Orange, acteur clé de la recherche

Dans un monde qui change toujours plus vite, il est essentiel que les chercheurs s’interrogent sur le futur,sur les ruptures technologiques qui se dessinent et sur les transformations sociétales. Ce futur doit se construire au service de tous. Nos chercheurs veillent chaque jour à l’inventer de manière responsable et en veillant à ce qu’il permette à tous d’agir en confiance.

Orange est un acteur important de la recherche sur le numérique en France et dans le monde, avec aujourd’hui 640 chercheurs et 140 doctorants dans des disciplines aussi variées que le réseau, le logiciel, l’internet des objets, l’intelligence artificielle, le design, la sociologie....

Le Groupe a contribué à de nombreuses technologies, utiles et ludiques, qui enrichissent le quotidien de nombreux utilisateurs.

Ainsi :

  • Orange participe activement à la normalisation internationale. Nous apportons des contributions techniques majeures aux normes internationales  (5G, codages voix audio et vidéo…) et participons au développement de nombreux logiciels en Open Source qui font en sorte que tous les équipements et acteurs puissent fonctionner ensemble.
  • Orange se positionne comme le premier opérateur européen pour les dépôts de brevets. Ainsi en 2018, le Groupe a protégé 222 nouvelles inventions. Au global, Orange compte près de 7000 brevets en portefeuille. Nos inventions sont des ingrédients essentiels du WiFi et de la 4G, des technologies du sans contact, de la carte SIM ou encore des technologies optiques.

Immergée dans un univers numérique en pleine transformation, toujours plus foisonnant, ouvert et mondial, la recherche Orange évolue.

Elle privilégie une approche intégrative, en interaction constante avec la société et les utilisateurs.

La recherche intégrative consiste à co-construire une vision commune pour inventer les prochaines révolutions technologiques et d’usages. Cette vision d’une intelligence ambiante au service de l’humain, nous souhaitons la développer  main dans la main avec ceux qui la partagent. Pas de chemin tout tracé, pas de projet balisé. Nous ouvrons des territoires où tout est à explorer, pour bâtir un futur qui profite à tous : utilisateurs, instituts de recherche publics, start-up, industriels,… Nos plateformes sont des véhicules de collaboration entre la recherche, les autres entités du Groupe, les clients et nos partenaires.

Trois plateformes de recherche concrétisent cette démarche. Il s’agit du web des objets (la plateforme Thing in the future); de la maison sensible (la plateforme Home in the future) et de la connectivité ambiante (la plateforme Plug in the future).

2018 a été l’année de l’accélération de la Recherche intégrative et des premières expérimentations de ces plateformes intégratives avec l’ouverture à des partenaires.

Le salon de la recherche : un moment clé de partage

Orange organise le salon annuel de la recherche à Orange Gardens (Châtillon), l’éco-campus du Groupe, du 2 au 4 avril. Cet événement permet aux chercheurs d’Orange d’échanger avec leurs partenaires de l’écosystème sur les perspectives et enjeux de la recherche, via 37 démonstrations. Pour cette édition, Orange accueille près de 4000 visiteurs, internes comme externes.

Chaque démonstration met l’accent sur les nouvelles expériences utilisateurs, issues des plateformes  intégratives et qui en illustrent le potentiel :

  • Avec Thing in the future, Orange montre la solution “Share and Reuse”. Co-développée avec plusieurs entreprises partenaires, elle favorise le réemploi vertueux de mobilier devenu inutile, au sein d’une société ou à l’extérieur. 
  • Avec Plug in the future, Orange et ses partenaires contribuent à bâtir une 5G ambiante, flexible et sécurisée, et à développer et tester les technologies et leurs usages de bout en bout, dans des conditions réalistes. Une expérimentation en partenariat avec l’Université Nationale Technique d’Athènes, Nokia et l’INRIA illustre concrètement la flexibilité offerte par la 5G.
  • Avec Home in the future, la démo met l’accent sur le “Mood Catcher” ! Cet  assistant personnel est capable d’identifier l’humeur de ses utilisateurs et de moduler ses interventions en fonction de celle-ci.