04 février 2020

Comment protégez-vous vos données personnelles ? Faites le test !

En ligne comme dans la vie de tous les jours, nous sommes souvent sollicités pour communiquer des informations personnelles aux entreprises. Si la question de leur protection est au cœur de l’actualité et de nouvelles réglementations, elle repose également sur notre propre comportement. Alors, responsable, geek, détracteur ou optimiste, quel data user êtes-vous ? Faites le test !

 

À moins que vous n’ayez déjà une petite idée sur la question, répondez au test et comptez le nombre de figures sélectionnées.

 

Le recueil et le traitement de vos données personnelles par les entreprises ou des tiers vous inquiètent… 

picto triangle  Un peu

 

  Beaucoup

 

  A la folie

 

  Pas du tout

 

 

Vous postez sur les réseaux sociaux sans peur ?

picto triangle  Oui, mes paramètres de confidentialité sont à jour et mes réseaux sociaux sont tous en mode privé.

 

  Je poste peu et rien de personnel.

 

  Pas question d’être présent sur les réseaux sociaux.

 

  Bien sûr, j’adore partager ma vie sur les réseaux sociaux !

 

Pour vous permettre d’accéder à un service ou à un contenu, un e-commerçant vous demande votre adresse e-mail…

 

picto triangle  Je donne mon adresse mail « poubelle ».

 

  Je la donne uniquement si je n’ai pas d’autre choix et je décoche toutes les autres cases pré-cochées pour me prémunir des spams de commerçants partenaires.

 

  Je ferme le navigateur, je refuse !

 

  Systématiquement, j’ai confiance. Cela doit avoir une utilité.

 

Demander des informations personnelles pour offrir des services et des recommandations personnalisés, c’est éthique selon vous ?

 

picto triangle  Si c’est bien fait et transparent, c’est malin et éthique à la fois.

 

  Tout est dans la manière de présenter les choses et les preuves apportées.

 

  Non, ça devrait même être interdit.

 

  Oui, bien sûr, j’aime recevoir des offres personnalisées.

 

 

Le RGPD (ou GDPR en anglais), ça vous parle ?

picto triangle  Bien sûr, j’évoquais encore hier soir les techniques marketing pour l’appliquer.

 

  Oui, une bien belle avancée !

 

  Oui, mais ça ne va pas assez loin.

 

  Késako ?

 

Alors que la protection des données personnelles est de plus en plus réglementée – avec des sanctions lourdes pour ceux qui tentent de les contourner –, pensez-vous que les marques sont de plus en plus dignes de confiance sur le sujet ?

picto triangle  Si elles appliquent les bonnes techniques, oui. Mais attention.

 

  Peut-être, mais je préfère rester prudent et ne pas fournir trop d’informations personnelles.

 

  Évidemment que non !

 

  Oui, cela me paraît évident.

 

 

Un site ou un objet connecté vous demande des informations personnelles en échange d’un contenu que vous désirez…

picto triangle  Je ne donne pas forcément mes vraies informations personnelles.

 

  Je vérifie systématiquement le traitement des données et il faut vraiment que j’aie besoin du contenu.

 

  Sérieusement ?!

 

  Je n’hésite pas une seconde !

 

 

Comment choisissez-vous vos mots de passe ?

picto triangle  J’ai une technique confidentielle pour définir des mots de passe uniques dont je me souviens.

 

  Je choisis des mots de passe hautement sécurisés… que j’oublie la plupart du temps, c’est vrai.

 

  Vous croyez vraiment que je vais vous donner cette information très personnelle ?

 

  C’est ma date d’anniversaire !

 

Vous vous connectez à un site, une fenêtre s’affiche et vous demande d’accepter les cookies. Que faites-vous ?

picto triangle  Je vérifie les paramètres de sécurité du site, avant de dire oui ou non.

 

  Je refuse par prudence… On ne sait jamais.

 

  Ce système ne devrait même pas exister !

 

  J’accepte sans y regarder de plus près.

 

Vous êtes dans un aéroport ou une gare et avez besoin d’Internet : vous connectez-vous au Wi-Fi public du lieu ?

picto triangle  Oui, mais par un VPN et en activant des sécurités dont j’ai le secret.

 

  Uniquement si je suis dans une situation d’urgence absolue !

 

  Pas question. J’attends d’être sur un réseau privé.

 

  Oui, les yeux fermés.