Photo d'un scooter de projet de collecte et de recyclage

Les initiatives d’Orange pour réduire son empreinte environnementale en Afrique et au Moyen-Orient

Investis dans la transition énergétique, nous lançons de nombreuses initiatives en Afrique et au Moyen-Orient pour contribuer à notre objectif d'être net zéro carbone en 2040, en réduisant activement nos émissions de CO2éq. La transition vers les énergies renouvelables est un enjeu environnemental majeur dont nous avons pris la mesure, notamment par la solarisation de nos infrastructures. Cet engagement se concrétise également avec les solutions de minigrids, kits et fermes solaires que nous proposons aux entreprises et aux populations.

La transition vers les énergies renouvelables pour tous en Afrique et au Moyen-Orient

En Afrique et au Moyen-Orient, où l’enjeu d’électrification est primordial, nous commercialisons à un prix abordable de l'énergie issue de nos propres systèmes solaires aux populations environnantes. Nous transformons ainsi nos structures télécoms en « minigrids » (petites fermes solaires) avec consommations et paiements pilotés à distance.

Nous avons par ailleurs conçu une offre de services qui permet à chacun d’acquérir une solution d’énergie adaptée à ses besoins et son budget. Parmi ces offres, l’offre de kits solaires est la plus populaire.

Nous déployons également nos propres solutions d’accès aux énergies renouvelables. Avec nos partenaires énergéticiens (ESCO - Energy Service Company), nous avons pu équiper nos tours télécoms en systèmes solaires. 10 pays de la zone Afrique et Moyen-Orient en bénéficient : Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Libéria, Madagascar, République Centrafricaine, Sénégal et Sierra Leone.

Nous sommes également engagés au Maroc et en Tunisie dans d'importants programmes de solarisation en collaboration avec nos partenaires. Nous réalisons la solarisation de nos data centers, produisant ainsi 3,4 MWc qui alimentent les centres de 7 pays de la zone. Aujourd’hui, c’est plus de 8 000 sites sur la zone Afrique et Moyen-Orient, soit près de 20 % des sites de la zone qui sont solarisés.

Ces projets permettent de diminuer la consommation de carburant jusqu’à 80 %, selon les sites. Ils alimentent déjà nos systèmes de téléphonie mobile et permettent d’éviter chaque année l’émission de plus de 330 000 tonnes de CO2éq. Le déploiement de ce programme devrait se poursuivre dans d’autres pays de la zone courant 2024.

3 fermes solaires en Jordanie

En Jordanie, nous avons profondément modifié nos sources d’approvisionnement en électricité, par l’utilisation de nos propres ressources en énergie solaire à hauteur de 60 GWh. La mise en service de 3 fermes solaires au cours de l’année 2019 permet en année pleine de dégager une capacité correspondant à 52 % des besoins en électricité pour Orange Jordanie en 2023. Compte tenu du facteur d’émission de CO2éq. issu du mix énergétique de la Jordanie, cela correspond à 22 863 tonnes de CO2éq. évitées en 2023 (scopes 1 & 2).

Technicien Orange ferme solaire Jordanie

Orange s'engage en faveur des modèles d’économie circulaire

Notre démarche d'économie circulaire s'illustre aussi par la collecte et le recyclage. Ces opérations nécessitent des dispositifs adaptés dans les pays où il n’existe pas encore de filières structurées pour le traitement des déchets, comme en Afrique et au Moyen-Orient. Engagés pour optimiser la gestion de la durée de vie des équipements électriques et électroniques, nous ambitionnons de collecter 100 % du volume de déchets d'équipements électriques et électroniques des mobiles vendus sur la zone Afrique et Moyen-Orient d'ici 2030.

Nous nous sommes également associés avec l'ONU pour mettre en place une démarche d'économie circulaire en Égypte pour les déchets mobiles et les équipements réseaux. Cette initiative favorisera le développement des infrastructures et compétences locales. Les déchets électroniques en Égypte représentent 20 % du total des déchets électroniques en Afrique. Aussi, le gouvernement égyptien s'est donné pour objectif d'augmenter son taux de recyclage de 25 % d'ici 2030 et de garantir l'élimination en toute sécurité des déchets dangereux. Un premier centre de reconditionnement sera mis en place en 2024 en Égypte et contribuera au renforcement des compétences des techniciens recrutés localement.

En l’absence de filières de recyclage locales performantes, les déchets collectés sont massifiés puis renvoyés en France pour y être recyclés selon les normes environnementales européennes. Depuis 2010, Orange s’est associé aux Ateliers du bocage, une entreprise du secteur de l’emploi social et solidaire, pour ouvrir des ateliers de collecte des déchets de mobiles en Afrique. Ouverts dans trois pays (Burkina Faso, Cameroun et Côte d’Ivoire), ces ateliers ont permis la collecte et le recyclage de l’équivalent de plus de 2 millions de mobiles tout en créant des emplois d’insertion.

Le recyclage de mobiles avec Orange

En 2023, + de 70 000 box et décodeurs TV Orange ont été reconditionnés et réutilisés sur l'ensemble des pays de la zone Afrique et Moyen-Orient.

Par ailleurs, nous avons mis en place un programme (Programme OSCAR) dédié à l’économie circulaire concernant les équipements réseaux et informatiques du groupe Orange.

Comment nous réduisons nos dépenses énergétiques liées aux déplacements de nos salariés

Chez Orange, les collaborateurs disposent de solutions permettant de limiter les déplacements professionnels (visioconférence, téléconférence, outils de travail collaboratif à distance, …). Ainsi, Orange propose près d’une centaine de salles de vidéoconférence hors de France. Nous avons également mis en place des transports collectifs afin d'assurer les déplacements entre le domicile et le lieu d'exercice des salariés.

Aller plus loin