Une recherche ouverte

Orange est largement ouvert sur le monde et sur les écosystèmes de Recherche et d’Innovation car nous considérons que l’intelligence collective et la co-construction, avec des partenaires de toutes natures (laboratoires académiques, startups, PME, grands groupes, acteurs publics,…), dans le cadre d’une recherche la plus intégrative possible sont indispensables pour réussir à innover pour aujourd’hui comme pour demain.

  • Orange est impliqué dans plus de 70 projets nationaux et européens comme, par exemple, l’initiative majeure « AI4EU » qui vise à fédérer les acteurs de l’intelligence artificielle qui comptent en Europe. Nous sommes également très impliqués dans le partenariat européen public-privé sur la 5G avec 22 projets dont le récent projet 5GCroco qui porte sur la 5G pour des véhicules autonomes dans des zones frontalières. Nous travaillons également de plus en plus dans des consortiums open source.

  • Orange est un acteur majeur du développement des écosystèmes d’excellence en France à travers son implication dans 8 pôles de compétitivité (dont la présidence du pôle Images & Réseaux) pour un réseau de plus de 3000 acteurs industriels et académiques. Cet investissement pour le développement de technologies, assurant une souveraineté à la France et à l’Europe, se retrouve également via l’implication dans les Instituts de Recherche Technologique avec l’IRT b<>com (réseaux, sécurité, hypermedia et IA) et avec l’IRT SystemX (ingénierie numérique des systèmes).

  • Nous avons également 30 contrats de recherche avec les meilleurs laboratoires universitaires, ainsi que deux laboratoires communs avec Inria sur la virtualisation des fonctions réseaux et avec l’Université de Nice sur les antennes.

  • Nous sommes financeurs de 12 chaires universitaires dont une avec Polytechnique et Télécom Paris Tech, sur  l’économie et la régulation, et une autre avec l’Institut Mines-Télécom sur les valeurs et les politiques des informations personnelles.

  • Orange est actif au sein des écosystèmes de la French Tech et de ses start-up pour travailler sur les ruptures technologiques, d’usage ou de marché et enfin, le Groupe accueille chaque année plus de 4000 visiteurs à l’occasion du Salon de la Recherche, un temps fort d’échanges qui permet à nos chercheurs de partager leurs travaux à travers une quarantaine de démonstrations.