20 décembre 2019

Orange prend acte de la décision du Tribunal Correctionnel de Paris

Orange prend acte du jugement rendu ce jour à son endroit. Comme annoncé, Orange ne fera pas appel de cette décision.

Indépendamment de cette décision, le Groupe rappelle qu’il avait décidé en juillet 2019 de créer une commission d'indemnisation de préjudices individuels, dont la mise en œuvre a fait l’objet d’échanges avec les Organisations Syndicales.

Le Comité de suivi et de réparation, mis en place le 1er octobre dernier, examine déjà les premières demandes individuelles transmises par des personnes physiques, présentes dans l’entreprise entre 2007 et 2010, et leurs ayants droit. Il est chargé de trouver des solutions amiables et transactionnelles permettant d’éviter des démarches contentieuses longues, coûteuses et socialement douloureuses pour les personnes concernées.

Orange a su se transformer et déployer un ensemble de dispositions, sans précédent dans les grandes entreprises françaises, qui visent à prévenir la souffrance au travail et les risques psychosociaux. En particulier, près d’une quinzaine d’accords sociaux ont été signés ces dernières années et plus de 1 000 salariés travaillent, en proximité des salariés, sur la prévention des risques psychosociaux. Loin d’être figé, le modèle social d’Orange s’enrichit chaque année de nouvelles avancées et de nouveaux accords. Le Groupe poursuit sa politique de renforcement du lien social dans l’entreprise au travers notamment d’un dialogue constructif et continu avec les Organisations Syndicales, et dans une optique d’amélioration permanente de ses dispositifs de prévention.

HAUTEMULLE Juliette
20/12/2019 10:10 CET