Publié le 20 janvier 2020

Y Africa en République démocratique du Congo

Notre nouveau magazine audiovisuel TV « Y’Africa » fait rayonner la culture africaine sous toutes ses formes. La République démocratique du Congo nous présente ses artistes.

 

 

Gosette-Republique-democratique-du-Congo

Gosette

« Donc en fait je voulais juste traduire ce que je voyais, ce que je vivais et le mettre dans l’image »

Née à Kinshasa en 1993, Gosette Lubondo est confrontée de manière très précoce à la photographie par le biais de son père, photographe de profession. Elle s’essaie à la photographie de studio dès l’âge de 14 ans et expose pour la première fois en 2014. Le concept de « voyage imaginaire » qu’elle développe depuis 2016 consiste à investir des espaces abandonnés, afin d’y camper des mises en scène et reconstitutions. Ces photographies ne cherchent pas uniquement à préserver la mémoire de ces lieux, mais également à donner un nouvel éclairage à leur histoire.

 

Merveille

« Je veux qu’on dise que je suis une artiste »

Merveille Ya Mado est une danseuse et chorégraphe congolaise. Elle est la chef des danseuses de Fabregas Le Métis Noir et de Light Music Villa Nova.

Merveille-Ya-Mado-Republique-democratique-du-Congo

 

Roger-Landu-Republique-democratique-du-Congo

Roger Landu

« Voir au-delà des apparences, voilà c’est un peu ça »

Staff Benda Bilili est un orchestre congolais qui réunit musiciens handicapés et valides. En 2003, Ricky Likabu, chanteur et fondateur du groupe Staff Benda Bilili alors voit un enfant des rues marcher en jouant du satonge, un instrument de fortune qu’il s’était fabriqué avec une boîte de conserve, une corde et un bout de bois. Subjugué, il décide de le prendre sous son aile. Roger a 13 ans. Aujourd’hui, Roger est le chef d’orchestre du Staff Benda Bilili. Benda Bilili signifie « regarde au-delà des apparences ».

Sur le même thème