L'open Innovation

Dossier de presse
Janvier 2016

Introduction

Faire émerger des solutions en s’engageant auprès des écosystèmes innovants

Orange s’est fixé pour ambition de devenir le premier opérateur de l’ère Internet.
Ce qui suppose de systématiser une vision ouverte de l’innovation, inscrite depuis longtemps dans les gènes du Groupe.

L’innovation chez Orange est déjà pensée pour et autour du client. Son défi quotidien est d’apporter les outils, les services et le conseil permettant de véritablement changer la vie de ce dernier.

Les startups sont de leur côté à l’avant-garde des nouvelles tendances de marché.
Leur fonctionnement agile leur permet de développer des services dans des délais courts. Les développeurs, qu’ils soient dans des grandes entreprises, SSII, agences digitales, ou dans des startups, sont attentifs à l’optimisation de leurs cycles de développement par l’utilisation d’APIs. Celles-ci leur permettent d’enrichir leurs applications et services.

La démarche d’open innovation permet donc de faire rapidement émerger des solutions inédites, qui tireront le meilleur parti des réseaux d’Orange, et d’apporter aux clients des innovations toujours plus simples et intuitives, centrées sur les usages et qui répondent à leurs besoins d’expérience et d’information en temps réel. Elle est, pour le Groupe, un levier de transformation et un accélérateur d’innovation au bénéfice de ses clients.

Les innovations développées par les startups anticipent les mutations du monde numérique notamment dans quatre domaines qui vont bouleverser la vie des affaires et des individus :
ceux du Cloud, des objets connectés, de la réalité augmentée, du Big Data et de la capacité à analyser et traiter rapidement les données.

Pour Orange, l’innovation coopérative doit par ailleurs s’inscrire dans le cadre d’une relation gagnant-gagnant. Orange a la conviction que l’innovation ouverte et la collaboration avec les startups seront bénéfiques pour elles comme pour le Groupe.

En travaillant avec Orange, les startups et les PME peuvent en effet :

La politique d’open innovation du Groupe se concentre autour de plusieurs leviers. Tout d’abord, une forte implication dans les écosystèmes de la recherche et de l’innovation. Ensuite, l’ouverture des actifs d’Orange à l’écosystème des développeurs, sous forme d’API (Application Programming Interface), avec Orange Partner. Le Groupe soutient aussi activement les startups, via plusieurs initiatives : son accélérateur Orange Fab, le pôle d’investissement Orange Digital Ventures et le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique notamment. Toute l’action menée par Orange a pour but de faire avancer la connaissance des nouveaux mondes numériques et de contribuer à en concrétiser le potentiel. Orange favorise ainsi le développement économique et la création d’emplois, et assume avec fierté sa responsabilité sociétale.

Rechercher & innover

Orange s’implique fortement dans l’écosystème mondial de la recherche et de l’innovation

Chaque centre de recherche et d’innovation du Groupe est intégré dans un écosystème géographique qui lui est propre, au plus près des marchés locaux, et travaille en réseau avec l’ensemble des acteurs locaux (startups, entreprises, universités, laboratoires de recherche, etc.), ainsi qu’au sein d’instances et de projets collaboratifs internationaux.

Orange s’implique fortement dans les écosystèmes :

  • Orange est un acteur majeur des programmes de recherche développés en partenariat et contribue à plus de 80 projets coopératifs, tant au niveau français (Fond Unique Interministériel, Agence Nationale de la Recherche, Programme Investissements d’Avenir) qu’au niveau européen (7e Programme cadre de la Commission européenne, EUREKA-CELTIC, Horizon 2020).Le Groupe est notamment membre de partenariats publics-privés parmi lesquels :
    • le partenariat public-privé « Advanced 5G Network Infrastructure for the Future Internet ».
      En décembre 2013, Ericsson, Orange, Alcatel-Lucent, Nokia Solutions and Networks et SES, membres fondateurs de l’association 5G Infrastructure Partnership Association, ont signé avec la Commission européenne le partenariat public-privé « Advanced 5G network Infrastructure for the Future Internet ». Ce projet de recherche européen, qui fait partie du programme Horizon 2020, vise à définir l’infrastructure des réseaux de communication fixes et mobiles de prochaine génération, les réseaux 5G.
    • le partenariat public-privé Big Data. Un protocole d’accord a été signé en octobre 2014 entre la Commission européenne et Big Data Value, association qui agit au nom des sociétés du numérique, dont ATOS, Siemens et Orange, pour faire avancer la recherche sur la maîtrise de la profusion de données.
  •  

  • Dans le cadre du Programme Investissements d’Avenir du Gouvernement français, le Groupe est présent dans deux Instituts de Recherche Technologique (IRT). Il préside l’IRT B-com qui travaille sur les réseaux fixes et mobiles à ultra haut débit et les contenus du futur avec notamment 20 PME et contribue également à l’institut SystemX dont les travaux portent sur l’ingénierie numérique des systèmes.
  • Orange est impliqué dans plus de 150 partenariats de recherche avec des universités et des laboratoires publics en France et à travers le monde. Le Groupe est membre fondateur des fondations de l’Institut Mines-Télécom, de Supelec, de l’Université de Cergy Pontoise, de l’Université de Rennes 1 et de l’Université Joseph Fourier à Grenoble.
    En dehors de la France, Orange a notamment des partenariats de recherche avec le MIT, l’Université de Technologie de Maurice, ETH de Zurich, l’Université Ben Gourion, le RMIT à Melbourne, etc. Orange finance par ailleurs douze chaires universitaires dont une avec Polytechnique et Télécom Paris Tech pour l’économie et la régulation et une autre avec l’Institut Mines-Télécom et la Fondation Télécom sur les valeurs et politiques des informations personnelles.
  • Orange a par ailleurs noué 60 partenariats de recherche avec des industriels, pour anticiper et mesurer, avec les meilleurs acteurs spécialisés, l’attractivité de nouveaux produits ou services et en accélérer la mise sur le marché.
  •  

  • Orange participe en France à 10 pôles de compétitivité constitués pour favoriser des synergies locales autour de projets innovants, et préside notamment le pôle “Images et Réseaux”. Ces pôles permettent à Orange d’être acteur du développement de plus de 3000 startups et PME numériques.
  •  

  • Orange est partie prenante de plusieurs solutions de la nouvelle France industrielle et est notamment, avec le pôle Images & Réseaux, chef de file du plan « réalité augmentée » au sein de la solution objets intelligents pour explorer en partenariat avec NUMA et avec tous les acteurs du numérique les nouveaux services liés à la réalité augmentée.
  • Il est acteur de plusieurs Fablabs, ces plateformes de prototypage rapide d’objets physiques qui permettent à une multiplicité de personnes de tout profil de venir concrétiser leurs idées en « faisant » eux-mêmes.
    Orange est ainsi notamment à l’origine du FabLab Thinging ! de Grenoble et soutient le « FacLab » de Cergy-Pontoise.
  •  

  • Les Orange Labs et Orange Silicon Valley pratiquent par ailleurs des activités de veille ou « scouting » pour capter les dernières tendances et les meilleures initiatives, notamment en Asie ainsi qu’aux Etats-Unis ou en Israël, grâce à leur immersion dans les écosystèmes locaux et à une interaction permanente avec les acteurs locaux du numérique – startups, entreprises, industriels, monde académique, etc.
  • Orange Institute est un think tank mondial dont l’objectif est de comprendre et anticiper les transformations rapides provoquées par les innovations numériques dans notre société en réseau. Pour appréhender ces transformations, Orange Institute facilite des conversations entre leaders d’opinion, entrepreneurs, investisseurs, chercheurs et visionnaires de tous horizons. Il organise des «ateliers d’immersion et de découverte» dans les principaux pôles d’innovation dans le monde, tels que la Silicon Valley. Ces immersions incitent les membres - une quarantaine de dirigeants issus de différentes entreprises et organisation - à réinventer leur vision personnelle de ces transformations numériques. Forts de ces enseignements et de ces échanges ils sont alors plus motivés pour mettre en oeuvre des stratégies et des pratiques originales, plus actuelles et plus pertinentes.

Le management de la propriété intellectuelle dans le cadre de l’innovation collaborative

Orange détient un portefeuille de 6 950 brevets ou demandes de brevets et plus de 2 200 logiciels à fin juin 2015, dont une partie est issue d’activités de recherche avec ses partenaires (startups, industriels, partenaires publics et académiques).

Chaque invention décrite dans les brevets d’Orange est elle-même une opportunité d’innovation conjointe avec ses partenaires pour créer de nouvelles inventions, par exemple dans les domaines des services de communication, de la télévision multi-écrans, des terminaux ou de l’intelligence des réseaux.

Orange partage et exploite sa propriété intellectuelle sous différentes formes : accords de licences, participation à des « patent pools » (groupements de détenteurs de brevets, par technologie), transfert de propriété de technologies innovantes ou essaimage.

Accélérer et développer

Orange Fab, le réseau international d’accélérateurs de startups d’Orange

Chez Orange, nous savons que démarrer une nouvelle entreprise est un réel challenge et que les grands Groupes ont un rôle majeur à jouer pour soutenir les startups dans la phase cruciale de leur développement et pour les aider à devenir des champions. C’est pourquoi nous nous engageons auprès des startups et les accompagnons dans le développement de leurs activités.
Fort de sa dimension internationale, Orange a créé depuis 2013 son réseau d’accélérateurs de startups : Orange Fab, avec un double objectif : accélérer l’innovation pour les clients d’Orange et accélérer la croissance des startups.

Concrètement, les startups bénéficient du soutien de nos experts en marketing, business models, design et technologies dans le monde entier, associé à celui des mentors et entrepreneurs expérimentés venus des différents domaines de l’innovation numérique.

Avec des accélérateurs aux Etats-Unis (Silicon Valley, mars 2013), en Europe (France, novembre 2013, Pologne, février 2014, Espagne, fin 2015), en Asie (Japon, février 2014, Corée du Sud et Taïwan en avril 2014), au Moyen-Orient (Israël, septembre 2014, Jordanie, juillet 2015) et en Afrique (Côte d’Ivoire, septembre 2014), les startups accèdent à un véritable réseau international ancré dans des écosystèmes innovants et dynamiques dans 10 pays, sur 4 continents.

Le programme Orange Fab accueille généralement de 4 à 7 startups par pays et par saison, sur la base de 2 saisons par an. 145 startups ont déjà été accélérées ou sont en cours d’accélération et suivies par Orange (mi-novembre 2015).

Ce programme offre aux startups sélectionnées, et ayant déjà développé leur produit ou service, trois mois de soutien pour accélérer la réalisation de leur projet. Selon leur maturité, elles peuvent bénéficier d’un accès privilégié aux canaux de distribution, aux ressources, aux marchés locaux et internationaux d’Orange, participer à des événements internes ou externes d’envergure offrant une véritable visibilité internationale et une mise en relation avec des investisseurs, influenceurs, décideurs et partenaires… Dans certains pays, les startups éligibles reçoivent aussi un financement sous la forme d’obligations convertibles. Au final, l’innovation est boostée, les jeunes pousses de l’économie numérique gagnent en maturité, et les clients et utilisateurs finaux bénéficient du meilleur des technologies plus rapidement. Enfin, elles peuvent profiter selon les pays, d’espaces de travail dédiés ou partagés mis à leur disposition.

Dans chacun des pays où ils sont présents, les Orange Fabs tissent des liens avec des partenaires industriels et des grands Groupes pour collaborer sur la sélection des startups. Les canaux de distribution de ces acteurs majeurs profitent ainsi aux startups, à leur projet et à leur développement commercial. Ces collaborations améliorent encore l’efficacité du réseau Orange Fab. Elles étendent l’action positive de l’accélération de startups à des secteurs économiques de plus en plus innovants.

Pour plus d'informations sur :
USA : http://orangefab.com/
France : http://www.orangefabfrance.fr
Côte d’Ivoire : http://www.orangefab.ci/
Asie : http://orangefab.asia/
Pologne : http://orangefab.pl/
Israël : http://orangefab.co.il"

Orange, Deutsche Telekom, Singtel et Telefónica collaborent dans le cadre
de leurs programmes d’accélération de startups respectifs

Depuis septembre 2015, les startups sélectionnées par Orange Fab bénéficient du partenariat entre les structures dédiées à l’innovation de Singtel (Singtel Innov8), Orange (Orange Fab), Deutsche Telekom (hub:raum) et Telefónica (Telefónica Open Future). Le dispositif, qui consiste à mettre en relation ces startups avec les équipes innovation et les unités d’affaires respectives des autres opérateurs, bénéficie aussi aux startups soutenues par les opérateurs partenaires. L’objectif est de capitaliser sur les portefeuilles de leurs programmes respectifs, afin d’enrichir les produits et services novateurs que les opérateurs proposeront à leurs clients dans les pays où ils sont présents, en Europe, en Afrique, en Amérique Latine, en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient.

Les opérateurs peuvent également aider ces jeunes entreprises à passer au niveau supérieur en leur permettant d’accéder à leurs marchés, qui représentent un potentiel de plus d’un milliard de clients mobiles, et contribuer ainsi à l’émergence de nouveaux leaders européens, voire mondiaux.

Les startups peuvent également bénéficier d’études de marché, de mises en relation avec des partenaires et d’espaces de co-working.

Aussi en juin 2015, Orange a annoncé un partenariat avec le plus grand opérateur de la République de Corée, KT Corp., et le G-CEIC, un organisme gouvernemental coréen de soutien au développement international des startups et des entreprises de l’ICT, géré par KT, dans le cadre de leurs programmes d’accélération de startups respectifs. Les startups sélectionnées par Orange, KT et le G-CEIC bénéficient par ce partenariat d’un éventail de dispositifs pour les accompagner dans leur développement à l’international.

Orange soutient les incubateurs des pays émergents

Les startups jouent un rôle déterminant dans le développement social et économique des pays émergents. Elles peuvent créer les conditions favorables à l’émergence de futurs modèles de développement et de nouveaux segments d’activités, à l’élargissement des marchés des entreprises locales ou encore au développement des territoires.

Incubateur CTIC, à Dakar, au Sénégal
Il a pour vocation de mettre en oeuvre un modèle et un écosystème favorables à l’émergence et à la croissance durable d’entreprises dans le secteur des TIC. Partenaire de la première heure, la Sonatel, filiale du Groupe au Sénégal, soutient les « jeunes pousses » incubées en leur proposant de mettre en place et de financer les solutions de connectique indispensables à leur activité.
Aux côtés de CTIC, Sonatel a contribué aux « Startup Week-end » organisés à Dakar et Saint-Louis, pour sensibiliser et encourager des étudiants et auto-entrepreneurs à développer ou renforcer leur culture entrepreneuriale.

Incubateur Ebène, à l’Ile Maurice
Cet incubateur de jeunes développeurs d’applications a été lancé en juillet 2013, sous la forme d’une compétition de 28h avec 103 jeunes développeurs. Il est sponsorisé par 12 partenaires et Orange, sous l’égide du Ministère des Finances.

Incubateur CIPMEN à Niamey, au Niger
Le CIPMEN a été conçu pour accompagner les petites et très petites entreprises, depuis leur démarrage jusqu’à ce qu’elles atteignent un niveau de maturité et de rentabilité satisfaisant pour être autonomes et pérennes. Cette structure a pour vocation d’aider les PME innovantes à se développer sur un marché où trop peu d’entre elles voient le jour entre le secteur informel et les entreprises à portée nationale ou internationale. L’incubateur accueille des entreprises travaillant dans des secteurs d’avenir de l’économie tels que les TIC, les énergies renouvelables et l’environnement.

Orange partenaire du NUMA à Paris et des Cantines numériques de Nantes et Rennes

Orange est un acteur majeur des initiatives d’open innovation à travers NUMA à Paris et les Cantines numériques de Rennes et de Nantes, pour co-créer avec les startups et créateurs indépendants. Au sein de ces trois cantines numériques, des acteurs de l’innovation et de l’entreprenariat (chercheurs, ingénieurs, développeurs, ergonomes, et designers) venant d’horizons très variés (startups, grandes entreprises, PME, universités), travaillent en collaboration.

Orange, qui accompagne La Cantine numérique et Le Camping de Paris depuis leur création, a poursuivi sa démarche avec NUMA, le grand lieu de l’innovation et du numérique à Paris, inauguré en novembre 2013. Orange en est membre fondateur et partenaire industriel.

Sa participation se traduit d’une part par un soutien financier mais aussi par l’apport d’expertise de ses collaborateurs en matière de recherche et d’innovation. NUMA est une opportunité pour les collaborateurs d’Orange d’évoluer au sein d’un écosystème numérique ouvert et en effervescence, d’échanger avec des profils aux compétences et savoir-faire rares et variés et de travailler de manière rapprochée avec les clients Orange lors de rencontres ou d’événements. Cette manière de collaborer est un levier de transformation de la culture d’entreprise et un accélérateur d’innovation au travers de l’accompagnement de startups.
Les startups issues de l’essaimage technologique d’Orange pourront éventuellement bénéficier du soutien de NUMA.

Orange ouvre ses API aux développeurs via Orange Partner pour stimuler la création de nouveaux services

En faisant le pari de l’ouverture de ses actifs aux développeurs des petites comme des grandes entreprises sur un mode plus industriel, Orange souhaite apporter plus de services innovants à ses clients.

Au travers de son programme Orange Partner, le Groupe propose aux développeurs du monde entier d’accéder à ses réseaux et à ses services emblématiques. Depuis 2014, Orange met à disposition15 interfaces de programmation (API) sur des services coeur en France en libre-service :

Identity, User Details, Direct Billing, Cloud, M2M, Search Toptrends, Orange Store Locator, Orange Wifi Locator, Orange Beacon et Datavenue. L’API SMS est quant à elle proposée aux éditeurs d’applications mobiles ou web clients ciblant des utilisateurs au Cameroun, en Côte d’Ivoire, en Egypte, en Guinée, au Niger, en République Démocratique du Congo et au Sénégal. Orange propose par ailleurs les API USSD et Facturation aux développeurs en Egypte.

Orange met en visibilité les services de partenaires intégrant ses API sur Orange Partner et une sélection de services dans ses points de vente, ses portails et ses événements.

Quelques exemples :

Pour jouer un rôle actif dans l'écosystème, identifier des nouveaux cas d’usages de ses services et promouvoir ses API auprès de la communauté des développeurs, Orange participe et organise par ailleurs des Hackathons et des challenges. Orange rassemble des développeurs qui doivent créer dans un temps limité des nouveaux services, sites Web ou applications. En 2015, Orange Partner a ainsi participé au Challenge Mobile Banking Factory avec le Crédit Agricole Store, PSA, Salesforce et Xee. Le Groupe a également accompagné l’appropriation des API SMS, USSD et de facturation de l’opérateur via le challenge Développeurs AMEA, lancé en France et dans 11 pays d’Afrique et du Moyen-Orient, dont le premier prix a été attribué à la startup FarmConnecta, qui a développé un système de partage d’informations et de facturation dans le domaine de l’agriculture au Botswana.

Orange,
signataire de la charte « PME innovantes »

En décembre 2012, Stéphane Richard a signé, avec d’autres grandes entreprises françaises dans lesquelles l’Etat détient une participation d’Etat français, une charte « PME innovantes » afin de promouvoir l’achat innovant et exemplaire en faveur des PME. Le Groupe s’est ainsi engagé à stimuler l’innovation pour lui-même et pour l’ensemble de ses fournisseurs, et à aider les PME à concrétiser leurs projets d’innovation et contribuer de manière décisive à leur développement futur.

En contrepartie, les signataires de la charte bénéficient d’un accès à une technologie innovante et sécurisent également leur approvisionnement en renforçant leurs partenaires économiques.

Orange propose des offres complètes pour les startups et les PME

Sur le marché des petites entreprises, Orange a lancé le Cloud pro, un portefeuille de services pour aider l’entrepreneur dans son activité. Cette offre repose sur des partenariats mis en place avec plus de 25 éditeurs de logiciel Cloud et fournisseurs de service qui sont aussi bien des startups spécialisées que des acteurs établis de dimension nationale, comme Cégid, ou internationale, comme Microsoft et Google.
Le Cloud pro est un succès commercial, ouvert en France, en Pologne et en Slovaquie.
Egalement sur le marché professionnel, Orange, en partenariat avec Ingenico, a lancé en France Paiement pro, un service qui permet aux professionnels d’accepter les paiements depuis leur Smartphone, en le connectant à un lecteur de carte, une première sur ce marché. Cette solution sans engagement et sans abonnement permet aux petits professionnels, indépendants et associations d’être réglés par carte bancaire en toute simplicité, quel que soit leur compte bancaire.

Orange co-innove avec l’écosystème de l’internet des objets

Dans un monde où le rythme de l’innovation s’accélère, l’ouverture est indispensable pour démultiplier les réflexions, augmenter les potentiels de création de valeur et réduire les cycles de développement. Les méthodes agiles qui sous-tendent l’open innovation, constituent de formidables leviers d’accélération et de complémentarité. L’approche d’Orange centrée sur l’utilisateur repose sur l’accompagnement des entreprises dans une démarche de co-design pour répondre à leurs enjeux d’amélioration opérationnelle et de création de nouveaux services grâce à la donnée et aux objets connectés.
Avec Datavenue, un ensemble de solutions et de services Data & IoT qui regroupe le meilleur de son expertise dans les domaines du cloud, de la data et des objets connectés, Orange s’inscrit dans une démarche de co-innovation avec ses partenaires. Ce cycle d’innovation continu a également pour vocation d’enrichir le catalogue Datavenue pour les entreprises, garantissant ainsi à ces dernières de bénéficier des solutions les plus en pointe du marché.

Orange a par ailleurs développé des solutions de connectivité pour aider les concepteurs d’objets connectés à prototyper rapidement et à moindres coûts leurs objets avant leur industrialisation.
Avec le kit LoRa, les startups peuvent développer et tester des services en s’appuyant sur les réseaux expérimentaux LoRa déployés par Orange et sur la solution Datavenue. Avec le 4G kit for IoT, elles peuvent tester leur objet sur le réseau 4G d’Orange. Enfin, avec Pops, elles disposent d’une plateforme matérielle et logicielle pour développer rapidement une solution industrielle dans le domaine des wearables.

Orange délivre des conseils et du mentoring dans différents domaines (ventes, localisation, fabrication, etc.) notamment grâce au programme d’accompagnement Hardware délivré par Orange Supply Consulting. Celui-ci a déjà été proposé à 2 startups françaises (Smiirl en 2014 et Prizm en 2015) pour les aider à trouver un fabricant en Asie, jusqu’au suivi de l’industrialisation.
Dans le cadre de son partenariat avec la Cité de l’Objet Connecté à Angers, Orange apporte une aide en nature aux startups au travers de produits ou services comme le 4G Starter Kit, MyPlug, U-by, et de manière plus globale Datavenue, qui sont mis à disposition gratuitement pendant la phase d’incubation des projets. L’accompagnement se traduit aussi par un soutien en compétences et un appui technologique.

Investir et financer

Orange investit dans les startups et l’écosystème digital directement ou via des fonds d’investissements

Afin d’anticiper les ruptures technologiques, dont la fréquence tend à augmenter, et de capitaliser sur l’ensemble des liens qu’il noue avec l’univers digital, Orange souhaite investir directement dans des startups les plus prometteuses, comme nous l’avons fait dans Deezer et Dailymotion. Depuis l’early stage jusqu’aux étapes de croissance, Orange va industrialiser son engagement et augmenter ses ressources dédiées.Afin d’anticiper les ruptures technologiques, dont la fréquence tend à augmenter, et de capitaliser sur l’ensemble des liens qu’il noue avec l’univers digital, Orange souhaite investir directement dans des startups les plus prometteuses, comme nous l’avons fait dans Deezer et Dailymotion. Depuis l’early stage jusqu’aux étapes de croissance, Orange va industrialiser son engagement et augmenter ses ressources dédiées.

Orange Digital Ventures

Orange a lancé un nouveau véhicule d’investissement, doté de 20 millions d’euros pour sa première année d’exercice. Il a pour mission de financer les jeunes entreprises de tout horizon géographique dont les innovations transforment les métiers d’opérateurs de télécommunications et du numérique.

Orange Digital Ventures est positionné sur les jeunes entreprises en transition, entre le financement d’amorçage et les acteurs institutionnels du private equity, moment charnière connu sous le nom d’equity gap. Orange répond ainsi à un besoin critique, notamment sur le marché français, pour aider les startups ambitieuses à transformer une vision initiale en réussite économique. Orange Digital Ventures investit classiquement entre 1 et 3 millions d’euros contre une prise de participation minoritaire au capital de la startup.

Une équipe dédiée est en charge de repérer les entrepreneurs et de répondre à leurs besoins de simplicité et de réactivité pour cette étape cruciale du devenir de leur entreprise. A la différence de fonds aux objectifs généralement financiers, Orange Digital Ventures poursuit un objectif principalement stratégique et se positionne en catalyseur de croissance. La priorité est de permettre aux entrepreneurs ambitieux de transformer leurs innovations en ruptures industrielles et de devenir un acteur de référence sur leur marché.

Pour Orange, ce financement est l’opportunité de faciliter la veille et l’anticipation du Groupe sur les services d’avenir. Au cours de sa première année d’exercice, Orange Digital Ventures a investi dans 5 entreprises à fort potentiel de croissance : Afrimarket, leader du cash-to-good vers l’Afrique, Actility, un des principaux acteurs de l’écosystème LoRa dédié aux objets connectés, Chain, pionnier de la technologie disruptive de blockchain, AfroStream, premier service de VoD à destination de l’Afrique, et Wynd, acteur français de la digitalisation des points de vente.

Orange impliquée dans l’initiative French Tech

Créée en 2013 par le Gouvernement pour valoriser l’écosystème numérique, la French Tech est une initiative qui favorise l’émergence de startups et la création d’un nouveau dynamisme économique au niveau international.

Pour soutenir les actions menées par la French Tech dans les régions françaises et pour contribuer au développement des startups à international, Orange accompagne les acteurs de la French Tech en ouvrant aux startups son programme Orange Fab, son propre fonds d’investissement Orange Digital Ventures ou encore des fonds dont Orange est partie-prenante comme Iris Capital, Robolution Capital, Ecomibilité Ventures.

Les startups de la French Tech peuvent par ailleurs bénéficier du réseau d’animation de l’écosystème du numérique auquel Orange contribue avec un accès à des dispositifs tels que le Numa ou la Ruche par exemple. En complément de ses propres dispositifs de soutien aux startups en France, Orange travaille avec les métropoles labellisées French Tech, avec l’appui de ses Directions régionales et ses équipes dédiées à l’innovation pour contribuer à l’émergence des petites entreprises innovantes et numériques dans les territoires.

Orange et Publicis avec Iris Capital

Orange a créé, conjointement avec Publicis, en mars 2012, l’un des premiers acteurs européens de capital risque dans l’économie numérique en nouant un partenariat avec Iris Capital Management. Orange et Publicis Groupe ont apporté ensemble 150 millions d’euros à cette initiative (75 millions d’euros chacun dans les 3 à 5 ans à venir). Avec les engagements déjà pris par les investisseurs actuels, dont le Fonds Européen d’Investissement et CDC Entreprises (Groupe Caisse des Dépôts), la capacité d’investissement totale dépasse les 300 millions d’euros. Cette initiative comprend la création de 3 fonds dont l’objectif est d’investir uniquement dans des entreprises créatrices de valeur dans l’économie numérique.
Par ailleurs, Orange et Publicis ont chacun pris une participation de 24,5% dans la société Iris. La vocation d’OP Ventures est de favoriser l’émergence de futurs leaders de l’économie numérique en apportant des financements à différents stades de leur développement.
Exemple de success story : Lookout avec qui Orange a noué un partenariat en décembre 2012, investissant ainsi dans le futur de la sécurité mobile et dans l’une des sociétés leaders les plus innovantes dans le domaine de la sécurité et de la confidentialité des terminaux mobiles.

Orange, avec SNCF, Air Liquide, Michelin et Total dans Ecomobilité Ventures

Orange, la SNCF et Total se sont associés en 2011 pour créer Ecomobilité Ventures, la première société d’investissement en Europe portée par un groupe d’industriels dédiée à la mobilité durable. Air Liquide et Michelin ont ensuite rejoint le fonds en 2015.

Ecomobilité Ventures dispose d’un capital de 31 millions d’euros afin d’investir dans de jeunes entreprises innovantes. Ce fonds contribue à l’émergence des nouvelles formes de mobilité durable, stimulées par l’évolution rapide des technologies et des usages. Associer la capacité d’innovation de jeunes entreprises à l’expertise et l’expérience des industriels partenaires d’Ecomobilité Ventures favorise le développement de solutions nouvelles et durables.

Robolution Capital

Robolution Capital, premier fonds d’investissement dédié exclusivement à la robotique de services, a pour objectif de contribuer activement au développement du secteur sur le continent européen en soutenant par ses investissements les entreprises spécialisées sur le marché de la robotique de services domestique et professionnelle. Ce fonds réunit des acteurs industriels et institutionnels tels qu’Orange, AG2R LA MONDIALE, EDF et Thales aux côtés du Fonds Européen d’Investissement, de Bpifrance et d’investisseurs individuels.
En mars 2014, Robolution Capital a levé, dans le cadre de son premier closing, un montant de 80 millions d’euros.

Innovacom

Créée en 1988, Innovacom est une société de capital-risque indépendante qui finance en fonds propres des sociétés innovantes à leur création ou en phase de démarrage dans les domaines des composants, du matériel, des logiciels et des services numériques.
Le fonds d’amorçage Technocom 2, financé par CDC Entreprises avec Alcatel-Lucent, Orange, Groupe Seb et Soitec, cible de très jeunes sociétés françaises spécialisées dans les technologies numériques appliquées dans quatre domaines : les télécommunications, l’énergie et la maison intelligente, la santé et le bien-être, les transports et la ville intelligente.

Promouvoir et communiquer

Orange, partenaire d’événements pour les startups

VIVA TECHNOLOGY, StartUp Connect / Paris 2016

Orange est partenaire, avec AXA, BNP Paribas, EY et Google, de VIVA TECHNOLOGY, crééé par Publicis Groupe et le Groupe Les Echos. Viva Technology rassemblera à Paris du 30 juin au 2 juillet 2016 tous les acteurs de la transformation digitale. 5 000 startups auront la possibilité de collaborer avec plusieurs dizaines de milliers de dirigeants, d’investisseurs, d’universitaires et de leaders d’opinion du monde entier et de participer à la transformation des grandes entreprises.
Cet événement exceptionnel va consacrer la place de la France dans l’univers de l’innovation et des startups et sera ouvert le dernier jour au public. En savoir plus : www.vivatechnologyparis.com

hello startup, une émission novatrice proposée par Orange, BFM Business et BFM TV

Hello startup est une émission hebdomadaire, animée par Stéphane Soumier, qui vise à aider les startups françaises et européennes à se faire connaître par des clients, des partenaires, des investisseurs. Orange est à l’initiative de cette émission lancée le 7 mars 2014. Les startups qui souhaitent participer à l’émission peuvent proposer leur candidature sur le site officiel : www.hellostartup.fr

Orange partenaire principal du Hello Tomorrow Challenge

Ce concours international a pour objectif de créer et développer un écosystème interdisciplinaire à l’échelle mondiale pour briser le cloisonnement des compétences et placer la technologie au coeur du processus de création de valeur. Il vise à apporter formation, soutien financier et visibilité aux jeunes qui veulent entreprendre. Partenaire principal du challenge pour la 2ème année consécutive, Orange apporte un soutien financier et assure notamment le mentorat de candidats. Le Groupe sera par ailleurs membre du jury des catégories « énergie/environnement », « santé », « IT/Télécom » et « transports/mobilité », ainsi que du jury final.

Orange, partenaire de Futur en Seine, pour la 6ème année consécutive

Orange est un partenaire historique de Futur en Seine, le festival du numérique organisé par Cap Digital. A travers ce partenariat, Orange s’inscrit plus que jamais dans une démarche d’acteur majeur de l’innovation numérique, au coeur de sa croissance et de sa différenciation, aux côtés des startups et des entreprises innovantes.

Innover au bénéfice des individus et de la société

Orange soutient l’innovation ouverte à fort impact sociétal

L’innovation sociétale est au coeur d’un entrepreneuriat d’un nouveau type, qui allie autonomie financière, mode de fonctionnement en réseau et réponses à des enjeux sociétaux. Transition énergétique, inclusion des populations fragiles ou souffrant de handicaps, nouvelles formes de vivre et échanger ensemble… ces nouveaux entrepreneurs portent des réponses d’avenir et puisent dans les technologies pour se déployer.

Partout dans le monde, des femmes et des hommes développent des activités économiques différentes, au service de l’Homme et de la société. Ils créent ainsi de véritables opportunités en termes de création d’emploi au sein même des territoires avec un impact qui peut résonner plus largement. La capacité de l’entrepreneuriat social à apporter des solutions efficaces et innovantes à une grande diversité de problèmes économiques, sociaux et environnementaux n’est plus à démontrer. Le défi est désormais bien le développement de cette nouvelle économie et la contribution que peuvent y apporter les pouvoirs publics mais aussi la sphère privée.

Orange encourage l’entrepreneuriat social

Orange est persuadé que la capacité d’innovation croît grâce à la richesse des interactions entre acteurs d’horizons différents.

Les forces et le savoir-faire d’Orange au service du développement de La Ruche
Orange s’est associé à La Ruche, acteur référent de l’entrepreneuriat social en France pour déployer en région le modèle parisien qui a fait ses preuves depuis 2008. S’appuyant sur son maillage territorial et sur ses nombreux collaborateurs travaillant partout en France, Orange accompagne La Ruche dans son ambition de développement. Cette démarche prend plusieurs formes : une participation aux frais d’installation, la mise à disposition des ressources technologiques indispensables au travail des entrepreneurs mais également l’implication et le partage d’expérience de salariés d’Orange dans l’animation des émanations locales de la Ruche.

5ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique, en 2015
Fort du succès des quatre éditions précédentes, le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique récompense les entrepreneurs proposant des produits ou des services qui s’appuient de façon innovante sur les TIC pour répondre aux besoins des populations du continent africain dans des domaines variés comme la santé, l’agriculture, l’éducation, l’énergie, l’industrie ou encore le commerce. En quatre ans, plus de 2 000 projets ont été déposés pour le Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique. Cette mobilisation des candidats reflète la dynamique entrepreneuriale et le potentiel des télécommunications sur le continent africain.

Les quatre gagnants du prix 2015 bénéficieront d’un apport financier (25 000€, 15 000€ et 10 000€), d’un accompagnement de six mois par des professionnels de l’entrepreneuriat et des TIC et, comme l’année dernière, le premier prix se verra offrir par Orange le dépôt d’un brevet dans le pays de déploiement de son projet.

Orange soutient les innovateurs et le développement de services dans les pays émergents

Le Challenge Humanitech
Depuis 2010, Orange organise chaque année avec les Casques Rouges un concours dédié aux étudiants sur l’axe humanitaire et numérique. C’est l’occasion pour les jeunes générations de mettre leur créativité au service d’une cause nationale et internationale, avec des projets innovants autour du numérique.

Le prix ArtScience
Fondé à Boston en 2009, ce prix fait partie du réseau international ArtScience Labs, créé par le fondateur du Laboratoire, David Edwards. Il a pour objectif de stimuler la créativité de jeunes étudiants en les incitant à rapprocher deux domaines culturels : l’art et la science.

Digital Society Forum
Le « Digital Society Forum » initié par Orange et dont la vocation est d’éclairer les changements sociétaux importants induits par le numérique, des rencontres collaboratives inter cantines (Paris, Rennes, Nantes) sont organisées autour de thèmes qui ont été préalablement débattus par des sociologues, des psychologues, des chercheurs et des acteurs du monde numérique : les relations 2.0, la famille connectée, les nouvelles formes d’apprentissage, les migrants connectés et le travail à l’ère du numérique…

Programme développeurs, en Tunisie
Accessible à tous et totalement gratuit, le Programme Développeurs d’Orange Tunisie offre un ensemble d’activités complémentaires qui accompagnent les jeunes talents afin de créer leur propre application mobile. Trois ans après son lancement, 3 000 personnes ont été initiées au codage, 2 800 étudiants formés au sein de leurs universités et plus de 100 jeunes ont été encadrés et coachés à l’Orange Developer Center, un laboratoire nique en Tunisie dédié à l’univers du développement mobile. Cinquante applications sont nées de ce programme et plus de 100 développeurs ont été recrutés.

Concours Data for Development
Opérateur de télécommunications majeur en Afrique, Orange produit un volume important de données numériques. Pour analyser l’intérêt de ces données et identifier les applications potentielles, Orange et des filiales ont lancé le challenge Data for Development, ouvert à la communauté scientifique mondiale, en Côte d’Ivoire, en 2012, et au Sénégal, en 2014.

Le premier objectif du challenge, en lien avec la politique d’Orange en faveur du développement, est de contribuer au développement et à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Services mobiles pour l’agriculture, au Niger, au Mali, en Côte d’Ivoire et à Madagascar
Le service mobile Labaroun Kassou a été développé avec le Réseau National des Chambres d’Agriculture du Niger (RECA) en 2011. Il permet aux agriculteurs, transporteurs et entreprises agricoles des zones rurales de connaître les cours des denrées agricoles sur les différents marchés et de bénéficier d’informations météorologiques et techniques afin de maximiser leurs récoltes. Après le succès des expérimentations menées au Niger, Orange a lancé deux nouvelles offres en 2013 : Sénékéla au Mali (conseils agricoles et informations sur les prix du marché) et SIM Anacarde en Côte d’Ivoire (informations et conseils sur la filière Anacarde). En mai 2014, Orange Madagascar a lancé, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Antanarivo, bazar mada, un service d’information sur le marché agricole qui permet de consulter les prix des produits, et de négocier des achats en gros.

Community phones au Mali, au Niger, en Côte d’Ivoire, en Centre Afrique, au Cameroun et à Madagascar
Ce concept développé par le Groupe en collaboration avec la fondation Grameen permet d’apporter un accès collectif à la téléphonie mobile dans 4 350 villages de ces pays. Outre un accès aux communications à moindre coût, ces téléphones communautaires favorisent le développement de micro-entreprises : une personne équipée d’une antenne, d’un téléphone mobile et d’un chargeur de batterie solaire peut en effet devenir l’opérateur de tout un village.

 

Orange aide ses salariés à concrétiser leurs projets d’entreprise

Si le Groupe Orange accompagne les startups externes dans leur développement, les salariés peuvent également bénéficier d’un accompagnement pour les aider à concrétiser leurs projets.

Le dispositif d’aide à la création d’entreprise, qui existe dans le Groupe depuis plusieurs années, vient d’être renforcé pour aider ceux qui le souhaitent à créer une startup dans le monde du digital.
Ce dispositif prévoit notamment la possibilité pour le salarié entrepreneur d’utiliser des projets d’innovation mis à sa disposition, de confronter son projet et ses choix à la réalité du marché, de développer un prototype dans le cadre d’une période d’incubation et de bénéficier du soutien d’experts de l’entreprise.

Cette dynamique d’innovation ouverte aux salariés contribue également à un écosystème d’entreprises innovantes proches d’Orange et potentiellement partenaires de son business, créatrices de valeur pour elle-même et pour l’ensemble du tissu économique.

Depuis que le dispositif d’essaimage existe, ce sont plus de 70 entreprises qui ont été créées par les salariés d’Orange générant ainsi plus de 350 emplois

Repères : la chaîne de recherche et d’innovation d’Orange

Chaque jour, nos 5 000 chercheurs, ingénieurs, techniciens, designers et marketeurs consacrent leur énergie et partagent leurs expertises au service des clients.

Au travers de son réseau des Orange Labs, du ²ntre, d’Orange Silicon Valley et d’Orange Vallée, Orange est présent dans 12 pays (Chine, Côte d’Ivoire, Egypte, Etats-Unis, France, Inde, Japon, Jordanie, Pologne, Roumanie, Royaume-Uni, Tunisie) répartis sur quatre continents (Afrique, Amérique du Nord, Asie et Europe).

Les Orange Labs portent les activités de recherche et coordonnent les activités de normalisation du Groupe. Ils pilotent également sa stratégie réseaux. Ils ont la responsabilité technique globale des produits et services d’Orange, depuis la définition et la création des services innovants jusqu’à la maintenance des solutions mises en oeuvre dans chaque pays.

Le Technocentre, l’ « usine à produits et design » d’Orange, assure le marketing produits, c’est-à-dire la conception et la livraison des produits et services innovants à valeur ajoutée et adaptés aux besoins des clients d’Orange des pays où le Groupe est présent.

Il définit aussi et met en oeuvre la stratégie de design pour tous nos produits et services de façon à assurer aux clients une expérience cohérente à travers les diverses interfaces.

Orange Silicon Valley, le centre de développement d’Orange à San Francisco détecte et approfondit les tendances qui se dessinent dans la Silicon Valley, identifie les technologies et produits innovants, pour faire des propositions stratégiques pour demain.

Orange Vallée a pour rôle de faire de l’innovation rapide dans le domaine des services Internet, fixe et mobile. De la taille d’une startup, elle gère ses projets de A à Z, de la fabrication des premières maquettes jusqu’à la commercialisation auprès des clients. Pour cela, elle réunit sous le même toit, en mode agile, des experts de différentes nationalités et de différentes disciplines.

En 2014, Orange a consacré 732 millions d’euros à la recherche et l’innovation.

Contacts presse : 01 44 44 93 93 – service.presse@orange.com

Sylvie Duho : sylvie.duho@orange.com

Olivier Emberger : olivier.emberger@orange.com






Votre message a bien été envoyé.
Veuillez remplir tous les champs précédés d'un *
Veuillez remplir une adresse email valide