Explosion des usages numériques et réseaux télécoms : décryptage

L’accélération des usages d’Internet est vertigineuse. Les opérateurs de télécommunications rendent possible cette croissance exponentielle grâce à la performance et l’agilité des réseaux qui transportent les données numériques. Des liaisons d’échanges parcourent terres, ciel et mers pour nous donner accès à toujours plus d’information et nous ouvrir au monde. Jérôme Barré, CEO d’Orange Wholesale & International Networks, nous décrypte le rôle clé des réseaux télécoms sur terre et dans les océans.

Jérôme Barré, vous êtes CEO Orange Wholesale & International Networks, quel regard portez-vous sur le développement d’Internet et de ses usages ?
    

Jérôme Barré : Internet n’est accessible au grand public que depuis une trentaine d’années et pourtant, son expansion peut donner le vertige. En quelques décennies seulement, de la simple consultation de sites web depuis son ordinateur, on est passé aux réseaux sociaux, à la production massive de contenus sur tous les écrans ainsi qu’à l’Internet des Objets. Aujourd’hui, ordinateurs, objets connectés, tablettes, smartphones se connectent au monde en permanence. D’ici fin 2022, on estime que le volume de données transmises sera encore multiplié par huit !

portrait Jérôme Barré
D’ici fin 2022, on estime que le volume de données transmises sera encore multiplié par huit
Jérôme Barré, CEO Orange Wholesale & International Networks

Quel est le rôle de l’opérateur télécoms dans cette révolution numérique ?

J.B : La qualité de l’expérience Internet dépend en grande partie de la capacité des opérateurs à transporter les données numériques. Il faut des infrastructures de transport évolutives et puissantes pour répondre à toujours plus d’écrans connectés, de vidéos et de partages d’informations. Les opérateurs anticipent les usages croissants, investissent dans les réseaux de transport et garantissent une connexion performante, sécurisée et fiable.

A quels défis répond Orange ?

J.B : Orange fait le choix d’investir massivement, tant dans les backbones internationaux que dans les réseaux nationaux très haut débit ou dans la boucle locale en France. Nous déployons ainsi l’accès Internet pour toujours plus d’individus, que ce soit dans la sphère professionnelle ou privée.

Pourquoi ? Parce que nous avons conscience que la connexion numérique apporte un progrès économique et social à l’humanité. Nous avons une conviction profonde : donner accès au numérique développe l’ouverture au monde et aux services.

Sur le plan international, Orange est ainsi devenu un acteur majeur, capable d’assurer le transport de flux massifs d’informations entre les pays et les continents. Une part significative de l’Internet mondial passe aujourd’hui par les réseaux Orange !

Vous avez évoqué les flux d’informations massifs entre pays et continents. Comment se gère ce transport ?

J.B : C’est assez méconnu mais ce sont bien les télécommunications sous-marines qui permettent d’absorber l’explosion des données numériques mondiales. Leur capacité de transmission, bien supérieure à celle des satellites, n’a pas d’égal. Aujourd’hui, 99% de nos communications intercontinentales transitent dans 1,3 millions de kilomètres de câbles qui se déploient sous les mers et les océans.

Du côté d’Orange,  le groupe dispose d’un réseau de câbles sous-marins de plus de 450 000 kilomètres à travers le monde. Sa filiale, Orange Marine est un leader mondial de la pose et de la maintenance de ces autoroutes de fibre optique. Six navires câbliers Orange Marine posent, entretiennent, sécurisent et réparent les câbles sous les mers.

navire câblier Orange

Pouvez-vous nous illustrer des activités du Groupe Orange sur le marché des câbles sous-marins ?

J.B : Permettez-moi de donner deux exemples. Le premier avec Kanawa, inauguré en janvier dernier et qui relie la Guyane à la Martinique. Conçu pour une plus grande inclusion numérique de la Guyane, il sécurise également le trafic des données croissant de la Guyane et des Antilles avec les Etats-Unis.

Le second exemple mérite aussi d’être souligné parce qu’il illustre l’enjeu des câbles sous-marins dans l’accélération du trafic de données généré par les géants du Net. Orange et Google se sont associés pour un projet nommé Dunant. Il s’agit d’un nouveau câble sous-marin de 6 600 kilomètres entre les États-Unis et la France, prévu pour fin 2020. Cette nouvelle connexion est capitale : plus de 70% des contenus dans le monde passent par les Etats-Unis !

J’ajoute un mot sur la volonté du groupe Orange d’encourager les points d’atterrissage des câbles sous-marins dans les pays où il opère, dont la France. Le projet Dunant l’atteste fort bien.

Orange est clairement positionné comme une référence mondiale et un opérateur de confiance au plus près des attentes de chacun. Et c’est notamment grâce à son savoir-faire acquis depuis plusieurs décennies.
  

International Network_Orange

Orange international network

Orange Wholesale & International Networks (WIN) :

WIN est une nouvelle division du groupe Orange. Sur le marché domestique français et à l’international, elle regroupe l’ensemble des activités de ventes et d’achats en gros de produits, services et prestations télécom à destination des opérateurs tiers et des content providers.

WIN construit aussi les infrastructures pour les réseaux du groupe Orange, pour développer des nouveaux services et de nouvelles technologies à l'international.