Bannière For Good Connection FR

For Good Connections : Orange mobilisé pour un monde digital plus sûr

En droite ligne avec notre raison d'être « Orange est l’acteur de confiance qui donne à chacune et à chacun les clés d’un monde numérique responsable », nous renforçons notre engagement de longue date pour la protection de la jeunesse contre les dérives du digital : le cyberharcèlement, la haine en ligne et l’hyperconnexion.
Une mobilisation désormais définie sous l’initiative For Good Connections.

Hyperconnexion et cyberharcèlement : un phénomène de société grandissant 

Internet et le mobile font partie intégrante de la vie des enfants depuis leur plus jeune âge. Les écrans se multiplient, sont partout et le temps qu’on y consacre peut atteindre plus de 7 heures par jour tant pour les adultes que pour les enfants.

L’univers du numérique est une source de progrès indéniable, levier d’éducation, de divertissement et de lien social. Néanmoins, il n’a pas été conçu pour les enfants et n’est pas sans risques.

Photo de trois enfants regardant un écran

 

Un temps d’écran trop important engendre de nombreux problèmes de santé tels que l’addiction, l’isolement, l’insomnie, la prise de poids... Pour autant, le temps passé par les jeunes devant un écran ne cesse d’augmenter, au détriment d’activités essentielles à leur équilibre. Nos enfants peuvent également être exposés à des contenus inappropriés, de la violence ou du harcèlement en ligne.

Ce phénomène touche environ un enfant sur trois dans le monde selon Philip Jaffé, membre du Comité des droits de l’enfant des Nations Unies. En France, 60 % des jeunes en sont victimes.

Un vrai fléau à combattre !

Les engagements d’Orange pour lutter contre les dérives du digital 

Afin de limiter l’exposition des jeunes aux contenus inappropriés, de les prémunir des risques des temps d’écran excessifs et du cyberharcèlement, nous intégrons, de longue date, des dispositifs de protection dans nos services et accompagnons parents et enfants dans leurs usages numériques.

L’application 3018
Nous avons contribué au déploiement de l'application du 3018 en France et son équivalent dans les pays d’Europe. 3018 est le numéro officiel court et gratuit pour signaler une situation de cyberharcèlement et pour recevoir un soutien psychologique, des solutions techniques et une assistance juridique.

Le contrôle parental
Le contrôle parental bloque les contenus inadaptés et permet de gérer les temps d’écran en fonction de l'âge de l’enfant. Ces dispositifs de protection sont progressivement intégrés dans les offres et services les plus susceptibles d’être utilisés par les enfants au sein du foyer, comme le mobile, la TV ou l’ordinateur.

Le service de vérification de la majorité
Orange Business a développé et expérimente Proof of age, un service de vérification d'âge des utilisateurs par tous les sites souhaitant vérifier notamment la majorité de leurs utilisateurs. Notre objectif est d’empêcher les mineurs d’accéder à des contenus inadaptés.

La commercialisation de nos offres
Nous avons défini un cadre visant à prendre en considération les usages sûrs et responsables de nos produits et services par les enfants lors de la conception et la commercialisation des offres. Nous veillons à respecter les limites d’âge fixées par les réglementations des pays où nous opérons et ne commercialisons pas d'offres à destination d’enfants de moins de 9 ans. Pour les parents désireux d’équiper leurs enfants, nous mettons à disposition des solutions de protection pour le téléphone mobile personnel de l’enfant.

Le dialogue avec les parties prenantes
Nous mettons également l'accent sur la prévention et le dialogue, en collaborant avec des associations ou des organisations qui œuvrent pour la protection des enfants.

Notre ancrage local dans différentes géographies nous permet de développer depuis plusieurs années des partenariats spécifiques dans chaque pays, avec par exemple l’association e-Enfance et Internet sans crainte en France, WeTechCare et 123Digit en Belgique ou l'Empowering Children Foundation en Pologne. En Belgique, France, Moldavie, Pologne et Roumanie, nous proposons sur nos sites web des explications et conseils sur des pages dédiées à la sécurité des enfants sur Internet.

La Safe Zone
Nous avons mis en œuvre des espaces de protection contre le cyberharcèlement sur les principales plateformes de jeux en ligne. Ces Safe Zones intégrées au gameplay de Fortnite ou Roblox par exemple, abordent de manière ludique les risques liés aux technologies immersives et permet aux victimes ou aux témoins d’alerter un service d’aide contre le cyberharcèlement. Début 2024, plus de 6 millions de joueurs ont utilisé la Safe Zone.

Nous avons également lancé avec l’association Women in Games une opération de collage à grande échelle, Wall of Change, dans les rues du jeu vidéo « GTA RP », pour mettre en lumière le cyberharcèlement auquel les femmes sont de plus en plus confrontées dans les jeux vidéo.

Les ateliers numériques
Nous organisons des ateliers numériques dans nos boutiques Orange et dans les écoles à l'attention des parents et de leurs enfants, afin de les sensibiliser aux risques de cyberharcèlement et de connaitre les bons usages du numérique. 400 000 jeunes ont ainsi été sensibilisés dans nos ateliers en Europe en 2023 et 2024. Premier mobile, initiation aux réseaux sociaux, découverte des services de contrôle parental et prise de conscience du temps passé devant les écrans offrent autant de clefs de compréhension que de conseils préventifs. Les enseignants et acteurs pédagogiques ont également accès à des ressources dédiées pour aborder ces sujets en classe, notamment via Orange en Roumanie sur Digitaliada et en Espagne sur EducaInternet.

Des campagnes de sensibilisation ont également été menées en France avec nos partenaires des fédérations de rugby et de football. Ce sont 103 000 enfants dans des clubs de foot et 34 000 dans des clubs de rugby qui ont été sensibilisés aux bonnes pratiques numériques.

L'événement Good connections
Fort de notre partenariat avec les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 et dans la continuité de nos actions en faveur d’un monde digital plus sûr, sous l'initiative Good connections, nous avons réuni le 15 mai 2024 plus de 2 000 jeunes de 10 à 14 ans en France et au Luxembourg pour les sensibiliser aux bonnes pratiques du numérique à travers le sport et les valeurs de Paris 2024.

Dans la continuité de notre initiative For Good Connections, avec la Fédération Française de Football (FFF) nous nous associons à Bodyguard afin de proposer aux équipes masculines, féminines et espoirs de la FFF ainsi qu’au staff qui les accompagne, une solution de protection contre les messages toxiques en ligne, reçus notamment lors des grandes compétitions sportives internationales.

Les jeunes d’aujourd’hui sont les acteurs de la société de demain. Nous sommes convaincus qu’il est de notre responsabilité de contribuer à leur construire un monde numérique plus sûr, un engagement que nous poursuivrons avec l’ensemble de nos parties prenantes.

Bannière For Good Connection FR

Pour aller plus loin