Écoconception de produits et services numériques : dans les coulisses d’Orange

En limitant la consommation d'énergie et de ressources, l'éco-conception révolutionne l'innovation traditionnelle. D'ici 2025, tous les produits Orange auront une démarche d'éco-conception, un engagement qui se traduit déjà par le lancement de la Livebox 6 en France. Sophie Claude, Vice-présidente produits et services de la maison chez Orange Innovation, nous explique comment.

 

Photo de Sophie Claude

Sophie Claude
Vice-présidente produits et services de la maison
Orange Innovation

 

 

 

C'est quoi, l’écoconception ?

« Écoconcevoir un produit, c’est prendre en compte son impact environnemental dès les premières étapes de sa conception. L’objectif est de réduire l’empreinte écologique du produit tout au long de son cycle de vie, de la phase d’extraction de matières premières à sa fin de vie, en passant par l’utilisation de l’équipement chez nos clients. Pour cela, nous mesurons et cherchons à réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’épuisement des ressources et la consommation d’eau par exemple.»

 

Y a-t-il des spécificités pour les produits numériques ?

Sophie Claude : « Oui car pour les produits et services numériques, nous devons agir à la fois sur le matériel et le logiciel. Nous cherchons à augmenter la durabilité, l’évolutivité et la réparabilité des équipements de la maison. Nous sélectionnons aussi les architectures logicielles et d’infrastructure les moins gourmandes en ressources, notamment électriques et nous optimisons le code des logiciels. Un centre de compétences a d’ailleurs été créé pour capitaliser et développer nos expertises techniques sur ces sujets. »

 

Comment ce processus se décline concrètement chez Orange ?

S.C. : « Réduire l’empreinte environnementale de nos produits et services est une des ambitions fortes de notre plan stratégique. Nous avons initié les premières approches depuis une dizaine d’années maintenant et les projets actuels bénéficient pleinement de cette expérience. Depuis 2021, nous avons défini une méthode partagée à l’échelle du Groupe et nous avons lancé plusieurs projets pilotes, appuyés par nos experts en écoconception. Pour nous, c’est un processus transverse auquel de nombreux acteurs contribuent : gestion de projet, marketing, design, conception technique, développement, validation, achats… C’est donc l’ensemble des acteurs qu’il faut sensibiliser, voire former. Nous considérons l’écoconception comme un véritable levier d’innovation. Les exigences environnementales doivent être vues comme des opportunités de repenser notre offre et y intégrer des innovations à impact positif. C’est un processus complet qui nous permet de nous différencier de nos concurrents. »

 

Justement, avez-vous des exemples d’actions que vous avez menées pour réduire l’empreinte environnementale des produits Orange ?

S.C. : « Un exemple : nous faisons en sorte que nos équipements puissent être collectés, recyclés et réutilisés d’un client à un autre tout en garantissant la même qualité de service. Un peu comme les chats, ils ont sept vies ! Pour ce faire, nous nous appuyons sur des partenaires, capables dans leurs usines, de démonter puis réassembler en quelques minutes les équipements que nous récupérons chez nos clients. En 2021, c’est plus de 5,6 millions d’équipements (hors mobiles) qui ont été collectés en Europe. Mais bien sûr, tout cela se prévoit en amont. Pour obtenir un équipement démontable et remontable facilement, il faut y penser dès la conception des cartes électroniques et de la coque en plastique. Ainsi en 2021 c’est plus de 4,7 millions équipements qui ont été recyclés chez Orange dans une dizaine de pays.

Une autre dimension importante est le matériau utilisé pour la coque plastique et notamment sa capacité à être recyclé. Nous collaborons pour cela avec des fournisseurs spécifiques. Cela impacte d’ailleurs la couleur du produit. En effet, à date, les plastiques recyclés à 100 % ne sont pas disponibles en blanc. C’est pourquoi nos dernières gammes de produits Wifi 6 (box et répéteur) sont sorties en couleur noire en Espagne et en Pologne, ce qui devrait nous permettre d’atteindre le taux maximum de plastique recyclé. Pour le futur, nous étudions également l’utilisation de matériaux bio-sourcés. Sur le temps long, c’est toute la chaîne industrielle - y compris nous-mêmes - qu’il faut adapter, faire évoluer pour être plus responsable. »

Pouvez-vous nous donner des détails sur la façon dont a été conçue la dernière Livebox 6 ?

S.C. : « Ses matières plastiques sont 100 % recyclables et recyclées. Le design facilite la réparabilité et le recyclage. Et sa consommation électrique a été optimisée de bout en bout : de son système de ventilation naturelle, en passant par les technologies embarquées dans les composants électroniques. Ainsi, nos clients bénéficient de deux modes de veille pour économiser de l’énergie en fonction de leurs usages. Dans les circonstances actuelles, l’enjeu est essentiel. Nos experts ont travaillé avec nos partenaires et fournisseurs pour être prêts au lancement de ce nouveau produit, en nous appuyant sur une chaîne industrielle responsable. Cet équipement sera décliné dans d’autres pays européens, avec quelques nuances et adaptations, mais en mutualisant au maximum les avancées technologiques et les bénéfices de l’écoconception. »

 

Est-il réellement possible de concevoir des produits élégants, innovants, faciles à utiliser, tout en étant plus respectueux de l’environnement ?

S.C. : « Oui, et la Livebox 6 en est la preuve ! C’est un produit « designed by Orange » qui est à la fois beau et exigeant en termes d’écoconception. La Livebox 6 s’affiche fièrement dans le salon et les clients apprécient. Nos designers sont intégrés dès le début des réflexions sur nos innovations produits et travaillent main dans la main avec les équipes techniques et marketing. Nous travaillons ainsi sur des propositions de design abouties et innovantes, qui répondent aussi à nos exigences de sobriété et de réduction d’impact environnemental. »

 

Comment collaborez-vous avec les autres opérateurs et constructeurs en matière d’écoconception ?

S.C. : « À chacune de nos innovations, nous travaillons avec nos fournisseurs pour qu’ils les intègrent dans leurs chaînes de production. Il y a donc des échanges permanents avec tous ces partenaires de notre écosystème industriel depuis les choix de matériaux et de composants jusqu’aux questions de reconditionnement et de recyclage des produits et des matières. Avec les opérateurs, les échanges débutent, il y a une réelle prise de conscience des enjeux, notamment en Europe. Plus nous serons nombreux à pousser ces démarches, plus les fournisseurs feront rapidement les efforts nécessaires pour être de plus en plus responsables et nous proposer des chaînes de production et des solutions à moindre impact environnemental. »

 

Si Orange fait de l'écoconception pour ses produits et services, la Fondation Orange, à travers ses FabLabs solidaires, intègre également l'écoconception dans ses formations aux métiers du numérique