Transformation numérique : comment ça se passe chez Orange ?

Pour nos collaborateurs comme pour nos clients, l’innovation se fait progrès si elle est partagée par tous. En interne, nous mettons en place des actions pour que la transformation numérique soit toujours synonyme de nouvelles opportunités pour nos salariés. Focus sur les initiatives mises en place par le Groupe.

Une transformation numérique au bénéfice des collaborateurs

Pilier stratégique, la digitalisation est au cœur des préoccupations d'Orange depuis plusieurs années déjà. L’édition 2017 du classement eCAC40 place d'ailleurs Orange sur le podium des entreprises ayant le mieux négocié le virage du numérique. Chez Orange, nous souhaitons faire bénéficier les collaborateurs des nouvelles opportunités liées à la transformation numérique. L'accord « Travail et numérique » signé en septembre 2016 avec trois organisations syndicales majoritaires constitue un acte supplémentaire de cette transformation digitale interne. Il vise notamment à réduire le risque de fracture numérique en formant et sensibilisant chacun au numérique ainsi qu’à protéger les données personnelles des salariés.

Officialiser la transformation numérique, c’est s’assurer qu’elle ne se fait pas au détriment des collaborateurs mais bien au service de l’humain, pour "augmenter" l’homme et simplifier son quotidien. Le numérique est déjà présent partout dans le Groupe. Il s’agit maintenant de développer des apprentissages et des compétences digitales sur-mesure.
Philippe Trimborn, Directeur Innovation sociale et Transformation digitale chez Orange

Notre programme Digital Leadership Inside s’inscrivait également dans cette démarche d'infusion d'une « culture digitale » au sein de toute l’entreprise. Il comprenait en particulier le concours des Digital Awards pour encourager les initiatives internes et le lancement de la Digital Academy. Celle-ci permet à chaque salarié du Groupe d’acquérir un socle commun de connaissances sur le numérique. Depuis son lancement en 2014, ce sont plus de 100 000 passeports digitaux qui ont été obtenus par des équipes de tous les pays. « Orange compte 1 000 ambassadeurs du digital sur le territoire français. Ils partagent leur bonne connaissance du numérique avec leurs collègues de manière informelle ou au sein d’ateliers. Le mentoring et le reverse mentoring permettent également la circulation des connaissances digitales dans le Groupe entre les générations », complète Philippe Trimborn.

Inventer les modes de travail et de management de demain

La transformation digitale est également un formidable levier pour faire évoluer les modes de travail. Les attentes de nos collaborateurs et clients évoluent vers plus de flexibilité et de décloisonnement interne comme externe. Un basculement vers une culture du « faire » et vers de nouveaux modes de collaboration comme de management est ainsi en train de s’opérer dans l’entreprise.

Nous identifions les grandes tendances liées au digital et cherchons à comprendre comment elles peuvent nous faire aller vers plus d’efficacité.
Maya Sérigne, directrice de l'Innovation des Organisations du travail et du pôle Data Intelligence RH d'Orange

C’est dans cette optique qu’Orange a lancé le WorkLab, un dispositif Groupe de test pour expérimenter au plus près du terrain et des équipes de nouvelles manières de travailler. La logique de « test and learn », fondée sur les retours d’expérience des collaborateurs, permet de comprendre quelles pratiques créent le plus de valeur et quel accompagnement préconiser pour une diffusion plus large dans le Groupe. 

Parmi ces expérimentations, on peut citer la villa Bonne Nouvelle, espace de « corpo-working » créé à Paris en 2014. Elle accueille des équipes internes d'Orange et des start-up qui cohabitent dans un véritable laboratoire « in vivo ». « C’est un formidable terrain pour mesurer le rapport au temps (les différents rythmes de travail), l’évolution du rôle du manager dans ces espaces ou encore l’efficacité dans la collaboration projet », souligne Maya Sérigne. « On gagne en agilité : les processus métiers sont simplifiés et fluidifiés par la colocalisation, par des échanges plus spontanés, moins de réunions et de mails, moins de formalisation. La proximité renforce les liens, le sentiment d'appartenance et l'implication. »

Le fonctionnement des start-up digitales est également une source d’inspiration. « Avec notre dispositif d’entreprenariat interne, nous récréons un environnement de travail agile similaire à celui d’une start-up et accompagnons les collaborateurs dans le développement de leurs idées », détaille Philippe Trimborn. « Ces modes de travail agiles sont déjà éprouvés par de nombreuses équipes chez Orange : tous les collaborateurs du Technocentre travaillent par exemple de cette manière ! ».

Des pratiques amenées à se généraliser dans le Groupe ? « Nous souhaitons partir d’initiatives locales pour élargir progressivement », conclut Philippe Trimborn. « Nous avons conscience que le changement n’opérera que si les collaborateurs sont convaincus du bien-fondé de la démarche et peuvent l’expérimenter de leur propre souhait. »

En savoir plus