16 juin 2020

Pour une intelligence artificielle et un usage des données responsables

L’intelligence artificielle touche toujours plus de domaines de notre quotidien : agents conversationnels, travail, santé, industrie… Porteuse de promesses, son développement soulève toutefois des questions en matière de responsabilité et d’éthique.

 

Pour servir l’individu, l’économie et la société en général, et en résonance avec notre raison d’être, nous revendiquons une vision particulière de l’intelligence artificielle au service de tous, qui se traduit concrètement dans nos engagements, dans nos programmes de formation et dans notre innovation.

 

Mais quand on parle d’intelligence artificielle, de quoi parle-t-on ?

L’intelligence artificielle (IA) : définition

L’IA recouvre l’ensemble des techniques qui permettent à des machines de tenter de reproduire et d’automatiser certaines tâches qu’aujourd’hui seule l’intelligence humaine peut accomplir.

Concrètement, l’IA met en œuvre des technologies diverses pour doter, par exemple une machine ou un système de certaines des capacités dites humaines. Ces techniques peuvent être la compréhension du langage, les capacités sensorielles ou encore la prise de décision parmi une multitude de choix possibles...

 

L’IA et la data sont un des piliers de notre plan stratégique Engage2025

Grâce à l’utilisation accrue de l’IA et de la data à tous les niveaux de l’entreprise, nous améliorons l'expérience client, rendons nos réseaux plus intelligents et gagnons en efficacité et en agilité.

Steve Jarrett, Directeur Data et IA chez Orange, nous explique pourquoi et comment nous plaçons l’IA et la Data au cœur de l’innovation de notre entreprise.

 

 

L'IA, pour fonctionner, doit s’appuyer sur des données de qualité

Pour fonctionner, quel que soit le domaine - transport, santé, environnement, agriculture, industrie, etc.-, l’IA doit s’appuyer sur le traitement de données massives issues de sources toujours plus larges. Celles-ci doivent être ensuite « moulinées » par des algorithmes, pour générer les résultats escomptés, qui seront mis en avant au travers de solutions efficaces et utiles.

Le mouvement vers une production massive de données brutes (les « Big Datas ») est mondial : le volume de données augmente de 61% chaque année et cela sera encore le cas jusqu’en 2025 ! (Source : Livre Blanc IDC “The Digitalization of the World from Edge to Core”, novembre 2018). Au-delà de ce mouvement, il s’agit  pour nous de donner un sens à cette masse de données.

C’est pourquoi nous nous attachons à :

  • développer l’IA au sein d’un cadre législatif éthique et transparent,
     
  • nous assurer que nous disposons d’une organisation et de procédures adéquates pour encadrer la collecte de données et leur utilisation,
     
  • vérifier que les données utilisées soient bien ciblées et de qualité pour éviter les biais,
     
  • respecter la vie privée de nos clients et protéger leurs données personnelles.

 

L’IA est un enjeu mondial et européen

Les enjeux autour de l’IA et de la data sont complexes et des positions divergent à l’échelle mondiale. Orange est partie prenante du groupe d’experts indépendants de haut niveau au sein des instances européennes et participe à divers projets de recherche pour contribuer à définir des exigences clés auxquelles doivent répondre les systèmes à base d’IA : le contrôle humain, la robustesse, le respect de la vie privée, la transparence, la non-discrimination, le bien-être sociétal et environnemental, et le principe de responsabilité.

Brevets IA

 

L’IA doit s’inscrire dans une approche éthique et responsable

En France, nous contribuons activement à ImpactAI, un collectif de réflexion et d’action constitué d’un ensemble d’acteurs de l’IA, réunis autour de deux objectifs communs : traiter des enjeux éthiques et sociétaux de l’IA et soutenir des projets innovants et positifs pour le monde de demain. Ce collectif a mené un test sur l’application des recommandations européennes issues du High Level Expert Group.

L’IA est aussi un facteur d’égalité numérique. La richesse et la pertinence des analyses et des solutions produites par l’IA peuvent contribuer positivement à développer l’intelligence collective et la diversité. Il s’agit, de favoriser notre capacité à échanger, interagir, offrir des avis variés, respecter les diversités, tout en multipliant les sources d’informations ou de connaissance.

Nous participons à de nombreux collectifs et think tanks œuvrant en ce sens : Digital Society Forum, Renaissance Numérique, Institut Montaigne, Impact AI, Global Network Initiative (GNI)…

Avec Arborus nous venons de lancer la « charte internationale pour une IA inclusive » afin de respecter la diversité en veillant à ce que l’ensemble de la chaine de la valeur de la donnée soit responsable et que les biais discriminatoires soient identifiés et maîtrisés.

S’appuyer notamment sur la mixité des talents dans le domaine de l’IA est pour nous un enjeu important car c’est le seul garant d’une objectivité durable des programmes. Or nous constatons que depuis les années 80, la place des femmes dans le secteur des hautes technologies n’a cessé de diminuer. Globalement elles restent sous-représentées dans les disciplines comme les mathématiques, l’informatique, les neurosciences… Pour nous permettre de limiter les biais de l’IA, au-delà du genre, c’est la diversité dans les populations qui vont travailler sur cet outil qui doit être le mot d’ordre afin d’assurer une représentation juste de la société.

 

Faisons de l’intelligence artificielle un outil connu de tous

Selon l’étude « Trust Barometer Edelman 2020 »  51 % des Européens sont inquiets pour leur emploi en raison d’un manque de compétences, notamment dans le domaine numérique. Nous sommes conscients que les bouleversements technologiques et leurs effets sur le monde du travail nécessitent de s’adapter en continu. C’est pourquoi nous développons de nouvelles expériences d’apprentissage adaptées à divers profils, pour contribuer notamment à acculturer un maximum de personnes aux différents enjeux liés à la data et l’IA et former nos collaborateurs aux expertises et compétences clefs.

Orange Campus, notre école en réseau, contribue à de nombreuses initiatives :

  • Acteur historique de la formation par alternance, Orange ouvre son Centre de Formation d’Apprentis (CFA) et confirme ainsi son engagement à donner à chacune et à chacun les clés d’un monde numérique responsable pour vous préparer aux métiers de demain, avec parmi les nouveaux cursus, une promotion permettant de devenir Data Analyst. 
     
  • Numerik’up, un parcours  pour donner envie à 100 jeunes âgés de 16 à 25 ans d’Ile-de-France de se former aux métiers du numérique. Il vise à faire découvrir les métiers du numérique et ainsi à transmettre l’envie de se former. Ce dispositif est proposé par Orange et l’association Colombbus et se déroule de février 2020 à mai 2021.
     
  • L’École IA Microsoft « powered by Simplon », propose des formations à des personnes éloignées de l’emploi en vue d’obtenir une certification en IA et en science des données. L’entreprise propose également un large éventail d’options de formation à ses salariés afin que ceux-ci développent leurs compétences en data et IA.
     
  • Pour les jeunes diplômés, la filiale Business & Decision d’Orange Business Services a lancé une « Ecole de la Data » en 2019 pour leur offrir des formations supplémentaires en ingénierie des données et en science des données et les faire participer à des projets clients concrets.

Et pour former des experts, nous finançons de nombreux doctorats en IA, dans le cadre de notre programme doctoral mené en collaboration avec des universités, et nous proposons à nos salariés des parcours certifiants, comme le cursus Management de Projet de Sciences des Données, en partenariat avec l’Ecole Polytechnique. Plus de 150 salariés de notre Groupe ont été certifiés depuis 2015.

Enfin, pour le grand public, avec Objectif IA nous contribuons à former 1% de la population française à comprendre l’IA. Cette formation en ligne (e-learning) lancée le 2 avril 2020, est disponible via ce lien, gratuitement.

 

Nous participons aussi à Explor’IA 2020

Cet événement national français, sous le haut patronage du Ministère de l’Education & du Ministère du Numérique, a pour objectif de sensibiliser le grand public à l’IA. Il est porté par le collectif Impact AI et ses membres. Explor’IA 2020  inclut des MOOCs, des webinaires et des vidéos destinés à un large public. Pour découvrir le programme en ligne.

 
Et enfin de nombreux postes sont ouverts dans le Groupe dans les domaines de l’IA et de la Data :
 

 

Nos perspectives pour une innovation utile

L’analyse de données, l’IA et l’automatisation sont en train d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’individu, la société et la planète. C’est cette conviction qui conduit l’orientation des innovations que nous menons et qui nous engagent sur la voie d’une meilleure gestion des villes et des territoires, des transports, de la santé, des ressources (énergie, moyens financiers…) et des connaissances. 

 

L'IA a un impact positif dans  la gestion des villes intelligentes 

Elle permet la collecte et l’analyse de données en temps réel pour l'ensemble d'une ville, sur des sujets majeurs tels que l'énergie, la consommation et la disponibilité de l'eau. Elle délivre des informations sur les lieux de trafic, de personnes et l’évolution de la météorologie… Parmi les pistes d’actions pour aller plus loin, l’IA pourrait être utilisée pour simuler et automatiser la création de plans d'urbanisme, de décrets de construction et de plaines d'inondation, associée à la réalité augmentée et virtuelle.

L’IA et les données au service de la santé

Aide au diagnostic, chirurgie assistée par ordinateur, robots compagnons, médecine prédictive, analyse d’images médicales… L’IA est au cœur de la médecine du futur. Elle permet de mieux diagnostiquer et soigner la maladie et offre également la possibilité d’inventer de nouveaux traitements.

Dans le domaine de la lutte contre les épidémies, l’analyse de données peut être également très utile. Par exemple, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie COVID-19, Orange fournit aux autorités sanitaires et gouvernementales de plusieurs pays européens et africains des données anonymisées tirées de son réseau mobile, permettant d’évaluer les mouvements de population sur le territoire. Objectifs : anticiper l’évolution de l’épidémie et adapter l’offre de soins.

L’IA améliore l’agriculture et le domaine de l’alimentaire

L'agriculture enrichie par l'IA comprend déjà des outils utiles, tels que : la collecte de données automatisée, des actions correctives par robotique pour une détection précoce de maladies et autres problèmes qui frappent les cultures…

Avec Sobloo, proposé par Orange Business Services, l’agriculture devient ainsi de précision pour :

  • Appliquer les directives imposées par les autorités environnementales.
     
  • Produire plus et mieux c’est-à-dire réussir à nourrir une population en constante évolution.
     
  • Utiliser les dernières technologies pour mieux estimer les besoins de production grâce à l’intelligence artificielle.

Au Sénégal, les chercheurs d’Orange collaborent avec les producteurs de mangues pour utiliser l’IA dans le but de détecter le mûrissement et d’améliorer la qualité de leur production.

Dans l’industrie, l’IA promet plus d’efficacité. Par exemple, le port d’Anvers, deuxième d’Europe, utilise une solution d’analyse des données à grande échelle fournie par Business & Decision pour améliorer la surveillance des niveaux de trafic des navires et optimiser la gestion opérationnelle du port. Pour les entreprises, l’IA  promet de les aider à mieux appréhender la complexité liée à leur activité et à un environnement en constante mutation.

 

La banque mobile devient plus efficace avec l’assistant virtuel « IA » Djingo

Orange Bank a instauré un nouveau modèle de relation entre le client et sa banque. Grâce au conseiller virtuel Djingo, ils peuvent obtenir une réponse à leurs questions par chat, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Djingo comprend près de 80% des questions posées en langage naturel et peut effectuer certaines opérations bancaires pour le client.

Les perspectives de l’IA et de la data sont immenses et nous avancerons pas à pas avec nos clients, partenaires et parties prenantes  dans le respect des principes d’éthique et de responsabilité portés avec nous par les instances européennes. C’est notre philosophie et notre raison d’être.