10 février 2020

La saga du mobile

En à peine 30 ans, le mobile s’est imposé dans le quotidien de sept milliards d’êtres humains. Rarement une innovation technologique aura eu autant d’impact. Ses usages ne cessent de se multiplier dans la vie courante, la vie professionnelle et les loisirs. Au point de devenir un marqueur de notre civilisation. Et comme un prolongement de nous-mêmes…

 

Un mobile, comment ça marche ?

Vous vous êtes déjà demandé par quelle magie vos notifications vibrent ou "font ding" dans votre poche même quand vous êtes dans le bus ?
Comment vous pouvez désormais regarder en streaming le dernier épisode de votre série préférée même loin de votre télé ?
Tout commence bien sûr avec votre terminal sans fil – smartphone, tablette ou ordinateur portable. Celui-ci est un émetteur-récepteur conçu pour échanger des données par ondes radio avec une antenne relais.
Comme pour n’importe quel poste radio, la portée du signal est limitée dans l’espace. Le rôle d’un opérateur de télécommunications comme Orange est justement de déployer suffisamment d’antennes pour que vous soyez connecté le plus souvent possible : c’est ce qu’on appelle la couverture mobile.

Les données échangées par votre terminal et nos antennes sont ensuite acheminées par des câbles jusqu’à nos datacenters. Ils les traitent et les aiguillent vers la bonne destination en fonction de vos usages : une autre antenne du réseau mobile, un réseau téléphonique fixe, ou bien un serveur du réseau internet, par exemple. Le principe est aussi simple que cela.
Mais bien sûr, pour que cela fonctionne en toute fluidité, cela suppose côté opérateur d’importants moyens techniques et des trésors de savoir-faire en sciences physiques, en informatique, en électronique, en optique…

 

Au-delà de la technologie : une révolution sociétale

Depuis l’apparition des premiers réseaux mobiles dans les années 1980, nous vivons certes des révolutions technologiques et d’usages, mais surtout un changement d’époque.

Comme le montre notre étude multi-pays "Les usages du digital : vers l’âge de raison ?" (Observatoire du digital - septembre 2019), 61% des répondants considèrent les outils numériques, en particulier mobiles, comme étant indispensables à leur vie quotidienne.

Les promesses de la 5G

L-evolution-des-generations-de-reseaux-mobiles-accompagne-la-croissance-exponentielle-des-usages
 

 

Depuis l’an 2000, avec l’arrivée de la 3G puis de la 4G, de nouvelles pratiques individuelles et collectives ont émergé :
on écoute de la musique, on regarde des vidéos en streaming, on filme, on se parle… Tout cela en situation de mobilité.

Parce qu’ils facilitent autant la connexion à internet que le nomadisme, les réseaux mobiles ont une forte résonance sur des pans entiers de l’économie. De nombreux secteurs évoluent très vite : la restauration, la banque, le tourisme, la santé, l’enseignement… Le secteur du divertissement se développe à grands pas : avec des clients qui accèdent partout dans le monde à toute la musique, aux jeux en ligne, etc. Les industries culturelles se transforment. Des métiers nouveaux émergent et façonnent à leur tour notre société.

Finalement, il n’y a pas d’un côté les innovations technologiques et de l’autre, celui des usages : ces deux dimensions s’irriguent mutuellement et en continu.

 

 

Pourquoi augmenter les débits ?

Il s’agit d’accompagner l’évolution des usages. La multiplication des écrans entraîne une explosion des services de vidéo à la demande. En parallèle, les réseaux mobiles font aussi face à de nouveaux services qui mobilisent davantage les capacités des réseaux : réalité virtuelle, réalité augmentée, jeux en immersion, accès en mobilité des professionnels à leurs applications métiers… À cela s’ajoute aussi l’essor de l’internet des objets, qui s’appuie largement sur les technologies mobiles pour connecter capteurs, machines, véhicules...

Résultat : le volume de données transporté par les réseaux mobiles augmente chaque année de 50%. Pour éviter la saturation, au-delà du besoin de couverture, les opérateurs doivent renforcer la capacité de leurs réseaux. Et cela passe par l’innovation : aujourd’hui, la 4G permet des débits de 10 à 80 Mb/s, contre 2 à 42 Mb/s pour la 3G et seulement… 9 kb/s pour la 2G des premiers GSM ! Aujourd’hui, la 5G arrive sur le marché, avec un saut quantitatif (des débits jusqu’à dix fois supérieurs) et aussi qualitatif. Et la recherche sur la 6G commence déjà…

 

 

Orange, numéro 1 des réseaux mobiles en France

En 2019, pour la 9e année consécutive, Orange est arrivé en tête du classement établi par l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (l’ARCEP) sur la qualité des services mobiles en France métropolitaine. Orange est classé n°1 et/ou n°1 ex-aequo en voix, SMS et internet mobile sur 227 critères des 238 publiés.

 

Sur le même thème