Publié le 02 mai 2022, mis à jour le 03 mai 2022

Cybersécurité : un marché européen en pleine croissance

Le marché européen de la cybersécurité est en pleine croissance, de plus de 8 % en 2021. À l’heure où des secteurs d’activités comme les services financiers, la santé ou l’industrie accélèrent leur transformation numérique, détecter et répondre aux cybermenaces est devenu un véritable enjeu économique à l’échelle du continent. Pour les acteurs européens, le potentiel de croissance est considérable. Focus sur les enjeux « business » de la cybersécurité et sur la place d’Orange Cyberdefense sur ce marché en pleine expansion.

 

Le marché de la cybersécurité européenne en quelques chiffres

 

Dans sa dernière étude, le cabinet IDC estime à près de 34 milliards d’euros le marché européen de la cybersécurité en 2021, en hausse de 8,3 % par rapport à 2020. Cette croissance devrait se poursuivre au cours des prochaines années et à horizon 2025, les dépenses consacrées aux équipements, logiciels et services de sécurité en Europe devraient dépasser le cap des 45 milliards d’euros. Aujourd’hui, la cybersécurité représente environ 3 % du marché du numérique dans son ensemble, mais elle croît trois fois plus vite que le reste du marché. Les experts considèrent que le niveau de sécurité général est insuffisant pour faire face à l’état actuel des risques. Cette prise de conscience permet au secteur de bénéficier d’un effet de rattrapage qui profite à l’ensemble des domaines de la cybersécurité.

 

À chaque fois qu’une entreprise investit un euro en équipements et logiciels de cyberdéfense, un euro supplémentaire est investi dans les services.

Laurent Celerier, Vice-Président Exécutif Technologie & Marketing chez Orange Cyberdefense

 

 

Comment expliquer cette croissance du marché ?

Le marché évolue d’abord pour répondre à une tendance de fond : la transformation numérique des entreprises et administrations. Plus le numérique prend de la valeur dans l’activité économique, plus il attire des attaquants potentiels et plus la mise à niveau des systèmes de défense devient indispensable. On assiste également à un renforcement des normes européennes dans le domaine : désormais, les autorités de régulation obligent les acteurs à garantir un niveau de sécurité suffisant pour protéger leurs systèmes d’information et leurs utilisateurs. À cela s’ajoutent les instabilités géopolitiques qui jouent un rôle depuis plusieurs années dans les cyberattaques. L’actualité récente a montré que ces tensions peuvent entraîner des conséquences pour les entreprises.

 

Notre marché évolue aussi vite que les menaces. Aujourd’hui, les hackers ont plus de structures les permettant de lancer leurs attaques, et travaillent avec un plus grand degré de professionnalisme. Les menaces se multiplient donc considérablement : à nous de les contrer et d’aider nos clients à y faire face.

Quentin Toussaint, Vice-Président Exécutif Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni chez Orange Cyberdefense

 

 

Des besoins sectoriels spécifiques

Si la cybersécurité est devenue un enjeu économique global, les besoins des clients restent extrêmement diversifiés. Dans le secteur de la banque, de l’assurance et des services financiers, où les activités sont en grande partie numérisées, les entreprises investissent massivement et depuis de nombreuses années pour protéger leurs systèmes. À l’opposé, les secteurs industriels, du retail et de la santé ne sont qu’au début de leur transformation numérique et lorsque les mises à niveau de sécurité ne sont pas réalisées dans les chaînes d’activité, les vulnérabilités sont rapidement exploitées. La crise sanitaire a joué un rôle de révélateur : les attaques se sont généralisées et ciblent aussi les petites entreprises. C’est pour cela qu’à l’image de l’offre Cyber Protection d’Orange Cyberdefense, les acteurs de la cybersécurité proposent des solutions adaptées aux TPE et PME.

 

Depuis la crise sanitaire, aucune entreprise n’est à l’abri. Il n’y a plus de tabou et les cybercriminels n’hésitent pas à cibler hôpitaux, institutions de recherche ou associations caritatives… C’est pour cela que nous avons mis en place des soutiens spécifiques pour les acteurs de la santé.

Quentin Toussaint, Vice-Président Exécutif Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni chez Orange Cyberdefense

 

 

Les 5 piliers d'une stratégie de cybersécurité

 

1
Anticiper : veille technologique pour connaître les menaces et anticiper les risques

Illustration d'un clavier avec une main

2
Identifier : audit et conseil pour cartographier les systèmes de défense et les risques

3
Protéger : renforcer les systèmes IT et installer des équipements et logiciels de protection

4
Détecter : surveiller les flux pour alerter en cas d'intrusion

5
Réagir : répondre aux incidents pour contrer une attaque et rétablir l'activité

 


 

 

Quelles sont les solutions privilégiées par les entreprises pour se protéger ?

Conscientes des enjeux, certaines entreprises se dotent d’outils technologiques pour protéger leurs systèmes d’information (firewalls, chiffrement de données…). Elles montent également en expertise pour se préparer aux attaques (simulation de crise, plans de communication…). Mais les besoins concernent également la détection et la réponse aux attaques, qui sont deux domaines en pleine croissance. Une fois qu’une usine est à l’arrêt ou qu’un site internet a été piraté, l’enjeu est considérable : il faut rétablir rapidement un fonctionnement normal de l’activité tout en informant le grand public et les autorités.

 

Dans 80 % des cas, les utilisateurs sont impliqués dans la chaîne d’attaque mise en place par les pirates. Les attaques « zero click » sont rares et il est essentiel de sensibiliser les employés aux risques et menaces cyber.

Laurent Celerier, Vice-Président Exécutif Technologie & Marketing chez Orange Cyberdefense

Notre valeur ajoutée vient de notre capacité à couvrir tous les besoins de cybersécurité de nos clients, quels que soient leur secteur d’activité et leur taille. Nos investissements en recherche et développement nous permettent de leur proposer nos propres solutions de dernière génération. Notre présence locale est également un facteur clé de confiance, avec des centres opérationnels et des experts présents dans tous les pays de nos clients.

Quentin Toussaint, Vice-Président Exécutif Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni chez Orange Cyberdefense

 

Le rôle d’Orange Cyberdefense sur le marché de la cyberdéfense

Avec 831 M€ de chiffre d’affaires et une croissance de 14 % en 2021, Orange Cyberdefense veut jouer un rôle de leader sur le marché européen. Beaucoup d’entreprises pensent se protéger mais la réponse à la cyberattaque et l’organisation à la réponse sont souvent un sujet délaissé : qui contacter, comment diffuser l'information quels sont les devoirs légaux, administratifs… Orange Cyberdefense est l’un des rares acteurs à pouvoir accompagner ses clients à travers toutes les étapes de leur stratégie de cybersécurité, grâce à l’expertise de ses 2 500 collaborateurs et à la proximité de ses 26 centres de détection présents dans 13 pays.

 

 

Chez Orange Cyberdefense, nous renforçons notre différenciation à travers une stratégie que l'on pourrait résumer en 5 « s »

Laurent Celerier, Vice-Président Exécutif Technologie & Marketing chez Orange Cyberdefense
  • skills : développer l’expertise de nos collaborateurs
  • sovereignty : proposer des solutions de sécurité européennes
  • speed : renforcer notre agilité face aux menace
  • sustainability : rendre la cybersécurité plus durable
  • suppliers : sécuriser l’ensemble de l’écosystème de nos client

 

Photo de Quentin Toussaint

Quentin Toussaint,
Vice-Président Exécutif
Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Royaume-Uni
Orange Cyberdefense

Laurent Celerier,
Vice-Président Exécutif
Technologie, Marketing
Orange Cyberdefense