Publié le 29 juin 2021

Orange et l’Université Grenoble Alpes inaugurent leur laboratoire commun dédié à la santé

Accélérer la recherche sur les nouvelles technologies et solutions dédiées à la santé : tel est l’objectif du nouveau laboratoire commun Telecom4Health (T4H), lancé officiellement le 29 juin 2021 par l’ensemble des partenaires et des équipes scientifiques impliquées au sein du laboratoire Autonomie, Gérontologie, E-santé, lmagerie & Société (AGEIS) de l’Université Grenoble Alpes, du Laboratoire d’Informatique de Grenoble (LIG) de l’Université Grenoble Alpes, associée à Grenoble INP-UGA, du CNRS, d’Inria et du Groupe Orange.

Issu de la collaboration de longue date entre les équipes de recherche Orange basées à Grenoble-Meylan et les laboratoires AGEIS (UGA) et LIG (UGA – Grenoble INP-UGA, CNRS, Inria), le nouveau laboratoire commun Telecom4Health (T4H) réunit les compétences et ressources de chaque partenaire afin de mener des travaux de recherche autour de l’Intelligence Artificielle et des nouvelles technologies appliquées à la médecine dite « 4 P » : prédictive, préventive, personnalisée et participative.

Les technologies du numérique sont en effet porteuses de changements majeurs rendant possibles des pratiques radicalement nouvelles dans le domaine de la santé.
Elles permettent d’enrichir, et dans certains cas de réinventer, le soin et le suivi médical des patients notamment à travers des outils d’aide à la décision médicale afin d’améliorer le parcours de santé des patients ainsi que les pratiques des professionnels de santé.

Un laboratoire commun pour concevoir les services de santé de demain
Le laboratoire commun T4H permettra, en s’appuyant sur ces technologies innovantes et ces nouveaux services, d’imaginer et de concevoir les services de santé de demain en produisant, à terme, des publications, des brevets, des projets tout en les confrontant aux pratiques des professionnels de la santé grâce à la mutualisation des savoir-faire de chacun. Orange apportera ainsi son expertise en matière de traitement des données et d’Intelligence Artificielle, et bénéficiera en retour de la méthodologie et de l’expertise de l’écosystème santé de l’Université Grenoble Alpes.

A propos de L’Université Grenoble Alpes – UGA

UGA

Dans le top 100 des meilleures universités mondiales du classement de Shanghai, ancrée sur son territoire, pluridisciplinaire et ouverte à l'international, l’UGA change de périmètre en 2020. Elle réunit Grenoble INP, Sciences Po Grenoble, l’École nationale d’architecture de Grenoble, les composantes de l'ancienne Université Grenoble Alpes dont l’Institut national supérieur du professorat et de l’éducation de l'Académie de Grenoble (INSPE) et intègre les services de la Comue UGA désormais dissoute. 55 000 étudiants dont 8500 étudiants internationaux auxquels s’ajoutent 3200 doctorants et plus de 6500 personnels se répartissent sur plusieurs campus dans les agglomérations de Grenoble et Valence principalement. Les organismes nationaux de recherche CEA, CNRS, Inria et INSERM sont associés encore plus étroitement à l’Université Grenoble Alpes pour développer une politique commune en recherche et valorisation à l’échelle internationale.  Les relations avec l’INRAE, l’IRD et le CHU Grenoble Alpes sont également favorisées par la création de cette nouvelle université.
https://www.univ-grenoble-alpes.fr/

AGEIS, laboratoire Autonomie, Gérontologie, E-santé, lmagerie & Société
L’AGEIS est le laboratoire Autonomie, Gérontologie, E-santé, lmagerie & Société de l’Université Grenoble Alpes. Créé en 2015, à l’interface du numérique, de la santé et de l’imagerie, l’AGEIS effectue ses recherches selon une approche multidisciplinaire avec pour enjeux majeurs l’e-santé, la modélisation et les biomarqueurs en neuro-imagerie.

LIG, Laboratoire d'Informatique de Grenoble
Le LIG est le Laboratoire d'Informatique de Grenoble. Il est sous la tutelle conjointe de l’Université Grenoble Alpes associé à Grenoble INP-UGA, du CNRS et de l’Inria. Centré sur les fondements et le développement des sciences informatiques tout en veillant à une ouverture ambitieuse sur la société pour en accompagner les nouveaux défis, il a pour ambition de contribuer au développement des aspects fondamentaux de l'informatique (modèles, langages, méthodes, algorithmes) et de développer une synergie entre les défis conceptuels, technologiques et sociétaux associés à cette discipline.

 

 

Marc PINON
29/06/2021 15:20 CEST