Les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU. Comment Orange apporte sa pierre à l’édifice mondial.

La place centrale des télécoms et des technologies numériques dans le développement socio-économique des pays est attestée par de nombreuses études. Selon le GSMA, la contribution de l'industrie mobile dans l'économie mondiale s'élevait en 2015 à plus de 3 000 milliards de dollars, soit 4,2 % du PIB mondial. Et d'ici 2020, 3,8 milliards d'habitants des régions en développement auront accès à l'internet via des appareils mobiles. Car cette logique est particulièrement vraie dans les pays en développement : selon une étude du Columbia Institute for Tele-Information de 2014, les télécoms généraient un quart de la croissance économique du Sénégal et de la Côte d'Ivoire entre 2005 et 2013 !

En septembre 2015, 193 pays des Nations Unies se sont accordés sur 17 Objectifs de Développement Durable (ODD), à atteindre d'ici 2030. Entrés en vigueur en janvier 2016, les ODD succèdent aux Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), adoptés en l'an 2000. Orange s'est impliqué dans le processus des ODD bien en amont, notamment via la mise en place en 2014 de l’IEAG (International Expert Advisory Group), chargé de faire des propositions pour des indicateurs de mesure de l’atteinte des objectifs, en particulier sur l’utilisation des nouvelles technologies.

 

Une contribution active

Cet engagement de la première heure témoigne d'une volonté forte, de la part du Groupe, d'inscrire ses activités en cohérence avec les thématiques définies au sein des ODD. Même si, face à la dimension et à l'enjeu de cette démarche mondiale, cette contribution est "modeste", elle n'en demeure pas moins nécessaire. Pour paraphraser Pierre Rabhi et sa métaphore du colibri, Orange entend faire sa part.

En premier lieu parce que c’est une conviction profonde, revendiquée par Stéphane Richard (Président Directeur Général du Groupe) : « Par notre métier d’opérateur, par notre histoire, par l’expertise de nos équipes, mais aussi par nos investissements, nous avons la conviction que nous pouvons contribuer à orienter les mutations actuelles du monde dans un sens positif ».

Et aussi, parce qu'en tant qu'entreprise implantée dans 29 pays du monde, Orange participe directement à une partie du développement socio-économique des territoires en tant qu’acteur clé des transformations numériques qui agitent les sociétés partout dans le monde. A cet égard, le numérique peut et doit faire la différence dans l'atteinte des ODD.

 

Orange pour le Développement, une démarche cohérente avec les ODD

La culture d’engagement d’Orange, en particulier dans les pays où les besoins de développement humain, social, économique et environnemental sont importants, n'est pas nouvelle mais s'inscrit en parfaite harmonie avec la philosophie et le principe des ODD. A travers son programme Orange pour le Développement (O4D), mis en œuvre depuis quatre ans, le Groupe contribue déjà à la création de solutions d'un développement local créateur d'emplois et de valeur, au profit des populations et des États.  Et ce dans les trois axes autour duquel le programme est articulé : accroître la connectivité ; concevoir des services essentiels et adaptés aux besoins des populations locales ; soutenir les écosystèmes des TIC.

 

Le numérique, un "enabler" et un accélérateur pour les ODD

Ce programme, et bien d'autres initiatives complémentaires, se fondent sur le potentiel de transformation des sociétés lié aux technologies numériques et à l'innovation au sens large. Il ne faut pas s'y tromper : le digital est un levier majeur des ODD. Il suffit pour s'en convaincre d'étudier de près ces objectifs, et d'observer les applications numériques déjà existantes susceptibles de participer à leur réalisation. Un exemple parmi d'autres est en rapport avec l'Objectif n°5 : parvenir à l’égalité entre les sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles. Avec le programme m-Women, Orange fait du mobile et des services associés un outil d'émancipation des femmes : épargne-santé avec Orange Money, prévention médicale avec My Health Line au Cameroun, promotion et soutien de l'entrepreneuriat numérique au féminin au Sénégal, etc.

Dans chaque domaine de développement identifié à travers les ODD, le numérique peut apporter une valeur ajoutée substantielle. La mission d'Orange est claire : matérialiser et maximiser cette valeur ajoutée.

Cliquez sur ces icônes pour découvrir quelques exemples de la participation d’Orange aux ODD.

Pour en savoir plus :

  1. La transformation digitale du monde selon Stéphane Richard
  2. Pour une révolution numérique utile, humaine et positive (vidéo)