23 septembre 2020

Alors, écolo, altruiste, tech-optimiste, sceptique : quel acteur de la reprise êtes-vous ?

Vous avez pris quelques minutes pour vous interroger sur un modèle de reprise souhaitable ou vous avez déjà un petit avis sur la question ? Découvrez votre profil.

 

Le plus de réponses A

Écolo : vert un jour, vert toujours

Pour vous, la crise de la Covid-19 ne change rien à l’affaire : l’urgence sanitaire ne doit pas masquer la crise environnementale. Le « monde d’après » doit être plus vert… ou il ne sera pas. La planète n’attend pas, même si elle a semblé mieux respirer pendant le confinement.

Vous avez tout à fait raison, la relance doit faire la part très belle aux impératifs environnementaux. Chez Orange, nous nous engageons pour que la croissance de nos activités et celle de nos clients ait le bilan carbone le plus réduit possible. Nous sommes également convaincus que pour cette relance respectueuse de l’environnement soit un succès, il faut qu’elle se réalise au bénéfice de tous, sur tous les continents. Et nous croyons enfin que le digital, fort de sa capacité d’innovation, porte une grande partie de la réponse à ces enjeux.

 

Le plus de réponses B

Altruiste : l’humain au cœur

Pour vous, l’humain est le point de départ et d’arrivée de toute réflexion stratégique, de tout projet sociétal, de toute activité économique et de toute innovation technologique. La reprise ne peut laisser personne sur le bord de la route, sous peine de graves conséquences humaines et sociales. Nous vous rejoignons complètement, chez Orange, sur ce point de vue.
La croissance et le développement ne repartiront pas de la même manière qu’avant la crise. La reprise n’a de sens que si elle se fait au bénéfice de chacun. L’inclusion n’est plus une option, elle constitue une grande partie de la solution. Tout comme la reprise n’a d’avenir que si elle respecte profondément l’environnement et préserve la planète, les technologies numériques font partie de la solution, si et seulement si elles sont mises au service de l’Homme.

 

Le plus de réponses C

Tech-optimiste, tech-progressiste

Vous croyez au pouvoir de l’innovation comme moteur du progrès. Vous êtes confiant dans les technologies numériques et leur rôle dans le monde post-Covid. Après tout, dans de nombreux domaines, le numérique a permis de mieux gérer la crise, d’un point de vue sanitaire et social, mais aussi économique.
Comme vous, nous sommes convaincus chez Orange que le digital constitue l’un des piliers de la reprise et une partie de la réponse aux crises sanitaires, sociales et écologiques que nous affrontons. Nous croyons au potentiel des technologies numériques pour faire progresser les femmes et les hommes, et les rapprocher. Toutefois, ces avancées et innovations n’auront de sens que si elles sont mises au service de tous, de l’amélioration de la vie de chacun. Et si elles servent à réduire nos impacts sur la planète. C’est seulement à ce prix que la technologie pourra être qualifiée de succès.

 

Le plus de réponses D

Sceptique : je doute donc je suis

Une solution miracle, ça n’existe pas. Vous observez donc les tendances avec circonspection, voire doute. Vous attendez de « voir ce que cela donne » pour prendre le meilleur de chaque option et faire des compromis. Vous êtes un réaliste avant tout. Surtout dans un monde post-Covid marqué par l’incertitude ambiante.
Vous avez raison de ne pas vouloir avancer tête baissée et de vouloir éprouver les solutions avant de les diffuser plus largement. Toutefois, chez Orange, nous pensons que l’heure est aussi à l’action. La reprise ne peut attendre. Mais, pour qu’elle soit un succès, il faut qu’elle soit à la fois écologique et inclusive. Pas de doute là-dessus pour nous. Enfin, nous croyons que le digital porte une grande partie de la solution à la sortie de crise et à la croissance durable. À une condition : s’il est mis au service de l’homme et de la planète.