Orange investit sur 9 domaines de recherche

Orange a engagé ses équipes de recherche dans 9 domaines. Objectif : rendre les produits proposés plus innovants et gagner en agilité face aux (r)évolutions technologiques et aux mutations des usages. Des champs de recherche sélectionnés pour les enjeux technologiques et humains qu’ils portent.

Les 9 domaines de la recherche chez Orange

  • Vie personnelle numérique

À chaque connexion, c’est le patrimoine numérique des utilisateurs (photos, livres numériques, cloud personnel, parcours de navigation…) qui augmente. En s’appuyant sur ces éléments que les utilisateurs confient à Orange, nos chercheurs conçoivent les nouveaux services personnels et interpersonnels permettant de communiquer, produire, gérer et échanger des contenus numériques enrichis.

  • Société numérique

Éducation, santé, transports, vie citoyenne, agriculture… aucun pan de la société n’échappe aujourd’hui à la digitalisation. Celle-ci s’appuie sur des technologies telles que l’Intelligence Artificielle, l’Internet des objets, le Big data… Pour comprendre les mécanismes de transformation à l’œuvre dans ces différents univers et proposer des réponses technologiques pertinentes, Orange anticipe les enjeux sociétaux de demain.

  • Entreprise numérique

La transformation aussi bien technologique qu’organisationnelle de l’entreprise est en marche. En vue de l’accompagner dans la recherche d’une croissance numérique humaine, responsable et performante, Orange engage ses équipes de recherche. Au cœur de leurs travaux : la conception d’un environnement de travail adaptatif et de processus digitaux dynamiques et ouverts, permettant d’inclure les clients et les partenaires.

 

En savoir plus
En savoir plus sur l'entreprise numérique

  • Pays émergents numériques

Depuis 2010, 94 % des nouvelles souscriptions de téléphonie mobile sont issues des pays émergents*. Cette véritable transformation donne au numérique un rôle clé dans la croissance économique et sociale de ces territoires. La recherche d’Orange travaille donc à la mise en place d’écosystèmes numériques adaptés aux contraintes techniques et culturelles des pays en développement.

 

En savoir plus
En savoir plus sur les pays émergents numériques

 

Portrait Nicolas Demassieux
Le matin, nos chercheurs se lèvent en se projetant dans le futur à 5 ou 10 ans. Ils travaillent aujourd’hui à bâtir les technologies et les usages pour le monde de demain.
Nicolas Demassieux, Directeur de la recherche d'Orange

 

  • Connectivité ambiante

En vue de proposer une connectivité aussi disponible que l’air, Orange travaille au développement des réseaux de demain. Si la performance (capacité, débit et couverture) du réseau constitue un enjeu clé, la qualité de service, la maîtrise des coûts et la consommation énergétique font également parti du challenge à relever. La recherche se concentre notamment sur le développement de la 5G, qui sera l’un des piliers de l’IoT.

  • Infrastructure logicielle

Un important mouvement de virtualisation des réseaux est amorcé. Aujourd’hui, le stockage et la puissance de calcul reposent essentiellement sur d’immenses data centers et des plateformes centralisées. Demain, ils seront portés par des points de présence plus répartis, au sein des réseaux ainsi qu’entre les objets eux-mêmes. Pour les équipes de recherche, il s’agit de préparer l’arrivée de ces nouvelles infrastructures en établissant notamment un environnement logiciel de confiance au sein même des équipements.

  • Données et connaissances

D’énormes volumes de données sont collectés à travers le monde, notamment via les objets connectés, toujours plus nombreux. L’enjeu ? Parvenir à extraire toute l’intelligence de ces quantités de données pour améliorer l’expérience client, optimiser les modèles économiques ou développer des services innovants. La recherche se penche donc sur le développement de solutions Big Data associées à une intelligence artificielle performante, tout en restant respectueuses de la vie privée.

  • Internet des objets

Fondé sur le déploiement de milliards d’objets et de capteurs, l’IoT, ou Internet des objets, est l’une des révolutions majeures de demain. Pour permettre à cette galaxie de devices de converser entre eux, un important travail de recherche doit être effectué afin de leur permettre de parler le même langage. Un travail de fond est également réalisé pour utiliser toute la puissance de calcul et de stockage des objets connectés, au plus près du lieu où l’on en a besoin : bienvenue dans le Fog computing. Enfin, la recherche d’Orange se concentre sur l’influence de l’IoT sur la manière dont les gens vont modifier leur interaction avec des services, via les objets ou leurs « avatars numériques ».

  • Confiance et sécurité

Une ambition guide toute la stratégie d’Orange en matière de sécurité : devenir « l’opérateur de confiance ». Pour la soutenir, aussi bien auprès du grand public que de ses clients professionnels, le Groupe concentre ses efforts de recherche sur les nouvelles architectures de « haute confiance », la supervision de la sécurité (notamment via la cybersécurité) à la fois sûres et protectrices des données personnelles.  

*Source : ITU