Coup de projecteur sur votre vision du progrès

De mai à juillet, vous nous avez proposé votre vision du progrès en images en participant aux concours photo d’Orange et Wipplay. L’heure est venue de partager avec vous les photos qui ont retenues l’attention de notre jury.

La technologie n’a de sens que si elle est utile et accessible au plus grand nombre. Réduire la fracture numérique, faire partager les bénéfices humains, sociétaux et environnementaux que l’innovation peut apporter au monde et à la société devient une mission essentielle tant pour les États, les ONG (Organisations Non-Gouvernementales) que les grandes entreprises.
Comment s’assurer que la quatrième révolution industrielle qui s’inscrit sous le signe du numérique et qui transforme la planète donne naissance à une nouvelle ère de prospérité ? Il faut pour cela que l’Homme, la Société et la Planète soient au cœur de toute réflexion. Que l’humain devienne le point de départ et point d’arrivée de toutes les actions.

Inspiré par cette philosophie et conformément son engagement d’entreprise citoyenne, nous avons donc lancé de fin mai à mi-juillet le concours photo “Human Inside” Et vous aussi vous avez été inspiré car nous avons  reçu pas moins de 6000 propositions dans les différentes catégories proposées..
Le jeudi 13 septembre dernier, un  jury composé d’entrepreneurs sociaux, de journalistes, artistes,  photographes et salariés d’Orange s’est réuni pour procéder à la sélection finale. Les discussions ont été passionnées et ont débouché sur la désignation de photos les lauréates que vous pouvez retrouver sur le compte Instagram d’Orange.    

Catégorie Augmented Planet

Yacine Aait Kaci, auteur, réalisateur/metteur en scène et artiste transmédias a défendu vigoureusement le premier prix dans cette catégorie remportée par Pranab Basak : “Ces petites Indiennes en train de regarder un globe lumineux qui éclaire leurs visages souriants évoquent l’éducation à la planète et à l’environnement. Elles semblent se chauffer les mains sur le globe : c’est un moment chaleureux mais on peut aussi y voir la menace  du réchauffement climatique. Tout cela renvoie subtilement à la transition écologique que devront organiser  les prochaines générations et cela ne se fera pas sans une maîtrise des technologies propres”. 

Catégorie Better Me

Nicolas Lascourrèges, un photographe qui s’inscrit dans une veine intimiste, humaniste et documentaire a été séduit par ce premier prix décerné à Adrien Roux : “Ce cliché d’un jeune migrant  les yeux fermés qui lâche un cri venant des tripes nous a touchés. L’émotion est palpable mais ambivalente. Ce cri peut exprimer de la joie d’écouter de la musique avec ses amis. Il peut aussi renvoyer à  la douleur liée à un  souvenir malheureux vécu durant son voyage ou dans son pays et qu’il essaie de transcender par la musique… C’est ambivalent mais il y a une force, une énergie indéniable dans ce portrait.” 

Catégorie Smarter Society

Olivier Cohen de Timary, fondateur et directeur de la rédaction du magazine Socialter, ne tarit pas d’éloges sur le premier prix de cette catégorie remportée par Mitranor : “Ce cliché d’enfants qui se parlent  par talkie-walkie alors qu’ils sont côte à côte montrent l’attirance dès le plus jeune âge pour les outils de communication qu’utilisent les grands. Leur opposition qui se manifeste à travers le cadrage des montants de la fenêtre et leur humeur différente (l’une sourit , l’autre grimace) apporte une touche d’humour à la photo.”