Les initiatives d’Orange pour réduire son empreinte environnementale en Afrique et au Moyen-Orient

Nous partageons cette vision exigeante d’un monde décarboné avec d’autres grands groupes au sein du collectif Net Zero Initiative dont nous sommes un membre fondateur.

Nous lançons de nombreuses initiatives pour contribuer à notre objectif « être net zéro carbone en 2040 », porté par notre plan stratégique Engage 2025.

 

 

Nous avons réduit nos émissions de CO2 de 64,2% par usage client depuis 2016.
Et nous nous engageons a être net zéro carbone pour 2040.

C’est cet engagement que nous souhaitons affirmer et partager avec tous aujourd’hui au travers de cette campagne.

 

 

 

 

 

Et pour avancer ensemble autour de cet objectif nous vous proposons de découvrir comment vous aussi pouvez nous aider à y parvenir mais également nous vous partageons toutes nos actions.

Orange est présent dans 18 pays d’Afrique et du Moyen-Orient.

 

 

Chez Orange, l’émergence de nouveaux modèles d’économie circulaire

Notre engagement pour la planète passe par une transformation de nos modèles, pour être plus respectueux de l’environnement...

Nous nous attachons notamment à développer ces mécanismes. En particulier, la collecte et le recyclage, nécessitent des dispositifs adaptés dans les pays où il n’existe pas encore de filières structurées pour le traitement des déchets, comme en Afrique et au Moyen-Orient.

How Orange is reducing its environmental footprint in Africa and the Middle East

 

La collecte et le recyclage

Engagés pour optimiser la gestion de la durée de vie des équipements électriques et électroniques, nous ambitionnons de collecter l’équivalent en volume de DEEE  de 20% des mobiles vendus sur la zone Afrique et Moyen-Orient avec notre plan stratégique Engage 2025.

A date, dans les ateliers de collecte des déchets de mobiles en Afrique, environ 12 tonnes de déchets de mobiles sont collectés par an.

Depuis 2010, Orange s’est associé à Emmaüs International et aux Ateliers du bocage, une entreprise du secteur de l’emploi social et solidaire, pour ouvrir des ateliers de collecte des déchets de mobiles en Afrique.
En l’absence de filières de recyclage locales performantes, les déchets collectés sont massifiés puis renvoyés en France pour y être recyclés selon les normes environnementales européennes.
Ouverts dans cinq pays (Burkina Faso, Bénin, Niger, Cameroun et Côte d’Ivoire), ces ateliers ont permis la collecte et le recyclage de l’équivalent de plus de 2 millions de mobiles tout en créant des emplois d’insertion.

 

 

Le reconditionnement

En 2018, nous avons créé une plateforme d’échanges des équipements, notamment pour réutiliser nos box dans les différents pays.

Deux centres de reconditionnement ont été créés, l’un en Pologne et l’autre au Sénégal.

27 000 décodeurs TV Orange reconditionnés en Pologne ont été réemployées au Sénégal entre 2018 et 2020.

Orange au Sénégal a reconditionné plus de 6000 boxes et décodeurs TV (chiffres août 2020)

 

Orange a mis en place un programme (Programme OSCAR) dédié à l’économie circulaire concernant les équipements réseaux et informatiques.
Orange impulse ainsi ce changement de paradigme dans l’achat/revente et la gestion des équipements du groupe, en requérant au maximum aux principes de l’économie circulaire.
Nous systématisons également l’implication de nos partenaires pour la fourniture d’équipements reconditionnés dans leurs propositions commerciales.
Cela implique une évolution de nos pratiques, telle que par exemple l’intégration d’une Market Place au sein d’Orange, destinée à mettre en visibilité les opportunités d’achats et de reventes d’équipements disponibles provenant soit d’Orange, soit d’autres opérateurs/partenaires « reconditionneurs ».

Des premières réutilisations d’équipements réseaux et ITs ont été réalisées en 2020 et ces réutilisations vont s’amplifier en 2021 en phase avec les objectifs d’Engage 2025.

Nos nombreux plans d’actions ont déjà permis de réduire les émissions associées de 44% en 2019 par rapport à 2006.

 

 

Notre plan d’actions d’optimisation énergétique, pour réduire l’empreinte carbone des réseaux

Les réseaux et le système d’information d’Orange représentent une centaine de milliers d’équipements d’accès, des dizaines de data centers, des plateformes de services…
Une immense « salle des machines » qui génère 81,6% des émissions totales de CO2 du Groupe et 84% de ses consommations énergétiques.

Dans le cadre de notre plan stratégique Engage 2025, nous déployons à nouveau, dans les pays où nous sommes présents, notre programme Green ITN.

Il vise à améliorer l’efficacité énergétique et environnementale de nos réseaux et systèmes d’information (SI).
Ce vaste plan d'optimisation énergétique se traduit notamment par la virtualisation des serveurs, la ventilation naturelle, le remplacement des équipements anciens par des nouveaux plus éco-efficaces, et le développement de l’énergie solaire.
Nous obtenons des résultats très concrets : le programme a permis au Groupe, entre 2010 et mi-2019, d'économiser plus de 7200 GWh d'électricité et 365 millions de litres de fioul.

Ce plan d'action a ainsi permis de contenir nos consommations énergétiques qui auraient significativement augmenté sans son application, en raison de l'explosion des usages.

 

 

 Le numérique au service de l’environnement

Le numérique offre de nombreuses opportunités pour réduire notre empreinte carbone :
remplacer des voyages par des réunions en visioconférence, faciliter le covoiturage, réguler la lumière ou la chaleur dans les immeubles et dans les villes, piloter les consommations pour économiser dans tous les secteurs, ou encore lutter contre le gaspillage alimentaire et soutenir un modèle agricole plus durable.

Orange favorise l’accès de nos clients aux énergies renouvelables pour développer l’accès à l’énergie solaire en Afrique où l’enjeu d’électrification est primordial.
60 % des Africains n’ont pas accès à une source d’énergie fiable.
Nous mettons à la portée de tous des équipements solaires à basse consommation d’énergie afin que le plus grand nombre puisse étudier, travailler, se divertir, recharger leurs téléphones sans se déplacer grâce aux énergies renouvelables.
Cette énergie «verte» est fournie à prix abordable et payable avec Orange Money.

Nous proposons :
- Des kits solaires simples ou avec télévision basse consommation d’énergie. Ils sont installés dans plus de 20 000 foyers situés dans les zones sans réseau électrique du Mali, du Sénégal, du Burkina Faso, du Cameroun, de Côte d’Ivoire, de Guinée et de Madagascar.
- Des kits solaires d’appoint pour les zones équipées d’un réseau électrique. Déjà 14 000 foyers congolais en ont bénéficié.

 

 

Chez Orange, les collaborateurs disposent de solutions permettant de limiter les déplacements professionnels (visioconférence, téléconférence, outils de travail collaboratif à distance, …).
Ainsi, Orange propose près d’une  centaine de salles de vidéoconférence hors de France.
Et Orange Middle East and Africa a mis en place une solution de visioconférence pour son nouveau siège de Casablanca et les 18 pays de la zone qui va permettre, dès 2021, de réduire les voyages de 25% par rapport à 2019 (hors impact Covid-19).

 

 

Nous déployons des solutions d’énergies renouvelables

Orange a déployé 4 750 sites solaires sur la zone Afrique et Moyen-Orient, qui alimentent déjà nos systèmes de téléphonie mobile et permettent d’éviter chaque année l’émission de plus de  120 000 tonnes de CO2.

Dans ce cadre, Orange a noué des  partenariats avec des sociétés d’électricité (projets ESCO  ). Huit pays de la zone Afrique et Moyen-Orient en bénéficient : République Démocratique du Congo, Guinée Conakry, Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Sierra Leone, République Centrafricaine, Libéria, Cameroun. Ces projets permettent de diminuer la consommation de carburant jusqu’à 80 %, selon les sites. Le déploiement de ce programme devrait se poursuivre dans d’autres pays de la zone courant 2020.

Nous avons mis en place trois fermes solaires en Jordanie.

En Jordanie, Orange a profondément modifié ses sources d’approvisionnement en électricité, par l’utilisation de ses propres ressources en énergie solaire à hauteur de 52,3 GWh, correspondant à 62 % de la consommation  totale  d’électricité  d’Orange  Jordanie  sur  l’année2019.
La mise en service de 3 fermes solaires au cours de l’année2019 permet en année pleine de dégager une capacité correspondant à 70 % des besoins en électricité estimés pour Orange Jordanie en 2020.
Compte tenu du facteur d’émission de CO2 issu du mix énergétique de la Jordanie, cela correspond à 25 996 tonnes de CO2 évitées en2019, soit 2,0 % des émissions du Groupe (scope 1&2).

 

 

La mise en service de 3 fermes solaires en 2019 permet en année pleine de dégager une capacité correspondant à 70 % des besoins en électricité estimés pour Orange Jordanie en 2020.
Cela correspond à 25 996 tonnes de CO2 évitées en 2019, soit 2,0 % des émissions du Groupe.

 

 

 

Aller plus loin