition d’un kit de démarrage IoT et le soutien d’experts techniques, de designers et de spécialistes du marketing.

Avec les réseaux mobiles (2G/4G/LTE-M) et le réseau LoRa®, nous proposons aux entreprises et collectivités via notre filiale Orange Business Services des solutions de connectivité complémentaires pour répondre aux besoins variés des différents secteurs d’activités comme les territoires intelligents, la maison intelligente, la santé, l’industrie ou l’agriculture.

Li-Fi : une technologie complémentaire « lumineuse » 

Certains objets connectés ont également besoin d’un réseau ne générant aucune interférence électromagnétique et sobre en énergie. Un exemple ? Certaines applications de la Smart City : les LED des lampadaires d’une ville ou des luminaires dans un bâtiment peuvent être reliés par un réseau de communication. Cette technologie existe : c’est le Li-Fi ou Light Fidelity, porté par le spectre optique. Il utilise des diodes électroluminescentes (LED) pour transmettre des données. En clair, c’est la lumière !

Il peut ainsi être utilisé à l’échelle d’un quartier de façon très économique. Techniquement au point, le Li-Fi est déjà commercialisé.

 

La 5G, le réseau multi-usage de demain

Un seul réseau pour les connecter tous. C’est la promesse IoT de la 5G dont les premiers déploiements auront lieu en 2020.

 

Puissante et souple la fois, elle sera aussi pertinente pour connecter un smartphone en haut débit qu’un objet connecté nécessitant peu de bande passante. La 5G intégrera aussi une composante dite « IoT critique » permettant de relier des objets connectés stratégiques et exigeants avec une fiabilité maximale et une latence minimale. Idéal pour des équipements médicaux connectés des voitures connectées ou des applications industrielles par exemple !

La 5G s’adaptera également aux besoins de connexion en s’activant uniquement lorsque cela s’avère utile. Une vraie promesse d’efficacité énergétique. C’est pourquoi, après 4 premières années de recherche, nous avons entamé des tests sur le terrain en partenariat avec plusieurs industriels comme Ericsson ou Nokia. Parallèlement, le Groupe a collabore activement à la définition d’une norme pour la 5G au sein de l’organisation mondiale 3GPP.

Les fonctionnalités « IoT » de la 5G, bas débit ou critique, seront disponibles à partir de 2022 et permettront de démultiplier / démocratiser de nombreux nouveaux usages.

En savoir plus