En Afrique, les start-up mettent l’innovation au service de l’environnement

En matière de développement durable, d’environnement et d’énergies renouvelables, l’Afrique est aussi une terre d’innovation. Ces 3 start-up prometteuses soutenues par nos Orange Fab et le Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient, le prouvent au quotidien.

 

Green Energy (Mali) : un fourneau de cuisson intelligent et durable

Fondée en 2021, Green Energy Mali développe des solutions innovantes de valorisation de déchets résiduels en sources d’énergies renouvelables. Son fondateur Abdoulaye Souaré a mis au point un fourneau de cuisson destiné au grand public qui utilise 80 % de combustibles issus des déchets urbains et de la biomasse. La solution élimine le recours au bois ou au charbon de bois, des sources d’énergie encore utilisées par 92 % des ménages maliens malgré les risques sanitaires et environnementaux.

Avec leur « Fourneau Eco », les foyers cuisent leurs aliments quatre fois plus rapidement tout en auto-produisant de l'électricité. L’énergie générée peut ensuite être utilisée pour alimenter la maison (télévision, radio, ampoules LED…) ou charger des téléphones grâce aux ports USB et DC intégrés.

Le fourneau de Green Energy est également conçu comme un objet intelligent. Les données de consommation du foyer (émissions, biomasse…) sont envoyées dans le cloud en temps réel. Cette connectivité permet également de proposer un modèle de financement « Pay-As-You-Go », grâce auquel les utilisateurs sont récompensés pour leur réduction d’émissions de CO₂. Pour sa contribution à la production d’une énergie verte, Green Energy a reçu le prix POESAM 2021 (Prix Orange de l'Entrepreneur Social en Afrique et Moyen-Orient).

 

Kumulus (Tunisie) : l’innovation pour une eau potable plus accessible

L’accès à l’eau potable est un problème pour des millions de personnes en Afrique. La technologie développée par la startup Kumulus veut apporter une solution à la fois écologique et accessible au plus grand nombre.

Dans un volume équivalent à celui d’un mini-réfrigérateur, son système produit entre 25 et 30 litres d’eau par jour, pour un coût inférieur à 8 centimes par litre (à comparer aux coûts de l’eau minérale de 10 centimes en Tunisie et en Égypte ou plus de 15 centimes au Maroc). Pour cela, la technologie mise au point par Kumulus crée de l'eau à partir de panneaux solaires et de l'humidité de l’air. L’ensemble du système (panneaux, batteries, filtres, minéralisateurs…) est entièrement pilotable à distance, et des algorithmes prédictifs permettent de gérer la qualité et la quantité de production d'eau en fonction des conditions météorologiques.

Un premier prototype « Proof Of Concept » a été installé en avril 2021 à Tunis et produit de 20 à 30 litres d'eau par jour. D’autres projets sont en cours en Tunisie, au Maroc, au Sénégal et dans le sud de la France. Kumulus a obtenu le 2e prix POESAM en 2021 et a participé au programme de pré-accélération d’Orange Fab Tunisie.

 

mLouma (Sénégal) : le numérique au service d’un développement agricole inclusif

En Afrique, les agriculteurs ont besoin de renforcer leur résilience face aux problématiques économiques et environnementales. Le numérique peut les y aider. C’est la voie suivie au Sénégal par mLouma.

Dès sa création en 2012, la startup a remporté de nombreux prix internationaux, grâce à sa solution permettant aux producteurs de déclarer leurs stocks et leurs prix de vente en temps réel avec un simple téléphone, même sans Internet.

Aujourd’hui, accompagnée par Orange Fab Sénégal et plusieurs organismes internationaux agricoles, mLouma a élargi son champ d’action à l’ensemble de la chaîne de valeur du secteur. Ses solutions numériques couvrent l’ensemble des besoins des producteurs sénégalais, qui sont directement impliqués tout au long du développement des outils.

 

Découvrez-en plus sur les dispositifs d’accompagnement que propose Orange pour les start-up.