16 juin 2021

Alioune Ndiaye : "5 400 sites télécoms sont déjà équipés de panneaux solaires en MEA"

En ligne avec notre plan Engage 2025 et notre objectif « Net Zéro Carbone » à horizon 2040, Orange Moyen-Orient et Afrique donne le tempo en étant la première entreprise par le nombre de panneaux solaires déployés dans la zone. Point d’étape et tour d’horizon des défis à venir avec Alioune Ndiaye, CEO Orange Afrique et Moyen-Orient.

 

Quelles initiatives mettez-vous en place pour réduire votre consommation d’énergie dans la zone Afrique et Moyen-Orient ?

Alioune Ndiaye : Les dispositifs sont nombreux : la modernisation de nos data centers, l’optimisation de nos équipements radio ou l’accélération de nos projets liés au solaire, pour ne citer que ceux-là. Notre preuve la plus emblématique c’est notre programme de production d’énergie renouvelable qui se déploie dans les 18 pays où nous sommes présents. En effet, dans la zone, de nombreux sites ne sont pas reliés au réseau électrique, et quand ils le sont, la qualité du réseau nécessite des solutions alternatives de secours comme par exemple des groupes électrogènes consommant du fuel, une solution très polluante.
Pour éviter d’avoir recours à ces énergies fossiles, nous équipons nos sites télécoms de panneaux solaires photovoltaïques.

Combien de sites disposent de panneaux solaires, quels types de panneaux sont utilisés, et comment sont-ils installés ?

A.N : Aujourd’hui, 5 400 sites télécoms sont équipés de panneaux solaires sur l’ensemble de nos pays de la zone Afrique et Moyen-Orient. Nous privilégeons le déploiement de fermes solaires pour alimenter les sites reliés au réseau électrique national lorsque la réglementation l’autorise, bien sûr.
Dans le cas contraire, nous regardons au cas par cas et évaluons s’il est possible de déployer ces panneaux. Ils sont placés aux pieds des tours télécoms, lorsqu’il y a suffisamment d’espace au sol, ou directement fixés sur le pylône ou sur des toits-terrasses quand la structure de l’immeuble le permet.

panneaux solaires liberia

Comment ce dispositif contribue-t-il à atteindre l’ambition du Groupe “net zéro carbone” en 2040 ? Et quels pays sont les plus en avance pour atteindre cet objectif ?

A.N : Nous nous sommes fixés un objectif en deux étapes, qui s’inscrit dans notre plan Engage 2025 : Satisfaire 50 % de nos besoins en électricité à partir de sources renouvelables en 2025, et atteindre le net zéro carbone d’ici 2040. Et nous sommes en bonne voie de réussir ce défi !

Nos panneaux solaires produisent de l’énergie permettant d’alimenter nos sites, tout en consommant moins d’énergies fossiles. Ces panneaux nous permettent d’économiser jusqu’à 55 millions de litres de fuel par an, et contribuent d’ores et déjà à réduire fortement notre empreinte environnementale. Nous sommes fiers d’être en avance dans l’atteinte de notre objectif en Jordanie, Guinée Conakry, Sierra Leone, Madagascar et Libéria. Ces pays ont un taux d’énergie renouvelable déjà supérieur ou proche des 50 %.

Lire la biographie d'Alioune Ndiaye