Louis François Mendy saute une haie sur un terrian d'athlétisme au Sénégal

Publié le 25 Mars 2024

Y'Africa Saison 3 : le magazine des talents africains

Fortement présents en Afrique et Moyen-Orient, nous nous mobilisons pour démontrer notre engagement sur le continent et faire rayonner sa richesse sous toutes ses formes. Lancé en 2020, le programme « Y’Africa » d’Orange met en lumière les talents africains dans toute sa diversité.
À la suite des saisons 1 et 2 consacrées à 63 artistes africains, la saison 3 met en lumière les parcours de sportifs à travers une série de portraits. Chacun d’entre eux nous emmène à la découverte de sa discipline sportive et de son pays.

Découvrez Y’Africa saison 3

Nous poursuivons l'aventure Y’Africa avec 28 portraits issus de 12 pays différents et représentant 21 disciplines sportives.

Nous sommes allés à la rencontre de modèles de réussite et de détermination, des champions olympiques et paralympiques, des outsiders et de grands espoirs du continent africain.

Diffusée à partir d’avril 2024 sur 15 chaînes nationales africaines, la série révèle des histoires inspirantes, émouvantes et passionnantes.

Suivre Y'Africa sur les réseaux sociaux

Facebook YouTube
carte stylisée Afrique Y'Africa saison 3

« En cette année olympique, nous avons décidé de mettre à l’honneur les talents sportifs du continent africain. Après 2 saisons consacrées aux artistes,Y’Africa revient avec une série exceptionnelle de portraits d’athlètes, femmes et hommes, champions et grand espoirs, tous mobilisés vers un seul objectif : le dépassement de soi.

Au travers de ce programme, lancé en 2020, nous souhaitons partager au plus grand nombre la dynamique du continent africain. Pour rappel « Y’Africa » c’est la contraction de « Africa Ya lelo » ou « l’Afrique d’aujourd’hui » en Lingala, une langue bantoue parlée au Congo et en Angola.

C’est aussi une autre manière d’incarner la marque Orange en nouant un dialogue sincère avec nos publics.

Bonne découverte et "good luck" à tous les athlètes ! »

Anne Imbert, Directrice de la Marque, de la Publicité et du Sponsoring du groupe Orange

J'ai admiré la beauté, la grâce, l'agilité et la puissance des athlètes lorsqu'ils exploitent le maximum de leur potentiel, j'ai compris pourquoi la motivation n'est rien sans la discipline, j'ai observé que les athlètes de haut niveau ont une capacité de travail au-dessus de la moyenne, j'ai bien vu aussi qu'ils acceptaient d'avoir mal, plus que vous et moi. J'ai compris que le sport olympique est un monde en soi. Et ils m'ont fait comprendre, tous à leur façon, ce que voulait dire représenter son pays, un pays africain. Pour toutes ces raisons, et la liste est encore longue, la Saison Y'Africa 3 est spéciale pour moi.

Dan Assayag, réalisateur du programme
coureurs kenyans vus du ciel

Je pense que je ne me lasserai jamais du plaisir de regarder la beauté des athlètes kényans en action.../... Si je suis un bon coach c'est parce que j'ai de bons athlètes.

Claudio Baradelli, coach des marathoniens kenyans

 

 
portrait Oussama Mellouli, nageur tunisien

Dès ma première expérience en eau libre, j’ai adoré ça.../... Ce serait idéal de finir ma carrière sur le 10 km dans la Seine à Paris.

Oussama Mellouli, nageur tunisien
portrait Audrey Jeanette, judokate Camerounaise

La compétition n’est pas difficile si on a accepté de souffrir à l’entrainement.

Audrey Jeannette Etoua Biock, judokate Camerounaise