La mobilité à l’ère du numérique : permettre des réalisations concrètes

Le mois dernier s’est tenue à Bruxelles  la seconde édition du Sommet sur le transport connecté, organisé par Politico avec le soutien notamment d’Orange. Ce fut l’occasion de réunir les représentants des institutions européennes, des ONGs et de différents secteurs industriels (transport, énergie, tech et télécoms) pour discuter des modalités pratiques de la mise en œuvre d’une politique de transport qui s’appuie sur le numérique.

Orange à Bruxelles

Avec Mark Scott (correspondant en chef pour les questions technologiques chez Politico) comme chef d’orchestre, c’est un panel 100% féminin qui a discuté des meilleures manières d’aborder cette révolution technologique dans le secteur des transports lors du Sommet sur le transport connecté. Il était composé de Mmes Merja Kyllönen (député européenne, membre de la commission transport), Sigrid De Vries (Secrétaire Générale de l’association des équipementiers automobiles CLEPA) et  Valérie Cussac  (Vice-Présidente Business Unit Mobile, Orange Business Services).

De ces échanges, il ressort la nécessité d’associer tous les acteurs de la chaine de valeur dans un écosystème plus ouvert, ceci afin d’établir une relation de confiance et permettre de co-innover dans un environnement complexe où la standardisation et le respect du principe de neutralité technologique jouent un rôle majeur. Valérie Cussac en a profité pour notamment souligner l’expérience des opérateurs de télécommunication à travailler avec un grand nombre d’acteurs pour assurer l’interopérabilité de leurs services, même si cette fois, l’exercice s’avère plus complexe car il dépasse largement les silos industriels et administratifs habituels. Mais la volonté est bien là, tous les intervenants ont ainsi émis le souhait de parvenir à une « intégration harmonieuse » des acteurs de la chaine de valeur.

Ce panel a également débattu de l’usage futur des données générées par le transport dans un monde de plus en plus connecté. Si chaque acteur défend sa propre vision sur ce sujet, les briques technologiques sont déjà là pour réaliser la mobilité du futur.

Connected Transport Summit 2018