07 juillet 2020

Guillaume Sire, lauréat du Prix Orange du Livre 2020

Pour sa 12e édition, le Prix Orange du Livre récompense, Guillaume Sire et son roman Avant la longue flamme rouge, publié aux éditions Calmann-Lévy.

Le Prix Orange du Livre récompense, depuis 2009, une œuvre littéraire écrite en français et publiée entre le 1er janvier et le 31 mars de l’année en cours. Il se distingue par la mixité des votants : auteurs, libraires et lecteurs. Le lauréat reçoit une dotation de 15 000 € et son livre bénéficie d’une campagne de promotion dans la presse et sur le web.

Sous la présidence de Jean-Christophe Rufin, écrivain et membre de l’Académie Française, le jury de cette 12e édition est composé des auteurs Nathacha Appanah, Jeanne Benameur, Miguel Bonnefoy, Clarisse Gorokhoff et Jean-Baptiste Maudet (lauréat 2019) ; des libraires GrégoireCourtois (Obliques à Auxerre) et Pierre Morize (LiraGif à Gif-sur-Yvette) ; et de 7 lecteurs passionnés issus de la communauté lecteurs.com.

Parmi les 21 ouvrages choisis par le jury mi-mai, cinq romans ont été retenus mi-juin et proposés au vote du public du 16 juin au 2 juillet sur le site lecteurs.com.

Les quatre autres finalistes sont :

  • Luc Blanvillain, Le Répondeur, Quidam Editeurs
  • Alain Blottière, Azur Noir, Gallimard
  • Caroline Laurent, Rivage de la colère, Les Escales
  • Florent Oiseau, Les Magnolias, Allary Editions

Les votes cumulés du jury et des internautes se sont portés sur le livre de Guillaume Sire, Avant la longue flamme rouge, éditions Calmann-Lévy

Guillaume Sire est écrivain et enseignant à l’université Toulouse Capitole. Il a publié trois romans : Les Confessions d’un funambule (La Table ronde, 2007), Où la lumière s’effondre (Plon, 2016) et Réelle (L’Observatoire, 2018).

Son livre :
« Il essaye de courir en poussant sa famille devant lui, mais un hurlement ouvre le ciel et une mitraillette frappe des millions de coups de hache partout en même temps. Dans le Royaume, il y a des vrombissements lointains. »
1971 : le Cambodge est à feu et à sang. Saravouth a onze ans. Sa petite sœur Dara en a neuf. Leur mère enseigne la littérature au lycée français. Leur père travaille à la chambre d'agriculture. Dans Phnom Penh assiégée, le garçon s'est construit un pays imaginaire : le « Royaume Intérieur ».

Mais un jour, la guerre frappe à sa porte. Les fondations du Royaume vacillent. Séparé de ses parents et de sa sœur, réfugié dans la forêt sur les rives du Tonlé Sap, Saravouth devra survivre dans un pays en plein chaos, animé par une volonté farouche de retrouver sa famille.

Guillaume Sire succède à Jean-Baptiste Maudet distingué en 2019 pour son roman Matador Yankee (Editions Le Passage).

Toute l’actualité du Prix Orange du Livre sur le site lecteurs.com
Le Prix Orange du Livre trouve sa place au sein du site www.lecteurs.com, véritable réseau social autour de la lecture qui rassemble plus de 230.000 membres.
Il est porté par la Fondation Orange qui mène depuis plusieurs années des actions visant à soutenir l’accès à la culture et aux savoirs pour tous et s’implique depuis plus de 10 ans dans le domaine du livre en favorisant la rencontre entre les auteurs et les lecteurs.
Depuis 2019, la Fondation Orange soutient des projets d’actions pédagogiques et culturelles autour de la lecture, menés par des salons ou festivals littéraires, à destination des publics éloignés de la lecture. En 2020, ce sont 36 festivals qui ont bénéficié du soutien de la Fondation.
Depuis 2019 également, un nouveau Prix Orange du Livre est organisé en Afrique pour promouvoir les jeunes auteurs africains francophones et œuvrer pour la promotion des talents littéraires africains et de l’édition locale africaine. Le lauréat 2020 est Youssouf Amine Elalamy pour son roman, C’est beau, la guerre, paru aux éditions Le Fennec au Maroc.

Toute l’actualité du Prix Orange du Livre est sur le site lecteurs.com
Facebook orange.lecteurs
Twitter OrangeLecteurs
Instagram Lecteurs_com

A propos de la Fondation Orange
La Fondation Orange s’engage pour l’insertion sociale et professionnelle des jeunes et des femmes en difficulté : les jeunes sans qualification ni emploi, les femmes en situation précaire, les personnes avec autisme. Depuis 30 ans, les actions de la Fondation leur donnent accès à l’éducation, à la santé, à la culture pour leur permettre de mieux s’intégrer dans la société. Nous contribuons également à la démocratisation de la culture auprès de tous les publics en favorisant l’accès à la musique vocale, au livre, aux musées. La Fondation intervient aujourd’hui dans tous ces domaines, pour que le numérique devenu essentiel, soit un facteur d’égalité des chances. Ainsi, avec le soutien de ses salariés engagés, la Fondation Orange permet chaque année, dans 30 pays, à près de 2 millions de personnes de prendre un nouveau départ.
« Fondation Orange, vous rapprocher de l’essentiel »
En savoir plus : fondationorange.com

SOW Fyna
07/07/2020 16:47 CEST