Orange Cyberdefense

Dossier de presse
Janvier 2017

Edito de Michel Van Den Berghe
Président d’Orange Cyberdefense

Faire de la sécurité numérique un facteur de compétitivité
La transformation numérique des entreprises est devenue une condition majeure de leur croissance. En investissant dans les technologies de l’information, elles doivent cependant veiller à se protéger face à des cybermenaces qui sont en constante évolution. Pour les accompagner dans cette démarche qui doit allier le savoir-faire technique à la connaissance des organisations, Orange Business Services a fait le choix de devenir un acteur européen de référence en réunissant son expertise en matière de sécurité numérique au sein d’une seule entité, Orange Cyberdefense.

La conception d’une stratégie de cybersécurité et son déploiement au sein d’une entreprise, tant au niveau local qu’à l’échelle internationale, exigent la mise en commun de compétences variées et au fait des technologies. C’est la raison pour laquelle nous développons une approche holistique de la sécurité : qui analyse l’état des équipements et des infrastructures des sociétés clientes, établit une stratégie de protection et de conseil adaptée aux particularités du système d’information concerné, et qui intègre les mutations continues des moyens d’attaque. Notre laboratoire d’épidémiologie et les équipes qui travaillent au sein de notre CERT (Computer Emergency Response Team) analysent tout au long de l’année un volume considérable de logiciels malveillants en circulation et décortiquent les modes de contamination détectés sur le réseau.

Cette masse d’informations à haute valeur ajoutée vient alimenter les sondes et les bases documentaires de nos CyberSocs, véritables tours de contrôle de la sécurité de nos clients. Cette surveillance des équipements techniques est opérée 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Cette sécurisation de l’information des entreprises est également déployée dans les outils de communication mobile. Il s’agit de protéger par un chiffrement robuste les usages habituels d’un smartphone : communications vocales, SMS, visioconférences… En collaboration avec les Labs d’Orange, nous développons des outils et des techniques qui prennent en compte le caractère protéiforme de la menace numérique.

Pour mener à bien notre ambition de devenir un acteur européen de référence dans le domaine de la cybersécurité auprès des entreprises de toutes tailles, nous investissons particulièrement dans la formation de nos collaborateurs, en veillant à créer un cadre de travail agréable avec une politique de gestion des ressources humaines qui mise sur le développement des talents. Les équipes d’Orange Cyberdefense sont fières d’accompagner les entreprises dans la protection de leurs actifs essentiels et la réussite de leur transformation numérique.


Michel Van Den Berghe
Président d’Orange Cyberdefense

Introduction

Orange Cyberdefense, l’entité d’Orange Business Services dédiée à la sécurité des entreprises

Orange Business Services, division du groupe Orange, accompagne au quotidien la transformation digitale de plus de 2 millions de professionnels, entreprises et collectivités en France, et plus de 3 000 multinationales sur les cinq continents.

Dans un monde ultra connecté, où les entreprises stockent leurs propres données et celles de leurs clients dans le cloud, où les données sont échangées massivement et en permanence et où les cybermenaces s’intensifient et revêtent des formes de plus en plus complexes, la sécurité est devenue, en un temps record, un enjeu business majeur des entreprises, tous secteurs et toutes tailles confondus.

Données économiques et financières, données personnelles des clients et des collaborateurs, informations liées à la propriété intellectuelle et à la réputation des entreprises, les actifs des entreprises à sécuriser n’ont jamais été aussi nombreux.

Afin de répondre aux besoins croissants des entreprises, Orange Business Services a réuni depuis janvier 2016 l’ensemble de ses compétences et infrastructures dédiées à la sécurité au sein de son entité Orange Cyberdefense. Orange Cyberdefense rassemble précisément les expertises et infrastructures sécurité historiques d’Orange Business Services, auxquelles se sont ajoutées celles de la société Atheos acquise en 2014 et celles de Lexsi acquise en 2016. Orange Cyberdefense met les multiples implantations d’Orange Business Services à travers le monde et ses 30 années d’expérience en sécurisation d’infrastructures sensibles tant au service des PME que des multinationales, toutes localisations et tous types de projets confondus.

Orange Cyberdefense en chiffres

+1 200
collaborateurs experts des métiers de la sécurité

 

6
Security Operation Centers (SoC) surveillent et réagissent aux événements 24/7/365 dans le monde entier :

  • 2 en France,
  • 1 en Belgique,
  • 1 en Inde,
  • 1 à l’Ile Maurice,
  • et 1 en Egypte,
    dont 2 CyberSoCs à Rennes et New Delhi qui réunissent 120 experts chargés d’observer plus de 21 milliards d’événements par jour pour le compte de plus de 80 grandes entreprises et organisations

1
Computer Emergency Response Team (CERT) en France avec des relais à Montréal au Canada et à Singapour pour assurer le suivi 24/7/365

 

2,8
Tbps de capacité de traitement par l’intermédiaire des 3 « Scrubbing Centers » en France et aux Etats-Unis. Il s’agit de centres de nettoyage de trafic qui sont activés lorsqu’une attaque est détectée.

1
laboratoire d’épidémiologie qui étudie et intègre dans les outils d’analyse de la menace 20 000 à 30 000 logiciels malveillants non encore détectés par les solutions standard de sécurité chaque jour

 

n°1
des fournisseurs de services de sécurité IT en 2015 en France pour la 4ème année consécutive selon les estimations de Pierre Audoin Consultants (PAC) avec une croissance 2014/2015 de 11% et une part de marché 2015 de 7,9%. Lexsi est classé 11ème avec une estimation de croissance 2014/2015 de 13% et une part de marché 2015 de 1,7%.
Copyright Pierre Audoin consultants, 2016. All rights reserved

 

8%
de croissance au 3ème trimestre 2016 sur les activités sécurité sur les 12 derniers mois

 

10 000
équipements de sécurité managés par Orange Cyberdefense

Orange Cyberdefense : une présence internationale

Augmentation et complexification des menaces

Des menaces en progression et toujours plus ciblées

La cybercriminalité s’industrialise face à l’intensification de la concurrence qui frappe nombre de secteurs d’activité et face à l’explosion des nouveaux usages et services numériques. Autrefois simples, diffuses et aisément identifiables, les attaques sont désormais sophistiquées, ciblées et furtives.
Les menaces d’intrusion visent les infrastructures autant que les terminaux et les utilisateurs.

Le profil des cybercriminels, leur nombre et leurs motivations ont changé, les velléités de rançonnage n’étant plus uniquement industrielles. Leurs stratégies s’affinent. Les fraudeurs sont en mesure de téléguider avec précision les cyberattaques en temps réel. Ils font agir leurs logiciels malveillants en fonction des équipements de sécurité et des stratégies de défense détectés.

Lexique des attaques les plus répandues


Phishing ou hameçonnage : technique utilisée par des fraudeurs pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d'identité. La technique consiste à faire croire à la victime qu'elle s'adresse à un tiers de confiance — banque, administration, etc. — afin de lui soutirer des renseignements personnels : mot de passe, numéro de carte bancaire, date de naissance, etc. Elle peut se faire par courrier électronique, par des sites web falsifiés ou autres moyens électroniques.

Spear Phishing : désigne en sécurité informatique une variante de phishing. Contrairement au phishing  traditionnel caractérisé par l'envoi d'un message générique à un grand nombre de destinataires, le spear phishing se focalise sur un nombre limité d'utilisateurs – souvent un seul – auxquels est envoyé un message personnalisé.

Fraude au président : il s'agit de se faire passer pour un chef d'entreprise dans le but d'enclencher un virement frauduleux. Les fraudeurs convainquent les employés d'une entreprise de leur verser de toute urgence une somme importante sous le prétexte d'une fausse dette, par exemple. Il est presque impossible de détecter qu’il s’agit de fraudeurs car ils opèrent de manière à connaître chaque détail de l'entreprise.

DDoS : En anglais, Denial of Service attack (DoS) ou Distributed Denial of Service attack (DDoS) signifie attaque par déni de service. Dans le cas d’une attaque DDoS, une armée de robots envoie un grand nombre de requêtes à un équipement – hébergeur, serveur, application web, etc. – afin de provoquer à distance un blocage total du service attaqué par la saturation de ses moyens de réponse. L'attaque par déni de service peut ainsi bloquer un serveur, l'accès à un site web ou la distribution de courriel dans une entreprise.



Des normes et réglementations qui influent sur la politique de sécurité des entreprises

Face au renforcement des obligations imposées aux Opérateurs d’Importance Vitale (OIV) ou encore du cadre légal européen à travers la Directive européenne NIS (Network and Information Security), les Etats étoffent le cadre juridique des entreprises en matière de sécurité afin de réagir face à la multiplication des cyberattaques.
A horizon 2030, ce principe de normalisation sera étendu à un périmètre plus large. L’ouverture des réseaux informatiques, la progression des menaces, la croissance des usages numériques, notamment sur le plan économique et social, nécessiteront une maîtrise étatique de la cybersécurité encore plus poussée. Dans ce contexte, réaliser un reporting de conformité pourrait s’avérer complexe pour une entreprise. L’enjeu visera à standardiser la sécurité à l’aide de labels, en fonction du contexte d’utilisation et de la réglementation sectorielle. Les objets connectés seront, par exemple, particulièrement concernés.


La sécurisation : un enjeu partagé par toutes les directions au sein de l’entreprise

Le périmètre à sécuriser est de plus en plus étendu et ouvert. La question de la sécurité devient un enjeu transverse au-delà des seules Directions des Systèmes d’Information des entreprises. Les risques juridiques, industriels et financiers liés au piratage informatique font de la cybersécurité un sujet stratégique que les analystes financiers intègrent désormais dans les critères d’évaluation des entreprises. Protéger les nouveaux processus numériques, les métiers et savoir-faire de demain est un axe de progrès, d’innovation et de développement stratégique des entreprises.

Baromètre Cybersécurité 2017 : où en est l'industrie française ?

Orange Cyberdefense sécurise les actifs les plus précieux des entreprises

La cybersécurité au cœur de la stratégie d’Orange Business Services

Afin de protéger les entreprises contre les cyberattaques, Orange Business Services a fait le choix, à travers Orange Cyberdefense, de développer une approche globale et proactive de la sécurité, depuis la définition de la stratégie jusqu’à sa mise en œuvre et sa gestion opérationnelle. Une approche qui s’adresse tant aux grandes qu’aux petites et moyennes entreprises, qui elles aussi sont en pleine transformation numérique, ou qui se doivent d’assurer à leurs partenaires business la conformité de leur système d’information.

Parce que l’accompagnement de la transformation digitale des entreprises est l’un des piliers du plan stratégique du groupe Orange « Essentiels2020 », la cybsersécurité s’est naturellement imposée comme un levier de croissance incontournable pour Orange Business Services et une priorité pour ses clients entreprises.

La mission d’Orange Cyberdefense

Le risque zéro n’existant pas en matière de sécurité, l’entreprise doit se concentrer sur la protection des actifs sensibles et limiter au maximum l’impact des incidents qui ne pourront être évités. Aujourd’hui la question n’est plus de savoir si l’entreprise va être attaquée, mais comment elle doit sécuriser ses essentiels. C’est à cet enjeu qu’Orange Cyberdefense répond en accompagnant les entreprises à protéger leurs actifs les plus précieux :

Acquisition de Lexsi, un leader européen de la cybersécurité spécialiste des « Threat Intelligence Services » ou veille sécurité

Avec l’acquisition de Lexsi en avril 2016, Orange Cyberdefense a renforcé ses capacités de « Threat Intelligence » en se dotant du premier CERT (Computer Emergency Response Team) privé d’Europe. Les CERT sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations. Ce centre mobilise les compétences des experts en intervention d’urgence et en cyberintelligence afin d’anticiper les menaces et de riposter aux attaques.

Un positionnement d’opérateur sans équivalent sur le marché cybersécurité

Le marché français de la sécurité pour les entreprises est composé de sociétés de services informatiques, de cabinets de conseil indépendants et d’industriels du secteur de la défense.

Le temps de réaction étant aujourd’hui un facteur clé pour endiguer une attaque tout en assurant une continuité de service, l’appartenance d’Orange Cyberdefense à un opérateur de télécommunications mondial lui permet d’intervenir, de superviser et de sécuriser les données transitant via le réseau avant même que les menaces ne se matérialisent dans le système d’information de l’entreprise. Ce statut d’opérateur confère à Orange Cyberdefense une position sans équivalent sur le marché de la sécurité. C’est également un atout dont bénéficie Orange pour ses propres infrastructures.

En s’appuyant sur Orange Cyberdefense, les entreprises tirent par ailleurs profit de la position d’opérateur souverain d’Orange en matière de Cloud Computing. Les entreprises bénéficient ainsi de l’engagement d’Orange sur la protection et la localisation des données en France et sur l’exploitation du service par des personnes dûment habilitées.

Orange Cyberdefense tire également parti de la force d’innovation du groupe Orange.
En collaboration avec les équipes des Orange Labs, Orange Cyberdefense propose des solutions innovantes en matière de sécurité telles que DDoS Protection contre les attaques en déni de service (DDoS).

Le Malicious URL Database (MUD) : la pierre angulaire de la threat intelligence (ou veille sécurité) d’Orange Cyberdefense avec les Orange Labs


Développée à 100% par les ingénieurs et chercheurs des Orange Labs depuis 2014, cette base de connaissance corrèle une multitude de données à travers le monde issues de sources hétérogènes dans le but de détecter les nouvelles menaces. MUD analyse et cartographie en temps réel les informations issues de machines, serveurs ou adresses IP contaminés ou détectés comme malveillants.
En s’appuyant sur des sources et des API externes, issues de différents éditeurs du monde de la cybersécurité, MUD gère plusieurs millions d’informations, qui viennent ensuite enrichir les différents services sécurité du groupe Orange dont le CyberSOC ou encore le CERT, mais également le Security Information and Event Management (SIEM). Ce dernier profite d’une mise à jour des plus précises, qui lui permet de détecter très rapidement les nouvelles menaces.
MUD fournit une cartographie en temps réel des cybermenaces au travers d’un tableau de bord et d’un moteur de recherche.

Un savoir-faire et des expertises uniques

Orange Cyberdefense s’appuie sur la richesse et la spécificité de ses compétences humaines, sur la performance des organisations et sur les équipements à disposition pour anticiper, analyser et contrer les menaces.

Des experts à la pointe
Ingénieurs en cyberdéfense, cyberarchitectes, chefs de projet management de la sécurité, auditeurs techniques et organisationnels, ingénieurs sécurité des systèmes, hackeurs éthiques, intégrateurs, développeurs, etc., Orange Cyberdefense compte plus de 1 200 collaborateurs experts pluridisciplinaires spécialisés dans les métiers de la sécurité.

Les collaborateurs se répartissent autour de trois grandes directions opérationnelles :

Les Hackers éthique, un métier à part


Les équipes d’ « hackers éthiques » intègrent leur culture de l’intrusion informatique pour fournir les éléments de protection les plus performants. En effet, leur mission est d’éprouver des environnements informatiques (applications, sites internet,…) en utilisant des scénarios d’attaques crédibles et complets. Ces tests d’intrusion (ou encore pentests) permettent d’identifier des vulnérabilités (failles), des défauts de conception, des éléments corrompus… pouvant être exploités par des cyber attaquants et ainsi fournir aux entreprises les éléments pour améliorer leur posture de défense.

Les SOCs et les CyberSOCs : surveiller les menaces et réagir aux attaques

Orange Cyberdefense dispose de six SoCs (Security Operation Centers), dont deux CyberSoCs, qui surveillent et réagissent aux événements 24/7/365 dans le monde entier. Les SoCs sont localisés en France (deux), en Belgique, en Inde, à l’Ile Maurice et en Egypte. 

Paroles d’expert : Sébastien Roncin – Expert CyberSoC


Avec plus de 15 ans d’expérience dans le domaine de la sécurité, Sébastien Roncin est responsable des services supportés par le CyberSOC au sein d’Orange Cyberdefense. Il a également développé une forte expertise dans l’intelligence de la menace qui lui permet de faire évoluer l’ensemble des services du CyberSOC pour répondre efficacement aux besoins des entreprises en matière de gestion de la menace.

Quelles sont les différences entre un SoC et un CyberSoC ?
Chez Orange, nous faisons une vraie différence entre la notion de SoC et de CyberSoC. Un SoC est en charge de gérer exclusivement les infrastructures de sécurité de nos clients à travers le monde : il est donc constitué d’experts en matière d’environnement de sécurité. Le CyberSoC, constitué d’experts de l’incidentologie de sécurité, de la menace et d’analystes est en charge de gérer les menaces et les incidents de sécurité remontés par des équipements de sécurité et de simuler/ tester les attaques. Il bénéficie également de toute la connaissance en matière de menaces centralisée sur le MUD, notre base de données alimentée en temps réel.

Comment s’organisent les deux CyberSoCs ?
Les CyberSoC se répartissent sur deux sites en France et en Inde. Cette co-localisation permet de faciliter le partage d’expérience et ainsi améliorer l’efficacité des CyberSoCs pour nos clients, en s’alimentant de ce qui a été détecté sur le réseau et le système d’information du groupe Orange. Cette couverture planétaire rend possible le suivi en 24/7 de tous les clients.

Quels sont les apports du CyberSoC au sein d’Orange Cyberdefense ?
Le CyberSoC apporte une vraie valeur ajoutée à nos clients, en fournissant une supervision et une analyse des alertes de sécurité en 24/7. Le tout automatique ou le plug & play n’existe pas encore. Même si certaines technologies sont de plus en plus performantes dans la détection d’incidents de sécurité, elles nécessitent aussi une expertise humaine pour comprendre en détail le résultat issu de ces solutions, ceci afin que le client final ait une idée claire du plan d’actions à mener.
Ses équipes d’analystes et d’experts aux compétences pluridisciplinaires - techniques, juridiques, métiers, mobilisables en 24/7 - s’appuient sur un portfolio d’outils de dernière génération et entretiennent des alliances stratégiques avec l’ensemble de l’écosystème de sécurité mondiale : CERTs partenaires, hébergeurs, forces de l’ordre, opérateurs, éditeurs, etc.



Les CyberSoCs, situés à Rennes et à New Delhi, rassemblent depuis 2010 toute l’expertise du Groupe en matière d’anticipation et de traitement des menaces en cybersécurité. Les 120 experts, répartis sur ces deux sites, assurent la gestion des vulnérabilités, analysent plus de 21 milliards d’événements par jour au travers des solutions SIEM (Security Information and Event Management), étudient les impacts, organisent les mesures de remédiation et mènent les analyses forensics après attaques pour le compte de plus de 80 grandes entreprises et organisations. Les CyberSoCs s’organisent autour de trois niveaux d’intervention s’appuyant à chaque fois sur des expertises précises :

Enfin, le Security Manager ou responsable service client sécurité pilote les gestions de crise et propose aux clients des plans d’amélioration de leur politique de sécurité. Il est le chef d’orchestre du processus d'amélioration.

Le Laboratoire d'Epidémiologie : analyser le comportement et l'évolution des malwares

Grâce à son Laboratoire d’Epidémiologie, Orange Cyberdefense peut détecter certaines attaques de 30 minutes à une heure avant qu’elles ne se produisent. Chaque jour ce sont ainsi 20 000 à 30 000 logiciels malveillants non encore détectés par les solutions standards de sécurité qui sont étudiés et intégrés dans les outils d’analyse de la menace.
Le Laboratoire d’Epidémiologie est un centre de profilage des comportements des logiciels malveillants ou malwares complémentaire aux offres de sécurité utilisées par les clients d’Orange Cyberdefense.
Il analyse la menace pour identifier certains signaux faibles précurseurs d’attaques, notamment en matière de déni de service.

Le Laboratoire développe des schémas sur le traitement de menaces malwares. Les procédés s’appuient sur le traitement 24/7 d’échantillons malwares qui sont placés, exécutés au sein d’équipements physiques et subissent des traitements systèmes et signaux uniques. Le procédé mis en place par le Laboratoire a la particularité de pouvoir laisser le logiciel malveillant s’exécuter dans un environnement de confiance, et ce, pendant suffisamment de temps pour permettre d’étudier et de pronostiquer toutes les informations nécessaires à la mise en place des meilleurs systèmes de détection en temps réel au sein des entreprises.
Le but est de fournir des indicateurs de compromission (IoC) pour détecter ou confirmer les équipements potentiellement infectés, mais également de l’intelligence (renseignements pertinents, corrélés, filtrés, profilés) supplémentaire aux sondes réseaux pour localiser un équipement impacté sur le réseau du client.



Marc Blanchard est « profiler et cyber-stratégiste » au sein du Laboratoire d’Epidémiologie d’Orange Cyberdefense 

Depuis 1986, Marc Blanchard met en application permanente les conclusions de ses recherches sur les comportements épidémiologiques de signaux générés par les malwares actifs. Ses conclusions permettent de proposer des stratégies de contre-mesures basées sur de l'intelligence non-conventionnelle afin d'apporter des tactiques de Cyberdefense pro-actives et prédictives.



Nicolas Pougetoux, directeur du CERT d’Orange Cyberdefense

Après 10 ans à la tête du département Audit, Nicolas Pougetoux dirige depuis 2015 le CERT-Lexsi d’Orange Cyberdefense.
Sa mission, au sein du premier CERT privé, est de superviser l'accompagnement de ses clients dans la lutte contre les cybermenaces et de fournir une offre de cyber intelligence permettant d'anticiper la menace et de contrer les attaques.

Le CERT : surveiller, anticiper et riposter aux attaques

Avec l’acquisition de Lexsi, Orange Cyberdefense a renforcé ses capacités de « Threat Intelligence » ou veille sécurité en se dotant du premier CERT (Computer Emergency Response Team) privé d’Europe. Les CERTs sont des centres d'alerte et de réaction aux attaques informatiques, destinés aux entreprises ou aux administrations. Ce centre mobilise les compétences de ses experts en intervention d’urgence et en cyberintelligence afin d’anticiper les menaces et de riposter aux attaques.
Ses équipes d’analystes et d’experts aux compétences pluridisciplinaires – techniques, juridiques, métiers – mobilisables en 24/7 s’appuient sur un portfolio d’outils de dernière génération et entretiennent des alliances stratégiques avec l’ensemble de l’écosystème de sécurité mondiale : CERTs partenaires, hébergeurs, opérateurs, éditeurs, etc

Des solutions pour l’ensemble de la chaîne de risques

Depuis la définition de la stratégie sécurité jusqu’à sa gestion opérationnelle en passant par sa mise en œuvre, Orange Cyberdefense propose une approche globale et des services managés, intégrés et hybrides de pointe pour répondre à l’ensemble des problématiques de sécurité des entreprises, quelle que soit leur taille et leur secteur d’activité.
Pour se protéger efficacement dans un environnement mouvant et contre des attaques en perpétuelle mutation, l’entreprise fait face à des besoins en sécurité à plusieurs niveaux :

Orange s’adapte aux besoins de ses clients avec des offres packagées et, en tant qu’intégrateur, des solutions sur-mesure en France comme à l’international. Les solutions et services développés par les équipes d’Orange Cyberdefense permettent de répondre à cinq enjeux majeurs :

1. Sécuriser les infrastructures et systèmes critiques ou industriels

Afin de construire un environnement de confiance et assurer la protection de l’ensemble des échanges de l’entreprise, Orange Cyberdefense via la direction opérationnelle : Infrastructure de confiance (Trusted Infrastructure), conçoit, met en œuvre et pilote les mécanismes de protection des infrastructures et des applications.

Orange Cyberdefense propose ainsi des solutions de pare-feu classique et applicatif, de contrôle de bande passante, de chiffrement, de filtrage URL et de nettoyage de trafic de navigation. La protection des infrastructures est l’enjeu auquel répond par exemple Web Protection Suite en sécurisant les usages d’internet en mode cloud via le nettoyage de tout trafic malveillant susceptible de menacer la navigation des utilisateurs sur internet.



2. Gérer les identités et les données

Orange Cyberdefense protège les accès aux ressources internes et aux applications cloud. A titre d’exemple, la solution Flexible Identity Authentication permet de mettre en œuvre des moyens de très haut niveau garantissant la sécurité des données et réduisant le risque d’accès non autorisés à des ressources d’entreprise sensibles.

Flexible Identity Authentication, offre une authentification multi-facteurs renforcée et adaptée au profil de chaque utilisateur pour s’adapter aux nouvelles façons de travailler des entreprises – Bring Your Own Device ou BYOD et Cloud Computing. Cette offre permet d’appliquer une politique d’authentification cohérente dans toute l’entreprise – réseaux VPN, applications, portails web.

3. Surveiller les réseaux, anticiper les menaces et réagir

Orange Cyberdefense est en capacité de détecter de potentiels incidents de sécurité et met à disposition de ses clients son expertise et ses ressources pour assurer la surveillance, la détection, la réaction et la veille des infrastructures et données clients. Orange Cyberdefense assiste par ailleurs ses clients dans la prévention des risques dommageables à leur e-réputation par exemple en maîtrisant l’information virale qui circule.
Avec sa gamme de solutions DDoS Protection, Orange Cyberdefense pratique une stratégie de défense offensive avec pour objectif de maintenir les services des entreprises opérationnels et éviter les dénis de services en protégeant les applications web, les DNS, la bande passante internet et plus largement les data centers. Orange s’appuie sur son Laboratoire d’Epidémiologie pour les signaux faibles, annonceurs d’attaques, et ainsi anticiper les attaques. Chaque solution est conçue en partenariat avec les meilleurs éditeurs du marché et le tout est opéré par le CyberSoC.

4. Auditer les politiques de sécurité en place

Orange Cyberdefense réalise des audits de vulnérabilité afin d’évaluer les faiblesses et d’identifier les actifs à sécuriser de façon prioritaire.

5. Conseiller l’entreprise sur la stratégie de sécurité à adopter

Orange Cyberdefense dispose d’équipes de consultants spécialisés et de formateurs pour accompagner les entreprises dans l’ensemble de leurs problématiques de sécurité. Les consultants d’Orange Cyberdefense réalisent un état des lieux susceptible d’être complété par une revue de la cyberstratégie de l’entreprise afin de définir les plans d’actions et d’enrichir les connaissances organisationnelles et techniques en sécurité de l’entreprise.

Zoom sur le DDoS


Le DDoS est une menace qui s’amplifie année après année.
De par l’utilisation d’internet, ce type de menace peut mettre à mal l’activité et l’image de toute entreprise dans le monde quelle que soit sa taille. Aujourd’hui, le DDoS s’est complexifié en combinant des attaques qui ne ciblent plus uniquement la bande passante, mais qui s’attaquent également aux infrastructures de sécurité et applicatives existantes.

Les défenses périmétriques sont généralement inefficaces face à ces menaces. Pour répondre efficacement à cette problématique de plus en plus prégnante pour les entreprises, Orange Cyberdefense a conçu un service global, DDoS Protection.

Ce service, s’appuie sur une démarche de « bout en bout », depuis l’identification et la compréhension du risque jusqu’à l’analyse post incident du DDoS en passant par le traitement de celui-ci. Les délais d’analyse et de remédiation offerts par DDoS Protection sont courts et peuvent aller jusqu’à la protection en temps réel.

L’expertise en matière de gestion de la menace et d’incidentologie des CyberSOCs permet le traitement de bout-enbout des attaques. Et grâce au Laboratoire de signal intelligence, véritable vigie du Net, Orange Cyberdefense est en capacité d’identifier des ordres planifiés (principe du mode opératoire des attaquants dans le cadre d’un DDoS) et ainsi anticiper certaines attaques en mettant en œuvre une stratégie de mitigation plus rapidement : les dommages causés par l’attaque sont alors réduits.

Relever le défi d’attirer et fédérer les meilleurs talents

Recruter les bons profils et les fidéliser représente un véritable défi pour tous les acteurs du marché de la cybersécurité où l’humain et les compétences font la différence. Orange Cyberdefense travaille à former les futurs talents et recruter les meilleurs experts au service de ses clients.

Orange Cyberdefense : attirer les passionnés


Depuis la création d’Orange Cyberdefense en janvier 2016, tout a été mis en place pour susciter l’intérêt de ces experts de la cybersécurité, aujourd’hui rares. Une politique RH de proximité dédiée à ces profils a ainsi été développée pour permettre à chacun d’être accompagné au quotidien, mais surtout dans son développement professionnel, grâce à un programme de gestion des carrières spécifique.

Les collaborateurs peuvent ainsi bénéficier de mobilité interne qu’elle soit verticale (progression hiérarchique) ou horizontale (devenir chef de produit, par exemple, après avoir été consultant).

A ce programme de gestion des carrières s’ajoute un panel de formations proposées soit par le groupe Orange, soit dans le cadre de l’Orange Cyberdefense Academy, tout juste lancée en ce début d’année 2017.
Cette académie vise à faire monter en compétences les collaborateurs d’Orange Cyberdefense, mais également à permettre à des passionnés de cybersécurité de bénéficier du meilleur enseignement tout en travaillant en contrat à durée indéterminée chez Orange Cyberdefense.

« Orange Cyberdefense Academy »

Pour répondre au manque de profils qualifiés en cybersécurité, Orange Cyberdefense a créé l’Orange Cyberdefense Academy, un ensemble de cursus de formations opérationnelles avec à la clé un CDI au sein d’Orange Cyberdefense. L’un de ces cursus est composé de formations techniques et fonctionnelles développées en collaboration et dispensées par le CNAM (Conservatoire National des Arts et Métiers), en cours du soir, dans les domaines de l’architecture des systèmes informatiques et des réseaux, de la gestion de la sécurité, de l’analyse et de la réponse aux codes malveillants, etc. Il permet l’obtention d’un diplôme de technicien supérieur et/ou d’ingénieur spécialisé en cybersécurité en fonction du niveau d’étude des candidats.

Orange Cyberdefense Academy propose également, en réponse à des besoins techniques spécifiques, un programme de formation interne, à destination des collaborateurs en place (en formation continue) et des nouvelles recrues, développé par ses propres experts et/ou des éditeurs de solutions de cybersécurité.

Orange Cyberdefense Academy s’adresse ainsi tant aux salariés d’Orange qu’à tous les passionnés de sécurité informatique, titulaires d’un Bac+2 ou plus, en réseau, en informatique ou en sciences, ou ayant une expérience professionnelle dans les métiers de l’informatique, désireux de rejoindre Orange Cyberdefense. La première session commence en mars 2017 pour une durée comprise entre quelques mois et un ou deux ans selon le cursus visé.

Création du Campus Orange Cyberdefense pour faire la différence

Composé de différentes entreprises acquises ces dernières années par Orange, Orange Cyberdefense est un savant mélange de cultures d’entreprises et de métiers. Afin de créer une émulation entre ces profils et un esprit d’entreprise fort, la direction d’Orange Cyberdefense développe des Campus Orange Cyberdefense dans les différentes régions. Ces campus sont conçus pour apporter aux collaborateurs un environnement de travail idéal pour s’épanouir professionnellement.

A l’occasion du Forum International de la Cybersécurité 2016 (FIC 2016), le président directeur général d’Orange Stéphane Richard annonçait la volonté du groupe Orange de créer un pôle cyberdéfense dans la métropole lilloise pour regrouper et attirer les talents de la région.

Un an après lors du FIC 2017, le premier campus sera inauguré à Lesquin au sud-est de Lille. Ce pôle rassemble une équipe spécialisée dans la sécurité informatique pour les clients entreprise à portée nationale et frontalière (Benelux), un centre de formation destiné aux collaborateurs et aux étudiants issus des écoles et universités techniques locales, l’IMT Lille Douai (ExTélécom Lille) et l’Université de Valenciennes, ainsi que les équipes d’Orange Cyberdefense du Nord de la France. Le site choisi répond aux exigences d’espaces de travail spécifiques à la cybersécurité - salle de crise, locaux étanches et non partagés - et à la vocation de formation du site avec des salles dédiées. Il réunit une trentaine de personnes de toutes expertises confondues sur plus de 1500 m2. L’ambition est de doubler les effectifs d’ici à fin 2017. Courant 2017, La Défense accueillera le Campus Orange Cyberdefense Paris, où sera regroupée la plus grande partie des équipes d'Ile de France.

Des ambitions à l’international pour fidéliser et attirer

La rareté des profils qualifiés en cybersécurité n’est pas un phénomène national. De nombreuse entreprises internationales sont elles aussi à l’affût de candidats experts dans le domaine, en particulier aux Etats-Unis. Ainsi, pour être en mesure de concurrencer ces multinationales particulièrement attrayantes, Orange Cyberdefense mise sur son développement à l’international pour proposer des postes dans différents pays.
A ce jour, près de 10% des effectifs Orange Cyberdefense est localisé à l’international. Un pourcentage qui devrait doubler d’ici les trois prochaines années.

Orange Cyberdefense, créateur d'emplois

L’ambition d’Orange Cyberdefense est grande : devenir le leader européen en cybersécurité. Un défi de taille qui passe en priorité par le recrutement de nouveaux collaborateurs pour fournir à ses clients les meilleures prestations, dans un contexte où la cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les entreprises.
Pour 2017, Orange Cyberdefense a ouvert plus de 200 postes (en CDI), allant du consultant en sécurité au pentesteur en passant par le chef de projet, l’analyste ou encore l’ingénieur.

Orange Cyberdefense et les grandes écoles, des liens resserrés

Pour faciliter ses recrutements, Orange Cyberdefense s’appuie sur les relations qu’a tissées le groupe Orange avec des plus grandes universités et écoles d’ingénieurs françaises, dont Télécom Lille, INSA Lyon, ENSIBS… Ces partenariats s’appuient d’une part par le recrutement de nombreux jeunes diplômés, mais également d’étudiants en stage de fin d’études et d’autre part, sur des enseignements dispensés par les experts Orange Cyberdefense au sein même des écoles et universités.

Orange s’est engagé très tôt dans la formation d’ingénieurs en cyberdéfense par alternance délivrée par l’ENSIBS, l’école d’ingénieurs de l’Université de Bretagne-Sud (UBS), en accompagnant de nombreux apprentis et en devenant parrain de la promotion 2014-2017. Unique en France, le cursus dure 3 ans et forme actuellement 90 étudiants qui ont tous signé un contrat en alternance avec de grandes entreprises ou des PME innovantes spécialistes de la cybersécurité. Le groupe Orange accueille aujourd’hui 8 apprentis de la promotion 2013/2016, 12 apprentis de la promotion 2014/2017 et 5 apprentis de la promotion 2015/2018.

Des experts acteurs de l’écosystème de la cybersécurité


Orange est l'un des principaux opérateurs de télécommunications dans le monde. A ce titre, il est membre du Cigref, un réseau de grandes entreprises qui s’est donné la mission de développer la capacité des grandes entreprises à intégrer et maîtriser le numérique.

En tant que partenaire, Orange s’est associé à la campagne de sensibilisation du grand public à la cybercriminalité lancée en octobre par le Cigref, aux côtés de Atos, Axa, Capgemini, Crédit Agricole, EDF, Groupe BPCE, Hexatrust, MAIF, Novaminds, Opentrust, Société Générale, Solucom, Sopra/Steria et Thalès. Avec un site Internet en ligne depuis le 1er octobre, www.hack-academy.fr, et quatre films à l'accroche pragmatique « Sur Internet, je reste en alerte », la France a posé la première pierre d'une campagne pour une meilleure protection par chacun de ses données personnelles sur internet.

Contacts presse : 01 44 44 93 93 – service.presse@orange.com

Caroline Cellier : 01 55 54 50 34 – caroline.cellier@orange.com

Caroline Simeoni : 01 44 44 93 93 – caroline.simeoni@orange.com






Votre message a bien été envoyé.
Veuillez remplir tous les champs précédés d'un *
Veuillez remplir une adresse email valide