Le Conseil d’Ethique de la Data et de l’IA : figure d’une IA responsable

Le Conseil d’éthique de la Data et de l’IA est un organe consultatif et indépendant présidé par Stéphane Richard, Président-Directeur Général d’Orange. Ses membres accompagnent Orange dans la mise en œuvre éthique, responsable et transparente des technologies d’Intelligence Artificielle et de traitement des données.

En intégrant des principes éthiques de transparence, d’équité et de bonne gouvernance, les technologies de la Data et de l’Intelligence artificielle contribuent positivement à répondre aux grands enjeux de notre temps. Depuis de nombreuses années, Orange se mobilise en faveur d’un numérique responsable et le Conseil d’éthique de la Data et de l’IA illustre cet engagement.

C’est également une nouvelle illustration de la volonté d’Orange de renforcer ses liens de confiance avec ses clients, ses salariés et ses parties prenantes, en lien avec sa raison d’être, et d’être un acteur de référence dans ce domaine.

Composition et missions

Le Conseil d’éthique de la Data et de l’IA d’Orange est composé de 11 personnalités externes, choisies pour leur indépendance, leur neutralité, leur expertise sur ces sujets, ainsi que pour la diversité de leurs profils.

Le conseil a pour mission de définir un cadre éthique de l’IA et de la Data, hors obligations réglementaires, en accord avec les valeurs et la raison d’être d’Orange. Il encadre étalement et émet vers le Comité Exécutif d’Orange des avis consultatifs sur des dispositifs de gouvernance et sur des cas concrets dont il est saisi. Enfin il suit la mise en œuvre par l’entreprise des principes éthiques validés par le Comité Exécutif.

Chaque membre s’engage à faire bénéficier Orange de son expertise internationale et de son indépendance et à formuler des avis sur les questions éthiques relatives aux systèmes à base d’IA et de traitement des données du Groupe.

 

.

Claire Levallois-Barth

Claire Levallois-Barth est enseignant-chercheur en droit à Télécom Paris, grande école composante de l’Institut Mines-Télécom et de l’Institut Polytechnique de Paris. Elle est chercheur de l’Institut Interdisciplinaire de l’Innovation (I3), unité mixte du CNRS.
Elle est par ailleurs coordinatrice de la Chaire Valeurs et Politiques des Informations Personnelles de l’IMT, éditeur associé des Annals of Telecommunications, membre du Comité pilote d’éthique du numérique, du comité scientifique du Forum International de la Cybersécurité, du Data Privacy Expert Panel d’AXA et du Comité d’éthique sur l’intelligence artificielle de Pôle Emploi.

 

Mark Hunyadi Haulot

Mark Hunyadi est professeur de philosophie morale et politique à l’Université catholique de Louvain (Belgique), et professeur associé à l’Institut mines/Télécom-Paris.

Il fut professeur de Philosophie morale et appliquée à l’Université Laval de Québec de 2004 à 2007. Il a fondé en 2010 le Centre Europé à l’UCL, où il fait également partie de Louvain Bionics, un centre de recherche consacré à l’interface entre robotique et médecine

Il a mené de nombreux travaux sur l’éthique des technologies (notamment le numérique), thème qu’il développe entre autres dans sa collaboration avec l’Institut Mines/Télécom à Paris, où il est professeur associé et dans son enseignement comme professeur invité à l’EHESS de Paris. Son dernier livre, consacré à la confiance, est paru en novembre 2020 sous le titre « Au début est la confiance »  

 

.
.

Cécile Dejoux 

Cécile Dejoux est professeur des universités au CNAM, responsable nationale de la filière RH, du Master GRH et transformation numérique, directrice du Learning Lab Human Change et créatrice des MOOCs «  Management post-Covid », «  L’IA pour tous », «  Du manager au leader : devenir agile et collaboratif ». Elle est également professeur affiliée à l’ESCP BS. Elle dispense des conférences sur les thématiques : “Management post-Covid ”, “Comment l’IA augmente le manager“, Manager à l’ère du numérique et de l’IA”.
Spécialiste de l’enseignement à distance, elle a conçu le 1er MOOC de France, « Du manager au leader : devenir agile et collaboratif ». En 2020, elle lance le  MOOC « L’IA pour tous ! » et en 2021 « Management post-Covid ». En 2015, elle crée la Chaire d’entreprises sur les innovations managériales au CNAM : « Le Learning Lab Human Change ». Elle a publié plus de 20 articles scientifiques dont l’ouvrage « Ce sera l’IA et moi ».

 

Françoise Soulié Fogelman,

Françoise Soulié Fogelman est conseiller scientifique au Hub France IA. Elle a plus de 40 années d’expérience en Intelligence Artificielle (réseaux de neurones, machine learning et analyse des réseaux sociaux) aux plans académique et industriel.

Ancienne élève de l’École Normale Supérieure, elle a été professeur des universités (Paris 11-Orsay). Elle a fondé la société Mimetics, spécialisée dans les logiciels data mining pour la lecture automatique de caractères (OCR), a travaillé pour Atos Origin et a été VP innovation de la société KXEN. Elle a ensuite rejoint IMT pour travailler sur TeraLab et a dirigé l’équipe Data Science de l’école de Computer Software de l’Université de Tianjin en Chine.

Françoise Soulié Fogelman est experte pour la Commission Européenne et membre du High Level Experts Group on AI (AI HLEG), membre du conseil d’administration de Cap Digital, responsable de l’axe Big Data dans le comité de pilotage scientifique de l’ANR défi 7 et présidente du Comité d’évaluation ANR-CSOSG. Elle est membre du conseil d’administration et conseiller scientifique du Hub France IA et « co-chair » du groupe de travail « innovation & commercialization » du Global Partnership on AI.

 

 

.
.

Etienne Klein

Étienne Klein, docteur en philosophie des sciences est un ancien élève de l'École centrale Paris et est habilité à diriger des recherches (HDR). Il est professeur de philosophie des sciences, et directeur de recherche au Commissariat à l'énergie atomique (CEA). Il dirige actuellement le « Laboratoire de recherche sur les sciences de la matière ». Il a participé à  grands projets, en particulier la mise au point du procédé de séparation isotopique par laser et l'étude d'un accélérateur à cavités supraconductrices. Au CERN, il a participé à la conception du grand collisionneur de particules européen, le LHC.
Il est membre du Conseil scientifique de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) et membre de l'Académie des technologies et du conseil d'orientation de l'Institut Diderot.
Jusqu'en juin 2014, il a animé tous les jeudis matin une chronique sur France Culture, Le Monde selon Étienne Klein. Depuis septembre 2014, il anime sur cette même chaîne l'émission « La conversation scientifique », diffusée chaque samedi à 14 heures.

 

Jean-Noël Lafargue.

Jean-Noël Lafargue est un universitaire et chercheur français. Après des études aux Beaux-Arts de Paris, il obtient un diplôme d'études approfondies (DEA). Il commence comme maître de conférences associé à l’Université Paris 8, puis devient professeur à l’École supérieure d'art et design Le Havre-Rouen. Il est également programmeur en informatique pour plusieurs artistes contemporains tels que Claude Closky ou Jean-Louis Boissier. Il est aussi rédacteur régulier pour Amusement, magazine international des cultures interactives.

Blogueur influent, son site « Le dernier blog » est une référence pour tous les amateurs de culture des médias et des technologies. En 2007, il crée le site parodique de vulgarisation Scientists of America. Il a signé un certain nombre de textes dans la presse ou dans des revues et a publié plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique.

 

.
.

Caroline Lequesne Roth

Caroline Lequesne Roth est maître de conférences en droit public à l’Université Côte d’Azur, directrice du Master II Droit algorithmique et Gouvernance des données et membre du GREDEG UMR 7321 CNRS et du Centre Perelman de Philosophie du Droit. Juriste et philosophe de formation, elle travaille sur les questions relatives aux technologies de surveillance, à l’automatisation de l’administration et les relations homme-machine. Elle est l’auteur de nombreuses contributions en droit et théorie du droit sur la reconnaissance faciale, les effets de la  dématérialisation sur les publics vulnérables ou encore la régulation de l’IA. https://carolinelequesneroth.academia.edu/

 

Lê Hoang Nguyen

Lê Hoang Nguyen est chercheur et médiateur scientifique en informatique à l'EPFL. Diplômé de l’École Polytechnique, Lê Nguyên Hoang a reçu une thèse à Polytechnique Montréal, puis a été post-doctorant au MIT. Il est désormais chercheur en sécurité des algorithmes et communicateur des sciences du numériques à l’EPFL. Il est aussi YouTubeur sur sa chaîne Science4All  qui compte plus de 200 000 abonnés. Il a publié les livres La formule du savoir et Le fabuleux chantier (avec El Mahdi El Mhamdi) chez EDP Sciences et Turing à la plage (avec Rachid Guerraoui) chez Dunod. Enfin, il est co-fondateur et président de Tournesol.app, une plateforme de recommandation collaborative.
 

 

 

.
.

Sasha Rubel

Sasha Rubel est expert international, responsable de l'IA et des données ouvertes. Elle est spécialiste de programme à la section innovation et transformation numériques du secteur de la communication et de l'information de l'UNESCO. Dans ce cadre, elle coordonne les travaux de l'Organisation sur l'intelligence artificielle, la transformation numérique et la gouvernance de l'internet.
De 2013 à 2018, Sasha a été agent de liaison auprès de l'Union africaine et de la Commission économique pour l'Afrique et conseiller au Sahel pour les questions liées à la transformation numérique et à l'innovation. Elle dirige actuellement le travail de l'UNESCO dans le domaine de l'IA par le biais de la recherche, de l'élaboration de politiques publiques innovantes, ainsi que de projets et d'outils qui traduisent en pratique les principes du développement responsable des technologies.
Elle dirige la transformation organisationnelle avec pour mission de construire une industrie de la Tech aussi diverse et inclusive que les sociétés et que les citoyens aspirent à créer. Ancienne élève de l'École normale supérieure, elle est titulaire d'une maîtrise en anthropologie et en études des nouveaux médias, et a entrepris un doctorat en anthropologie des nouvelles technologies et de la transformation numérique.

 

Raja Chatila

Raja Chatila est professeur émérite à Sorbonne Université, spécialiste d’Intelligence Artificielle et de Robotique. Président de l'Initiative mondiale IEEE sur l'éthique des systèmes autonomes et intelligents, co-président du groupe “IA responsable” du Global Partnership on AI, membre du Comité National Pilote d’Ethique du Numérique, Fellow de l’IEEE.

 

.

 

.

Winston Maxwell

Juriste (Cornell), Winston Maxwell est docteur en sciences économiques (Télécom Paris). Ancien associé du cabinet Hogan Lovells et avocat aux barreaux de New  York et de Paris, Winston Maxwell est aujourd’hui Directeur d’Etudes  Droit et Numérique à Télécom Paris, Institut polytechnique de Paris.   Ses activités d’enseignement et de recherche se concentrent sur la  régulation des données et de l’intelligence artificielle. En 2019 il a été nommé « Avocat de l’Année » dans deux domaines distincts, la protection des données personnelles, et la régulation des télécommunications, par le classement Les Echos/Best Lawyers.