Performances extra-financières, au cœur de notre démarche RSE

En septembre dernier, Orange a émis avec succès ses premières obligations durables. L’occasion de revenir sur les avancées de notre démarche RSE, qui occupe une place centrale dans la stratégie du Groupe. Elle fait l’objet d’objectifs concrets, pilotés et mesurés par des indicateurs de performance.

 

Dérèglement climatique, épuisement des ressources, inégalités sociales grandissantes… Face à ces enjeux dont l’acuité est renforcée par la crise sanitaire que nous traversons, nous ne pouvons continuer à vivre, consommer et produire comme nous l’avons fait depuis des décennies. Orange l’a bien compris et intègre, depuis longtemps déjà, l’écoute des parties-prenantes pour intégrer et définir les enjeux RSE dans sa stratégie. Cela se traduit par des engagements, déclinés en plans d’action - tout particulièrement en matière d’égalité numérique et de réduction de l’impact environnemental. Ainsi, Orange a pris l’engagement d’être Net Zéro Carbone en 2040, soit 10 ans avant l’objectif pris par l’industrie dans le cadre de la GSMA.
Cette démarche implique de définir des objectifs précis, de les suivre et de mesurer notre performance à l’aide d’indicateurs extra-financiers. Pour Orange, la RSE est un levier d’innovation, une opportunité de s’adapter au monde de demain et un levier de performance durable.

 

 

Un engagement historique fort devenu un levier de pilotage et de mobilisation 
 

Orange a toujours été un opérateur engagé, déterminé à proposer un modèle d’innovation qui place la technologie au service de l’humain. Nos pratiques précèdent souvent l’entrée en vigueur des nouvelles obligations. Ainsi, depuis le début des années 2000, avant le Grenelle II, nous publions un bilan social ainsi qu’un bilan environnemental. Cette culture de la communication extra-financière est en grande partie héritée de notre ancien statut d’entreprise d’État. 
Au fil des années, notre démarche a gagné en maturité. Aujourd’hui, nous rendons compte de notre performance extra-financière à l’aide de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) au regard des objectifs que le Groupe s’est fixé.

La nouvelle réglementation liée à la déclaration de performance extra-financière nous a permis de faire converger les reportings financier et extra-financier. Le pilotage de nos engagements repose sur la grille d’analyse des Objectifs de Développement Durable (ODD) des pays membres des Nations-Unies. En 2020, nous en avons ainsi identifié six sur lesquels notre impact est le plus fort et pour lesquels nous souhaitons mesurer et suivre notre contribution.
Largement partagée, cette performance extra-financière est également un vecteur de montée en compétence en interne, tant dans le domaine environnemental que dans celui de l’inclusion numérique. C’est aussi un levier précieux pour mobiliser nos collaborateurs autour de nos engagements.

 

 

Les préoccupations sociétales et environnementales des parties prenantes des entreprises se font chaque jour plus exigeantes. Chez Orange, la raison d’être est désormais inscrite dans nos statuts et nos deux grands engagements inscrits au cœur de notre plan stratégique, pour l’égalité numérique et pour l’environnement. Prendre en compte les ODD s’inscrivait dans la suite logique de nos engagements. En tant qu’entreprise internationale à l’empreinte économique forte et acteur du numérique, nous avons un rôle à jouer dans l’atteinte de ces objectifs mondiaux, qui ont vocation à être intégrés à notre reporting extra-financier.

Matthieu Belloir, Directeur RSE du Groupe
Matthieu Belloir
 

Donner toujours plus de preuves de nos engagements

Nous avons également inscrit dans nos statuts notre raison d’être : « Orange est l’acteur de confiance qui donne à chacune et à chacun les clés d’un monde numérique responsable. » Cette étape structurante nous engage dans la durée auprès de l’ensemble de nos parties prenantes 

Autre preuve tangible de notre volonté de construire un monde plus durable et équitable : l’émission en septembre dernier de nos premières obligations durables. L’objectif ? Financer des projets en faveur de l’inclusion numérique et de l’environnement. Cette émission a rencontré un vif succès auprès des investisseurs ISR français et internationaux, avec une demande plus de 5 fois supérieure à l’offre.

 

Des performances extra-financières reconnues par des agences externes

Orange est bien positionné dans les classements des grandes agences de notation extra-financières. Leur rôle ? Évaluer les performances extra-financières des entreprises, diffuser des classements et décerner des notations qui sont utilisées par les gérants souhaitant investir de manière responsable.

Il n’existe pas de normalisation et chaque agence a sa grille d’analyse. 

La notation d’Orange par Vigéo-Eiris (Orange sélectionné dans « Excellence Europe ») est un signal positif qui illustre notre exemplarité en matière de RSE.

Le principal challenge des prochaines années est donc de tendre vers la normalisation de l’information extra-financière. Les ODD pourraient constituer ce cadre commun, accessible à l’ensemble des parties prenantes, permettant de s’exprimer dans les mêmes termes et les mêmes catégories d’informations et de manière universelle quelles que soient les géographies. 

 

Envie d’en savoir plus sur les actions RSE d’Orange ?

Vous pouvez consulter le Rapport d’Activité Intégré (RAI) destiné majoritairement au grand public et le Document d’Enregistrement Universel (DEU), un document réglementaire. Notre Médiathèque RSE, accessible depuis notre site institutionnel, vous propose aussi la totalité des informations existantes sur nos actions RSE.